Les meilleures boutiques de mode africaine à Paris

La mode africaine rayonne dans la ville de Paris. En effet, de nombreux designers issus des diasporas de différents pays africains s’installent dans la capitale de la mode pour vendre des pièces uniques. Du wax, au bogolan en passant par le Faso dan fani, on retrouve une multitude de tissus utilisés. La mode africaine ne se résume pas seulement au wax. Ô Magazine vous propose donc cinq adresses de boutiques de mode africaine très tendances à Paris.

Peulh Vagabond : le pari des autres tissus africains

On connaît le quartier de Château-Rouge pour sa diaspora africaine mais êtes-vous déjà entré dans cette boutique de prêt-à-porter Peulh Vagabond ? La créatrice de mode Dieyna Diaw en est la créatrice. Le nom de sa marque fait référence à ses origines peul. Quant au terme « vagabond », il correspond à l’idée d’itinérance, de naviguer à travers les tissus comme le faisait la mère de la styliste. Pour chaque collection, la marque met en valeur un tissu africain. Comme celle sur Faso dan Fani, un tissu burkinabé fabriqué par les tisserandes au Burkina Faso. Ainsi, le choix de faire rayonner les artisans locaux rend son travail original et de haute qualité. Aussi, plusieurs célébrités ont porté les créations de Dieyna Diaw notamment le chanteur Tayc, l’actrice Assa Sylla et la seule et unique Queen Bey. La boutique se trouve au 48 rue Myrha 75018 Paris.

Imane Ayissi Fashion : la haute couture africaine à Paris

Le créateur Imane Ayissi fait partie des designers africains qui réinvente la mode africaine à Paris. Ses pièces se baladent partout dans le monde, de Kinshasa à New-York en passant par Paris. Imane Ayissi a aussi choisi le pari de mettre en valeur les autres tissus africains. En effet, il est l’un des créateurs de mode qui s’insurgent contre le monopole du wax dans l’imaginaire vestimentaire africain. Il estime par ailleurs que ce monopole invisibilise les autres tissus. Effectivement, le wax n’est pas un tissu créé en Afrique. La majorité du wax est fabriquée aux Pays-Bas par l’entreprise Vlisco qui détient le monopole.

Cependant, le wax est devenu un référent d’africanité qu’Imane Ayissi veut déconstruire à travers ses créations. Pour cela, il utilise d’autres tissus issus du continent africain comme le kente par exemple. Il s’inspire également des épisodes tragiques de l’histoire du continent comme le génocide des Héréros et des Namas perpétré par les Allemands au tout début du XXe siècle. Ses collections apportent de la fraîcheur et de l’originalité dans un milieu très occidentale. Vous pouvez vous rendre à son atelier uniquement sur prise de rendez-vous à l’adresse 8 rue D’Enghien 75010 Paris.

Défilé Akouma – Imane Ayissi de la collection été 2020

Maison Château-Rouge : les avantages du cosmopolitisme

Vous avez sûrement croisé les collections des frères Fofana en vous faisant vos courses chez Monoprix. La marque Maison Château-Rouge est sans aucun doute bankable. Créée par Youssouf et Mamadou Fofana, le nom de la marque fait évidemment référence aux quartiers du 18e arrondissement dont la force est le brassage cosmopolite. Les vêtements sont principalement fabriqués en wax. Mais aussi en coton, les stylistes reprennent des éléments de la pop culture urbaine comme le quartier de la Goutte d’or. La plupart des collections sont unisexes donc accessible à tous. En plus de la collaboration avec Monoprix, Maison Château-Rouge a travaillé avec une multitude de marques dont La Redoute, Béton Ciré mais également le géant de la sneaker Nike. Vous retrouverez la boutique à l’adresse suivante : 40 bis rue Myrha 75018 Paris.

A lire également : Verkuraine : à la découverte de la mode congolaise

Saargale : le pari des artisans locaux

Saargale est une boutique qui propose des créations uniques de designers africains. On y retrouve des vêtements, des bijoux, des livres (oui !) ainsi que de la déco-maison. On peut retrouver des marques comme AdamaParisStudio Dear Katiope ou encore MustKente et plein d’autres marques pour sublimer votre intérieur et vous-même. La boutique a pour but de mettre en valeur le savoir-faire des artisans africains. Ainsi, la diversité des marques est la véritable pépite de ce concept-store made in Africa. Perso, on craque pour ce sac émeraude créé par la designer Adama Amanda Ndiaye. Cette dernière a également dessiné une tenue pour l’impératrice du game musical Beyonce dans son projet Black is King. La boutique se trouve à l’adresse suivante, 47 avenue du Daumesnil 75012 Paris.

Bazara’Pagne : la mise en valeur du wax

Au cœur de la capitale, dans le quartier de Châtelet-Les-Halles, se trouve la boutique BazaraPagne. La marque a opté pour le pari de mettre en valeur tous les tissus africains notamment le wax. Elle veut redonner toute sa valeur à ce tissu d’origine multiple et qui est principalement associé au continent africain dans l’imaginaire collectif. Les collections sont colorées à l’image des tissus utilisés. Aussi, les prix sont très abordables, ce qui est un point positif pour les petits budgets. On a surtout craqué sur les bijoux et les boucles d’oreilles. La robe sexy “Cocody” est l’une des pépites du magasin. BazaraPagne est également disponible sur le site Afrikrea. La boutique se trouve au plein-cœur de Paris à l’adresse : 12 rue de Ferronnerie 75001 Paris.

Ces différentes marques sont toutes uniques en leur genre. Elles participent au rayonnement des talents du continent et de la mode africaine à Paris.

Laisser un commentaire

Ô Magazine
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
Autoriser tous les cookies
Enregistrer la sélection
Paramètres individuels
Paramètres individuels
Il s'agit d'un aperçu de tous les cookies utilisés sur le site Web. Vous avez la possibilité de définir des paramètres de cookies individuels. Donnez votre consentement à des cookies individuels ou à des groupes entiers. Les cookies essentiels ne peuvent pas être désactivés.
Sauvegarder
Annuler
Essential (1)
Essential cookies are needed for the basic functionality of the website.
Afficher les cookies