fbpx

Le cardio fait-il réellement perdre du gras ?

À l’approche de l’été, pour beaucoup l’heure est au régime. La presse féminine regorge de “régimes miracles” pour perdre les quelques kilos superflus de l’hiver. Mais si une partie de la perte de poids est lié à l’alimentation, elle relève également en grande partie d’une activité physique. Le roi en la matière ? Le cardio. Sa réputation le précède. Cependant, le cardio fait-il réellement perdre du gras ?

Toutes les personnes qui ont souhaité perdre du poids le savent. Pour maximiser les effets d’un régime alimentaire et espérer perdre les quelques kilos en trop avant la saison des maillots de bain, il est primordial d’y ajouter une activité physique à une alimentation saine. Les salles de sport l’ont bien compris. C’est pourquoi elles sont très nombreuses à proposer des offres promotionnelles à l’approche de la saison estivale. La réputation du cardio n’est plus à démontrer. Ce serait le parfait allié pour venir à bout des bourrelets jugés disgracieux par certains. Mais ce réflexe de pratiquer une activité cardio est-il réellement judicieux si l’objectif est la perte de poids ?

Le cardio pour perdre du poids : bonne ou mauvaise idée ?

Ajouter du cardio a sa routine sportive n’est pas anodin. Pourtant, nous sommes nombreux à être coupables. Afin d’accélérer une perte de poids avant un évènement précis (mariage, vacances,pool party). Pour être au mieux de sa forme physique, et accepter de se montrer en maillot sur la plage.

Beaucoup de personnes vont se tourner vers le cardio, en cumulant les activités pour accélérer la perte de gras. Mais le cardio fait-il réellement perdre du gras ? Vingt minutes de rameur. Vingt minutes de course. Quarante-cinq minutes de vélo. Le tout six fois dans la semaine. La dépense calorique devient une obsession. Le problème, c’est que bien souvent, accumuler ces activités à intensité moyenne, pendant des heures, est une très mauvaise idée. Le corps fatigue, la motivation diminue. Les résultats ne sont pas forcément au rendez-vous.

Que faire alors ? La solution : les entraînements à haute intensité. À trop vouloir en faire, on finit par mal faire. L’entraînement fractionné consiste à enchaîner des secondes d’effort à forte intensité, puis des secondes de repos. Ce type d’entraînement va renforcer votre masse musculaire. Et vous aider dans votre perte de gras. Si vous aimez courir, n’hésitez pas à l’inclure dans vos entraînements. Mais vous pouvez également le faire grâce à des mouvements de musculation. Avec ou sans matériel. L’avantage ? Ces entraînements sont très courts (une vingtaine de minutes). En vous donnant au maximum pendant quelques secondes, vous serez plus efficace que sur une longue durée.

Alors si vous n’aimez pas cela, arrêtez d’enchaîner les séances longues ! Privilégiez les séances courtes (environ vingt minutes), à raison de trois fois par semaine. Avec ces entraînements à haute intensité, vous allez sortir de votre zone de confort. Et c’est avec ce type d’activité que vous allez réussir à déloger le gras de votre corps.

Le cardio et l’appétit: attention danger !

Le cardio peut avoir des répercussions sur votre vie. Notamment sur votre appétit, votre énergie, votre sommeil, votre récupération. Ainsi que vos activités annexes (travail, études, sorties).

La pratique d’un sport avec pour logique la perte de poids, peut se retourner contre vous. En partant du principe que vous allez brûler trois cent calories en courant quelques minutes, il demeure primordial de tenir compte que cette dépense énergétique va potentiellement se répercuter sur votre appétit. Certains vont estimer que la pratique d’un sport les autorise à manger plus. Ou plus mal. Vous aurez beau dépenser des calories, si vous compensez en mangeant plus, vous ne risquez pas de perdre du gras.

En dépensant plus de calories que ce que vous en consommez, vous allez perdre du gras. Mais pour certaines personnes, c’est l’effet inverse qui se produit. L’activité physique va les mettre en appétit. Or, en consommant plus de calories qu’elles n’en dépensent, elles ne vont perdre ni poids, ni gras. Au contraire.

Plusieurs études tendent à prouver que ce sont les activités à baisse intensité qui ouvrent l’appétit. Il faudrait privilégier le cardio à haute intensité. Si même en ce faisant, vous avez tendance à surcompenser, alors arrêtez le cardio. Focalisez-vous sur la musculation qui va augmenter votre métabolisme basal, et vous permettre de dépenser plus d’énergie au repos. Et donc de brûler plus de calories.

Amandine Rummelhard

Passionnée de sport, bien-être et de culture.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.