Incontinence urinaire : comment améliorer votre quotidien ?

Incontinence urinaire

Il existe différents types d’incontinence urinaire et celles-ci touchent environ 25 % de femmes, et « seulement » 10 % des hommes. Elle peut être liée à une hyperactivité vésicale, à un désordre du système urinaire, au vieillissement, à une pathologie, mais aussi survenir après un accouchement, ou encore suite à la prise de certains médicaments. Mais, dans tous les cas, force est de constater qu’une incontinence urinaire est particulièrement gênante lorsqu’on est concernée et elle peut même avoir de lourdes conséquences sur notre vie sociale. En effet, on a tendance à éviter de faire certaines activités, qui nous font pourtant du bien, de peur que des fuites surviennent. Heureusement, il existe différents moyens d’améliorer son quotidien et de vivre confortablement et sereinement malgré tout.

Utilisez des protections conçues pour les fuites urinaires

Une incontinence urinaire peut se présenter sous différentes formes. Il peut aussi bien s’agir d’une légère fuite en cas d’effort que de la vessie qui se vide complètement. La meilleure chose à faire pour ne plus les craindre est d’anticiper les fuites. Il existe une large variété de protections qui vous aideront quotidiennement à vivre avec votre incontinence, selon son degré.

Il suffit de se référer aux gouttelettes figurant sur les emballages, indiquant les trois grands types d’incontinence, pour choisir la protection adaptée à votre problème. On distingue l’incontinence légère, l’incontinence modérée et l’incontinence sévère. Dans le premier cas, il y a de faibles pertes lorsque la personne fait un effort physique. Dans le second, on a du mal à se retenir ou atteindre les toilettes au bon moment. Et dans le dernier, la vessie peut se vider totalement.

La protection anatomique

Ressemblant à une serviette hygiénique, une protection anatomique a pour spécificité d’épouser la forme du corps en s’incurvant. Elle convient pour une incontinence forte, mais également pour les formes d’incontinence plus légères et modérées. Elle empêche les fuites la journée ou la nuit grâce à une absorption rapide et un tissu extérieur respirant. Elle est également dotée d’un témoin d’humidité, pour savoir quand la changer.

Le change anatomique est facile à changer, que vous soyez allongée ou debout, mais aussi à retirer. Il s’utilise généralement avec une autre solution de maintien, notamment un slip filet jetable, comme le préconise oplusmedical.fr, spécialisé dans ce domaine. Vous pourrez par ailleurs trouver toutes les protections dont vous avez besoin sur des sites experts.

Le slip filet jetable

Il s’agit d’un sous-vêtement extensible à usage unique, qui tient en place votre protection antifuites urinaires. Il ressemble à un boxer ou à un shorty. Il vous permet d’être parfaitement à l’aise dans vos mouvements. Munie de ce slip filet jetable, vous pourrez sans problème marcher, vous pencher, vous accroupir ou prendre différentes positions.

Malgré le fait qu’il soit près du corps, sa conception extensible permet de ne pas vous serrer, pour que vous soyez toujours confortable. Il peut s’utiliser avec la protection de votre choix. On peut d’ailleurs en trouver de toutes les tailles (du S au XXL), allant jusqu’à 200 cm. Il peut également se porter avec les vêtements de votre choix, car il est d’une grande discrétion, en plus d’être plus léger et aéré qu’un sous-vêtement classique. Et vous pourrez le jeter avec la protection au moment de vous changer. Un game changer, comme on dit !

L’alèse permet de lutter efficacement contre l’incontinence urinaire

L’alèse est un dispositif indispensable si vous souhaitez passer des nuits tranquilles. Elle absorbe le liquide et se pose sur le drap, permettant de garder un linge de lit propre et confortable, mais aussi de préserver votre matelas. Les fabricants la conçoivent en général de sorte qu’elle soit douce au toucher, en plus d’être imperméable. Elle est aussi généralement fine pour ne pas déranger l’utilisateur.

Il existe deux familles d’alèses : celles qui sont jetables et celles qui sont lavables. Dans ce dernier cas, elles peuvent alors être lavées de nombreuses fois sans perdre de leur efficacité. Cependant, elles ne s’utilisent généralement pas seules, mais avec une autre protection, comme une couche ou encore une protection anatomique.

Une alèse peut aussi bien s’utiliser pour le lit que pour un fauteuil, ou encore sur le siège de la voiture.

Les sous-vêtements d’incontinence lavables

Si vous êtes sujette à une incontinence légère ou modérée, il peut aussi être intéressant d’opter pour des sous-vêtements d’incontinence lavables. Ils ont pour avantage de présenter un tissu imperméable à l’extérieur, et un tissu doux et respirant à l’intérieur, mais aussi de capturer les éventuelles odeurs.

Ils vous permettent alors de rester sereine tout au long de votre journée, car vous êtes parfaitement protégée en cas de fuites. Malgré tout, ils ont le même design que de la lingerie classique et se dissimulent sans problème sous les vêtements. Néanmoins, il est préférable de les associer à une protection anatomique pour une efficacité optimale. L’avantage est qu’ils se lavent pour vous permettre de faire des économies.

Le slip absorbant

Il s’apparente également à un sous-vêtement classique. On peut trouver sur le marché différents degrés d’absorption pour ce type de produit. Ainsi, il convient aussi bien pour une incontinence légère et modérée qu’une incontinence sévère.

