L’art à l’ère d’Instagram

Museum of Ice Cream, San Francisco

En 2018, Instagram a dépassé le milliard d’utilisateurs. Une véritable aubaine pour les entreprises en termes de communication pour toucher un large public. La cible des marques ? Les « millennials », cette génération née avec la technologie, entre la fin des années 80 et les années 2000. Depuis quelques années, la tendance semble se généraliser et toucher les sacro-saints musées, ces temples de la culture, de l’art et de patrimoine historique. Non pas en leur proposant des collaborations mais en attirant ce nouveau type de public entre leurs murs. Alors, les musées à l’ère du numérique, qu’est-ce que ça donne ? 

Afin d’attirer ce public né dans la technologie, les musées déploient diverses stratégies dont le but est de se cultiver tout en ayant l’opportunité de faire des « photos tendances ».

The Egg House, Shanghai
  1. Jouer sur le spectaculaire. 

A l’occasion des 30 ans de la Pyramide du Louvre, impossible, pour qui a Instagram, d’avoir échappé aux multiples photos de l’oeuvre fabriquée par l’artiste d’art contemporain, JR. Ce collage impressionnant posé sur le sol de la Cour Napoléon a toutefois été (très) rapidement détruit. Conséquence : l’oeuvre de JR n’a été visible qu’une seule journée. Ce que l’on peut retenir, c’est que le Musée du Louvre (qui compte 2.8 millions de « followers » et 2.7 millions de hashtags « Louvre » sur Instagram) a parfaitement intégré l’importance et l’influence du réseau social pour accroître son nombre de visiteurs  (y compris virtuels) et de présence sur Internet. 

2. S’allier avec les célébrités de la pop culture.

Autre stratégie de communication déployée par le Louvre : servir de plateau de tournage. En effet, le Louvre est à l’honneur du clip Apeshit de Beyoncé et Jay-Z. Celui-ci a suscité 166 millions de vues sur Youtube à l’heure où cet article est publié).  Suite à la diffusion du clip vidéo, le Louvre a enregistré une hausse de 25% en termes de fréquentation par rapport à l’année précédente. Selon les sources du site MCE TV, le clip a permis au Louvre de vendre 10.2 millions de billets d’entrée. Un record.

Pour jouer la carte de la pop culture jusqu’au bout, le musée propose un parcours thématique d’une heure trente. Tout en marchant dans les pas du couple, les dix-sept oeuvres que l’on perçoit dans le clip sont expliquées aux visiteurs.

Youtube : Beyoncé, Jay-Z – Apeshit

3. Création de musées éphémères. 

Le but des musées éphémères est de créer de l’engouement médiatique, d’en faire des « places-to-be ». Pourtant, ces musées n’en sont pas vraiment. Pas de présence d’oeuvres d’artistes, pas de commissaire d’exposition, pas de curateur, ces « musées » proposent avant tout des expériences visuelles, aux couleurs souvent acidulées, rappelant les bonbons ou les jouets d’enfance. C’est le cas des musées Candytopia ou The Egg House. Ce dernier est un musée itinérant qui s’est déjà installé à New York et à Shanghai en passant par Los Angeles. Ce type de musées mesure son succès en fonction du nombre de photos postées sur Instagram. En effet, plus il y a aura de photos sur le réseau, plus le musée suscitera de l’envie.

Color Factory, New York

Un concept qui plaît…

Aux États-Unis, ce nouveau concept cartonne.Certains musées, à la base, éphémères sont même devenus permanents. Parmi eux, le très populaire Museum of Selfie à Los Angeles et le Museum of Ice Cream (San Francisco). Ces deux musées proposent une balade au milieu d’installations aux décors doucereux et aux accents pop (avec la possibilité dans le second cas, de se promener cône de glace à la main! Impensable dans les musées « traditionnels. »). 

