fbpx

Le crochet : on ne peut pas s’en passer

Le crochet : on ne peut pas s’en passer

Le swimwear artisanal est une tendance qui est devenue très populaire dans le milieu de la mode. Appréciez ce qui vient de se réaliser avec patience. Le fast fashion ne convient plus à beaucoup de maisons. Akoia Swim crée des pièces en crochet par des femmes et pour des femmes. 

Le crochet 100% organique

La marque Akoia Swim, d’origine balinaise, se focalise sur le crochet artisanal composé de coton 100% organique fait à la main.
Les différentes tissus colorés sont également le résultat de colorations naturelles qui dérivent de plantations locales.
C’est pour cette raison qu’une pièce peut arriver à sept jours de travail de réalisation.

Akoia Swim

Akoia Swim est une marque qui croit dans la slow fashion, ce qui permet la production de pièces authentiques et en nombre limité avec une éthique qui respecte les femmes. 
Il faut savoir que les fabricantes sont des femmes balinaises, Akoia Swim s’engage à soutenir l’artisanat local. 

Les créatrices Inka Williams et Reo Palmer cherchent à devenir une marque éco-responsable à 100%. Elles disent que le chemin est encore long, mais petit à petit, elles avancent.
Aujourd’hui, Akoia Swim s’engage dans le « plastic-free », le « zéro déchet » et elle n’utilise que des matériaux recyclés.
Malgré la livraison internationale, l’équipe a fait un choix : les expéditions n’ont lieu que deux fois par semaine.

Akoia Swim recherche l’impact environnemental minimum.

La collection en crochet

Une collection de bikinis, trikinis et d’une pièce. Les maillots de bain sont fabriqués avec des couleurs exotiques et qui rappellent Mère Nature. 
Pour être plus chic, consultez les tenues prêt-à-porter pour compléter vos looks.  
Le tout, sans manquer les petits accessoires comme des foulards ou des sacs tendance.

La femme se mobilise et se renforce

Akoia Swim est entourée de femmes et cherche à faire travailler les femmes le plus possible. La marque recompense le travail des artisanes et les soutient afin de leur donner une vie meilleure. Une aide pour se faire une place dans ce monde, à se faire remarquer et à prendre du pouvoir. 

Les villages ont besoin d’être poussés afin d’aider le marché local et leurs habitants. Il y a tellement de villages pauvres dans le monde avec beaucoup de potentiel qu’on pourrait soutenir. Leur donner du travail signifie sauver des vies. 

Ô Magazine soutient ce projet qui vient en aide aux villages locaux et à l’artisanat.
Ainsi, qu’à leur fonctionnement et leur mission de longue durée. Akoia Swim est un super moyen d’être à la mode et de faire passer un message positif qui réunit les femmes.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.