fbpx

La coloration des cheveux : vecteur de cancer ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr

Une nouvelle saison ? une occasion spéciale ? ou encore une envie de changer de look ? Ce sont tout autant de raisons de se colorer les cheveux. Mais c’est sans compter sur les composants nuisibles contenus dans les produits capillaires. Les produits de coloration des cheveux peuvent même augmenter le risque de cancer.

Des produits capillaires aux composants discutables

Ce n’est plus un secret aujourd’hui, la majorité de nos produits cosmétiques contiennent des substances controversées. On peut citer par exemple le paraben et ses dérivés, le BHA, BHT, l’acide salicylique,  résorcinol, paraphénylènediamine etc. Parmi ces produits chimiques et toxiques, il y a des pertubateurs endocriniens et des sensibilisants extrêmement forts. De plus, butylated hydroxyanisole, un antioxydant sous le nom de BHA est classé comme un produit cancérigène par l’association Union fédérale des consommateurs—Que choisir.

Cependant, le risque de contracter certains cancers peut résider dans l’utilisation des produits colorants capillaires.

Un plaisir beauté qui peut avoir des conséquences irréversibles…

Source : Society19

Le 02 septembre, une étude menée par une revue de recherche, le British Medical Journal a observé un lien potentiel entre l’utilisation des colorants capillaires et certains types de cancer. Cette étude qui a duré 36 ans; a rassemblé près de 120 000 femmes volontaires âgées de 30 à 50 ans. En réalité, des questionnaires étaient envoyés à ces femmes tous les deux pour suivre leurs santés et leurs habitudes (capillaires).

La conclusion de cette recherche est qu’il n’y aurait pas de lien de causalité. Donc les femmes utilisant des teintures capillaires n’ont pas plus de risques d’avoir un cancer que les autres. De plus, l’étude ne montre pas un taux de mortalité plus élevé chez ces femmes-là non plus.

Cependant, les observations montrent que les femmes qui colorent souvent leurs cheveux ont un risque plus élevé de déclarer un cancer que celles qui n’en utilisent pas. Mais la recherche a montré qu’il est possible de développer le carcinome basocellulaire, un type de cancer de peau (par inhalation des produits chimiques et toxiques).

« Le risque augmente en fonction de la quantité cumulative de colorant à laquelle les femmes sont exposées », précise le site spécialisé Pourquoi Docteur ? 

Ces habitudes peuvent amener au cancer des seins (type négatif pour les récepteurs d’œstrogènes, négatif pour les récepteurs de progestérone et négatif pour les récepteurs hormonaux) et aux cancers des ovaires.

Il faut savoir que déjà en 2019, une étude américaine menée sur environ 50 000 femmes. Elle avait déjà relevé le risque existant entre l’utilisation de ces produits de colorations et les cancers de seins chez les femmes noires.

Des solutions ?

La solution la plus radicale serait peut-être l’arrêt de l’utilisation de ces produits. De plus, aujourd’hui leurs compositions sont toujours difficiles à déchiffrer. Mais les chercheurs ont précisé qu’il ne s’agit que des observations et qu’il faudrait sans doute approfondir ces résultats.

De ce fait, si vous voulez toujours changer de couleur de cheveux de temps en temps, privilégiez les produits  DIY (Do It Yourself) à faire chez soi. Vous pourrez ainsi contrôler la composition de votre produit.

D’autre part vous pouvez aussi faire de temps à autre des soins detox pour vos cheveux. Ils permettront de purifier vos cheveux du trop de substances accumulées.

Nous retenons de cette dernière recherche que le cancer peut avoir de nombreuses causes. Et certaines d’entre elles sont insoupçonnables. Que pensez-vous de cette étude?

Laisser un commentaire