La scénographie des lieux est étudiée pour être photogénique, pour rendre le lieu « instagrammable » … quitte à s’interroger sur nos propres pratiques. En dehors de la fonction première de ces lieux qui est clairement d’être pris en photo, on se rend compte que l’émergence des réseaux sociaux tels qu’Instagram favorise un culte du narcissisme car ces photos sont prises dans le but de montrer sa présence dans un lieu « à la mode ». Ce type de « musées » démontre ainsi un fait de société qui pourrait devenir inquiétant car il préconise des expériences conçues pour être vécues à travers l’écran de notre téléphone et  par le filtre d’Instagram.

… malgré son prix

De plus, cette démarche a un prix. Pour se prendre en photo au milieu de décors pailletées, il faut compter une trentaine de dollars. À titre d’exemple, l’exposition parisienne la plus chère du moment, Les trésors de Toutânkhamon, à  la Grande Halle de la Villette, coûte, tout au plus, 24 euros. De quoi faire réfléchir. Cette nouvelle génération de musées et ses records en termes de fréquentation pourrait faire croire à un épisode de Black Mirror, focalisée sur une société qui ne vit plus qu’à travers son téléphone et sa soif de popularité sur Instagram. De quoi également inquiéter les musées traditionnels qui paraissent à côté, poussiéreux.

4. Multiplication des expositions immersives.

Pour palier le côté trop « sérieux » prêté aux musées classiques, on a pu remarquer ces derniers temps la multiplication d’expositions immersives. En France, la société privée Culturespaces en a fait sa spécialité. La société a d’abord créé La Carrière des Lumières, concept initié en 2012, à Les Baux-de-Provence. Fort de son succès, Culturespaces a inauguré il y a un an l’Atelier des Lumières à Paris. La première exposition réservée à Gustav Klimt a attiré plus d’un million de visiteurs en neuf mois. Par comparaison, le Grand Palais a reçu le même nombre de visiteurs pour ses expositions consacrées à Gauguin ou Michael Jackson.  Quant à l’exposition «Picasso. Bleu et Rose » au Musée d’Orsay, elle a été vue par 670.667 visiteurs.

Le succès de ce type d’expositions visuelles a donc de quoi faire pâlir les puristes de l’art. Ceux-ci y voient une source de divertissement plutôt qu’un réel intérêt pour les artistes présentés. Ces propos sont toutefois à nuancer. Effectivement, on peut interpréter ces expositions comme une forme d’initiation ludique à l’art, par exemple, auprès des plus jeunes. 

TeamLab Au-delà̀ des limites, à La Grande Halle de la Villette (Paris)
2018 © teamLab

Les musées aux contenus « instagrammables », un fléau ? 

La réponse n’est pas si simple. Ça ne l’est pas si l’on considère les musées comme des institutions ancestrales, qui intéressent peu les plus jeunes, biberonnés aux téléréalités et aux filtres Snapchat. En s’ouvrant aux nouvelles technologies, aux réseaux sociaux, les musées réalisent la triple performance d’accroître leur chiffre d’affaires en faisant venir plus de monde, de s’offrir une plus grande visibilité sur les réseaux sociaux mais aussi d’attirer un public pas forcément enclin à l’art. L’influence des réseaux sociaux permet ainsi une manière différente de se cultiver, de s’ouvrir à l’Histoire de l’art. Mais il ne faut pas pour autan considérer Instagram comme un nouvel outil de médiation culturelle … 

Partons d’une observation toute personnelle : lorsque je me suis rendue à l’exposition consacrée à la Lune au Grand Palais (dont un article est sorti sur le site), j’ai entendu une adolescente dire à ses amies que les photographies exposées dans l’une des salles « font trop Instagram » avant de dégainer son portable et de prendre une série de photos, sans prendre la peine de lire les cartels. Un peu plus loin, une scénographie réalisée par l’agence bGc Studio représente un parterre de Lunes éclairées. Tout autour : des personnes assises à même le sol, se prenant en selfie avec les Lunes en question. Certaines attendaient sur les côtés leur tour pour pouvoir prendre les mêmes photos. Sans vouloir pour autant généraliser, on peut se demander si ce public « Instagram » s’intéresse vraiment aux oeuvres d’art présentées, d’un autre point de vue qu’esthétique… 



Marie Courtois

Passionnée d'art sous toutes ses formes et curieuse, j'écris principalement des articles sur des sujets culturels.

