fbpx

Lumière sur les différentes facettes d’un plasticien incontournable, Vasarely au Musée du touquet

A partir du 26 octobre,le Musée du Touquet nous convie à son exposition événement consacrée à la mise en lumière des différentes facettes du Plasticien Victor Vasarely, “de l’Op art au folklore planétaire.” Considéré comme le Père de l’Art Optique d’origine hongroise, issu de la seconde moitié du XXe siècle. Un riche parcours thématique est à suivre, au gré des boiseries, des cheminées et des salles en enfilade. On retrouve en exclusivité plusieurs créations non exposées au public depuis cinquante ans !

Des dates clés à connaître dans la carrière du plasticien majeur

On apprend d’une part qu’entre 1947 et 1948 que le plasticien opère un tournant vers l’abstraction, grâce à sa rencontre avec Denise René, Galeriste parisienne en 1940. D’autre part, ce créateur plastique pur fondé sur les formes et les couleurs est héritier du Bauhaus enseigné à Budapest. Finalement, les années 60 marquent quant à elles l’avènement du Folklore Planétaire, théorisant son approche artistique.

Zoom sur la visite thématique

Quelques mois après la grande rétrospective du Centre Pompidou, Vasarely est au Musée du Touquet. Le public connaîtra ses différentes facettes et découvrira ses débuts de graphiste aux structures d’ordre cosmique, en passant par l’art moderne, le développement du cinétisme, de l’Op Art et les intégrations architecturales. On plonge dans un nouveau jour où l’art universel de Vasarely rayonne. Au fil de la visite on découvre plus de 77 œuvres, révélatrices de ses réflexions et évolutions. Les séries exposées les plus emblématiques se révèlent autrement : Zèbres, Denfert, Cristal-Gordes, Véga et Vonal.

Grâce à cette visite à l’ambiance intimiste, on comprend mieux la théorie de l’Artiste : « Il n’y a pas une « forme » et une « couleur » séparément. Elles ne font pas deux, mais un : la « forme-couleur ». Venez (re)découvrir ce plasticien incontournable et populaire au sein de la villa typique au style anglo-normand.

Enfin, d’autres bons plans culturels sont à découvrir en octobre si vous êtes de passage dans la capitale.

Exposition ouverte jusqu’au 26 avril 2020

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.