Il s’enfile comme un vrai slip et se retire tout aussi facilement, puisqu’il suffit de rompre le textile sur le côté avant de le jeter à la poubelle. Si vous êtes une personne mobile et autonome, ou si vous avez besoin uniquement d’une protection de temps à autre, ce type d’article à usage unique sera idéal pour protéger votre peau, vos vêtements, retenir les odeurs et vous permettre de garder une hygiène optimale.

Incontinence urinaire

Le change complet pour adultes

Il s’agit d’une protection idéale pour la nuit. Il a en effet été imaginé avec différents dispositifs de rétention d’eau anti-fuites dans des positions allongées. Ce type de produit vise à éviter les irritations de la peau et permet une pose aussi facile que rapide.

Ce type de protection ultra-absorbant est également doté d’un indicateur d’humidité, permettant de savoir facilement quand il est temps de le changer. Il se présente également sous plusieurs tailles pour s’adapter à la morphologie de tous. Il convient particulièrement pour les personnes dépendantes, temporairement immobilisées ou qui ne peuvent pas se retenir. Certaines versions s’accompagnent d’une ceinture élastique ou d’une autre attache qui peut s’enlever lorsqu’on va aux toilettes, par exemple.

La couche pour adultes

La couche pour adultes se présente sous de nombreuses formes pour s’adapter au mode de vie, à l’âge et au problème d’incontinence de chacun. De nos jours, ce type de dispositif est discret et confortable, conçu pour éviter toute irritation, mais aussi pour vous protéger contre les odeurs.

La couche pour adultes s’utilise de la même façon qu’une serviette hygiénique pour femmes. On peut en trouver pour toutes les tailles et elle vous permet de mieux vivre avec l’incontinence urinaire.

A lire également : Comment traiter les mycoses vaginale ?

Le calendrier mictionnel

L’incontinence est encore de nos jours considérée comme un sujet tabou. Ainsi, de nombreuses personnes affectées hésitent à en parler à leur médecin. Ainsi, seul un tiers des femmes concernées optent pour une prise en charge.

Pourtant, c’est un trouble qui peut se soigner efficacement. Il existe pour cela différents traitements tels que la rééducation du périnée, ainsi que les médicaments anticholinergiques qui réduisent les contractions de la vessie. Dans certains cas, on peut également recourir à la chirurgie. Il ne faut donc pas hésiter à se rapprocher d’un professionnel de santé pour vous aider.

Pour faciliter la prise en charge par votre médecin, il est recommandé de se procurer un calendrier mictionnel. Il permet notamment de noter les différentes informations : heures et quantité de boissons ingérées, heures auxquelles on va uriner, le volume d’urine et la raison pour laquelle on va uriner.

Ces différentes données vont permettre au médecin de connaître la fréquence exacte des mictions et d’évaluer la sévérité du problème. Il pourra ainsi déterminer le traitement adapté et ensuite évaluer l’efficacité de ce dernier.

consultation fuites urinaires

Adoptez de bonnes habitudes pour limiter les fuites urinaires

Il existe également certaines habitudes à prendre pour vivre plus sereinement avec l’incontinence urinaire.

Buvez de l’eau régulièrement

Certaines personnes peuvent être tentées de limiter la quantité d’eau qu’elles boivent pour aller moins souvent aux toilettes et réduire les risques de fuite. Or c’est une très mauvaise idée. En effet, le fait de boire trop peu d’eau peut engendrer des infections urinaires. De plus, une incontinence urinaire peut également s’accompagner d’une difficulté de la vessie à se vider complètement. Or une vessie stagnante favorise le développement des bactéries. Boire peu d’eau rend également votre urine plus concentrée, ce qui peut irriter votre vessie. Buvez donc suffisamment d’eau, sans dépasser les 1,5 l d’eau par jour pour ne pas trop stimuler la vessie. Évitez également de boire trop d’eau dans un court laps de temps. Mieux vaut également éviter de boire beaucoup d’eau avant d’aller se coucher, et il faut aller aux toilettes avant de se mettre au lit.

Évitez certaines boissons permet de réduire l’incontinence urinaire

Différentes boissons peuvent rendre la vessie instable et l’irriter. C’est par exemple le cas du vin, de la bière et des spiritueux. Le café, le thé et les boissons gazeuses ont également tendance à inciter les reins à produire plus d’urine, augmentant les risques d’hyperactivité de la vessie.

L’eau, les jus de fruits, les tisanes, ainsi que les thés et cafés décaféinés sont alors plus recommandés.

Évitez certains sports

S’il est important de pratiquer régulièrement une activité sportive pour se maintenir en forme, certains sports sont à éviter lorsqu’on souffre d’incontinence urinaire. C’est par exemple le cas de la gymnastique, de la danse, de l’aérobic, du badminton, du volley, de l’athlétisme, du handball et du basketball. Ces derniers exercent en effet une pression sur l’abdomen et sur les muscles du plancher pelvien, ce qui augmente les risques de fuites urinaires à l’effort. Ainsi, vous risquez d’être confrontée à une fuite en faisant du sport, mais aussi en riant ou en toussant, tout simplement.

Privilégiez alors les disciplines comme la natation, la marche, le vélo ou encore le golf.

Ô Magazine
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
Autoriser tous les cookies
Enregistrer la sélection
Paramètres individuels
Paramètres individuels
Il s'agit d'un aperçu de tous les cookies utilisés sur le site Web. Vous avez la possibilité de définir des paramètres de cookies individuels. Donnez votre consentement à des cookies individuels ou à des groupes entiers. Les cookies essentiels ne peuvent pas être désactivés.
Sauvegarder
Annuler
Essential (1)
Essential cookies are needed for the basic functionality of the website.
Afficher les cookies