No Comments Yet

Laisser un commentaire

SANTÉ

BIEN-ÊTRE

Attrape-rêve ou capteur de rêves : quels sont ses bienfaits réels ?

media-bienfaits-capteur-attrape-reves-reels

Depuis quelques années, l’attrape-rêve se trouve dans de nombreuses décorations, installé sur un mur de la maison, au-dessus du lit ou à la fenêtre. Loin d’être un objet anodin, il remplit une fonction particulière : vous aider à bien dormir. Il faut néanmoins comprendre le pouvoir mystique qu’il porte en lui pour pouvoir en tirer…

Read More

Le féminin sacré

Féminin sacré
Connaissez-vous le féminin sacré ? L’art de renouer avec son essence féminine. Un voyage initiatique avec soi où liberté, sérénité et redécouverte se côtoient avec bienveillance et profondeur. Le féminin sacré : une rencontre avec soi Dans un quotidien tumultueux où l’on vit à cent à l’heure, la femme se disperse au détriment de son être mais…

Read More

OL Cosmetics : Venez découvrir leurs soins bio venus tout droit d’Italie

OL Cosmetics soins bio

Pour toutes celles qui ne connaissent pas encore, découvrez les produits OL Cosmetics ; une ligne de cosmétiques pour femmes sans parabens et sans petrolatum qui respecte le teint naturel de la peau. Une marque au service de toutes les peaux, de tous âges. OL Cosmetics est une jeune marque créée par Manuela Asara. Grâce à…

Read More

Pimper son petit-déjeuner en dégainant l’arme muesli

Pour la petite histoire, le docteur suisse Bircher-Benner concocta le premier la recette du muesli, dans les années 1900. Cette "petite purée", originellement composée de flocons d'avoine, de graines et d'oléagineux se mêle à merveille avec tout type de laitage. De nos jours, le muesli aussi appelé granola, se réinvente à l'infini à travers une…

Read More

FORME

Les abdominaux hypopressifs pour un ventre plat

Les abdominaux hypopressifs pour un ventre plat

De nombreuses personnes ont pour objectif d’avoir un ventre plat. Et si possible, avec des abdominaux apparents. Cependant, plusieurs études tendent à démontrer l’aspect néfaste de ces exercices, lorsqu’ils sont mal réalisés. Les abdominaux hypopressifs sont une bonne alternative pour un ventre plat. Ils permettent également de renforcer la sangle abdominale, et de préserver le…

Read More

Astuces détox pour un été serein !

L’été approche et rime généralement avec soleil, vacances ! C’est le moment de purifier votre corps et gommer les excès accumulés tout au long de l’année. Abus d’alcool, junk food, ces excès provoquent fatigue, troubles digestifs ou encore le vieillissement de votre peau. Le but d’un petit programme détox (comptez une quinzaine de jours) est de…

Read More

Le cardio fait-il réellement perdre du gras ?

Le cardio fait-il perdre du gras ?

À l’approche de l’été, pour beaucoup l’heure est au régime. La presse féminine regorge de “régimes miracles” pour perdre les quelques kilos superflus de l’hiver. Mais si une partie de la perte de poids est lié à l’alimentation, elle relève également en grande partie d’une activité physique. Le roi en la matière ? Le cardio.…

Read More

ALIMENTATION

La vanille dans tous ses états !

