fbpx

Gucci, Céline, YSL : mais qui sont leurs stylistes ?

Gucci, Céline, YSL : Mais qui sont leurs stylistes ?

Tout le monde connaît ces maisons de luxe. Mais savez-vous quels sont leur directeur artistique ? Un point sur l’histoire et l’apport de ceux qui gèrent la création des plus grandes marques du monde.

Gucci et Alessandro Michele

Gucci, c’est un mélange subtil entre le passé et le présent donnant cette variété de style si reconnaissable. Depuis cinq ans, c’est l’italien Alessandro Michele qui est à la tête de la création. En effet, il a étudié à l’Académie du Costume et de la Mode de Rome avant de faire ses marques chez Les Copains et dans l’équipe de maroquinerie de Fendi. Ainsi, grâce à cette expérience, le styliste entre chez Gucci en 2002, dans le même secteur. Et il n’a plus jamais quitté la maison ! Par la suite, en janvier 2015, c’est l’apogée de sa carrière : il devient directeur artistique de la marque, s’occupant entièrement de toutes les collections.

Alessandro Michele dans les studios Gucci
Alessandro Michele dans les studios Gucci ©L’express

Alessandro Michele n’a pas peur de jouer avec les codes Gucci. Maximaliste et plein de surprise, ses défilés soulèvent toujours une multitude de références. Épris par le passé, ancré dans le présent, ses tenues marient les styles, les époques et les inspirations. De plus, le styliste interprète et s’approprie les vêtements, laissant souvent l’amateur de mode sans voix. Par ailleurs, contrairement à certaines marques dont la collection est liée à un thème précis et défini, l’italien crée son propre monde : l’univers Gucci par Alessandro Michele.

Le défilé Gucci de l'automne/hiver 2020/2021 par Alessandro Michele
Le défilé Gucci de l’automne/hiver 2020/2021 par Alessandro Michele ©Marie Claire

Céline et Hedi Slimane

Le génie de la mode qu’est Hedi Slimane est passé par les plus grandes maisons : Saint Laurent et Dior. Ce passionné de photographie débute la création de vêtements à l’âge de 16 ans. Après sa formation à l’école du Louvre et à l’institut d’art de Michelet / La Sorbonne, il est repéré par le compagnon d’Yves Saint Laurent, Pierre Bergé. C’est après un passage en tant que directeur artistique dans cette iconique maison de luxe qu’il intègre la direction de la création homme chez Dior. Cependant, en 2007, il ne renouvelle pas son contrat et se consacre à la photographie en présentant plusieurs expositions. Revenant à la tête d’Yves Saint Laurent de 2012 à 2016, il intègre Céline deux ans plus tard.

Hedi Slimane
Hedi Slimane ©Les Inrocks

Amateur de rock, il crée les costumes de grands chanteurs tels que David Bowie, Daft Punk ou The Kills. Et les silhouettes rock seront sa marque de fabrique. Noir et blanc, slim, cuir, le créateur arrive à casser les codes minimalistes de sa prédécesseur Phoebe Philo en redéfinissant la femme Céline. Sa première collection pour l’été 2019 s’attire les foudres de la presse. Trop vulgaire, silhouettes anorexiques, Hedi Slimane essuie les critiques des journalistes qui le qualifie de dépasser. La collection suivante sera un tournant majeur. Les tenues sont plus bourgeoises. « L’esthétique rock a paradoxalement beaucoup emprunté à ce vestiaire, aux conventions de “responsabilité”, de l’upper class, pour mieux les détourner » explique le créateur concernant ce virage BCBG.

Le défilé automne/hiver 2020/2021 de Céline par Hedi Slimane
Le défilé automne/hiver 2020/2021 de Céline par Hedi Slimane ©Youtube

Retravaillant les grands intemporels comme la cape, le jean, le chemisier, le blazer ou la jupe culotte, la femme Céline est typiquement parisienne. La démarche est rapide, les mannequins ont presque un air nonchalant. Hedi Slimane réussi à imposer une allure nouvelle, moderne sans tout réinventer, et désormais caractéristique de la marque Céline.

Yves Saint Laurent et Anthony Vaccarello

Il exerce son talent chez Yves Saint Laurent depuis quatre ans. Diplômé de l’école nationale supérieure des arts visuels, ce styliste belge crée sa marque en 2009 avant de débuter chez Fendi aux côtés de Karl Lagerfeld. Anthony Vaccarello accroit sa notoriété en gagnant deux prix pour les jeunes stylistes. Après avoir travaillé un an pour Versace, il succède à Hedi Slimane à la direction artistique d’Yves Saint Laurent. Ce qu’Anthony Vaccarello a réussi, c’est de faire perdurer l’esprit de la maison : une femme forte, sensuelle, aimant la nuit et son indépendance.

Anthony Vaccarello
Anthony Vaccarello ©L’express

Entre cuir, mini robe à manches bouffante, décolleté profond, omniprésence des blazers, paillettes et noir, les collections Saint Laurent se reconnaissent en un coup d’œil. Tout comme Hedi Slimane, Anthony Vaccarello assume le style rock et les codes bourgeois. Ainsi, le styliste déclare : « C’est peut-être parce que je suis à moitié italien et à moitié belge que je suis à la fois dans la sensualité et dans le contrôle et la construction ». Jouant sur les volumes, les matières et maîtrisant la ligne du corps, la femme d’Anthony Vaccarello est sexy sans trop en faire, prône son caractère affirmé et ne se soucie pas des normes vestimentaires.

Le défilé de l'automne/hiver 2020/2021 par Anthony Vaccarello pour Yves Saint Laurent
Le défilé de l’automne/hiver 2020/2021 par Anthony Vaccarello pour Yves Saint Laurent ©Vanity Fair

Et chez Louis Vuitton, Dior et Balenciaga ?

Une maison de luxe, c’est une vision vestimentaire qui perdure dans le temps. Respecter le patrimoine tout en y mettant sa patte est le propre d’un directeur artistique. Alessandro Michele, Hedi Slimane et Anthony Vaccarello, tous ont réussi à s’implanter dans des marques mondialement connues et réputées.

Pour connaître l’histoire des stylistes des maisons Louis Vuitton, Dior et Balenciaga, c’est juste ici !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.