La vanille, subtile épice de la famille des orchidées nous vient tout droit du pays des Conquistadores : le Mexique. Cette fleur à l'allure exotique rafle la palme sur le plan gustatif, devenant la plus estimée des grands chefs et apportant aux mets un supplément d'âme. Tour d'horizon des maîtres pâtissiers ayant sublimé la "vaina"…

Read More

Alcool : peu importe l’ivresse, pourvu qu’on goûte le flacon

Quel ivrogne fini chante que tout alcool se vaut, à moins d’être un conducteur Polonais en plein record européen d’alcoolémie ? Non, s’il faut boire, il faut bien boire et boire bon. J’ai donc risqué ma frêle santé à parcourir les vapeurs d’éthanol pour vous recommander plein de nouvelles modérations. Viche Pitia C’est de très loin…

Read More

Le Beau Thé : le tea time français et bio

Sachet de thé coup de foudre, le beau thé
Le Beau Thé est une marque créée par plusieurs passionnés : Marcellin, Thuy Vy et Hervé. Leur objectif est de donner aux thés et aux infusions les mêmes lettres de noblesse que le vin par exemple. Découvrez des thés bio, fabriqués en France et au design tendance et moderne. Le Beau Thé vous propose de découvrir…

Read More

TipDigger : la nouvelle appli pour trouver les meilleurs restaurants autour de toi

A l’origine du concept se cachent deux jeunes ambitieux au dynamisme ravageur : Marisa Denry et Alexis Martel. L’idée est simple : proposer une application mobile gratuite, dans l’ère du temps et qui se veut centrée sur le partage de bonnes adresses culinaires. C’est certain, TipDigger va devenir l’allié des foodistas parisiennes. On vous en…

Read More

SEXO

Praline et Priape pour une sexualité chic et décalée

Logo de la marque Praline et Priape
Praline et Priape est une marque récemment créée et qui vous propose un large choix de produits pour vous accompagner dans votre quête de plaisir. Partant du postulat que l’érotisme touche un important nombre de personnes, la marque s’est lancée dans le développement de produits chics, décalés et pleins d’humour. Praline et Priape est une…

Read More

Sites de rencontre : leurs avantages et leurs inconvénients

Avantages des site de rencontre

Des recherches récentes ont permis de mettre en avant la pertinence des sites de rencontre. Si ces études avaient pour objectif d’évaluer l’impact des rencontres en ligne sur les relations amoureuses, elles ont aussi souligné les similarités entre ce nouveau mode de rencontre et les approches plus traditionnelles. Les récentes évolutions de ces plateformes de…

Read More

L’hyménoplastie : reconstruction de soi et valeurs familiales

ÔMagazine - hyménoplastie
L’hyménoplastie, c’est cette opération qui permet à la femme de retrouver un hymen intact. Beaucoup de raisons peuvent pousser une femme à avoir recours à cette chirurgie. Aujourd’hui, nous faisons le point sur cette intervention ballotée entre traditions familiales et reconstruction de soi. L’hymen : qu’est-ce que c’est ? L’hymen est une membrane se trouvant à l’entrée du vagin. Dans…

Read More

“T’as joui ?” : ode au plaisir féminin

Sur son compte Instagram @tasjoui, la journaliste et féministe Dora Moutot, libère la parole des femmes sur la jouissance féminine, au travers de témoignages et de publications rigolotes et pleine de sens. Zoom sur la lutte en faveur de l’orgasme féminin, encore bien trop tabou dans notre société.  L’orgasme féminin, trop longtemps relayé au second plan « T’as…

Read More

Trouver le bonheur dans les caresses

La peau est notre organe sensoriel le plus développé. Elle révèle nos émotions et en dit beaucoup sur notre équilibre intérieur. Les caresses sont essentielles. La peau est le miroir de l’âme. Elle nous permet de détecter et de ressentir des choses et de communiquer avec les autres. Le contact physique est donc essentiel à…

Read More

L’Avent est une prépa des cadeaux d’Noël

Ma chère lectrice, je te gâte pour ce Noël avec un calendrier de l’Avent exprès pour que tu dépenses tous tes sous avec ta CB. Parce qu’on n’a qu’une vie et moins d’une centaine de Noël à y faire, il est important que tu te lâches sous mes conseils, mes recommandations, mes choix, pour toi,…

Read More

Newsletters

Instagram
Suivez nous sur Facebook

NEWSLETTER
Suivez-nous sur Twitter