Faut-il aimer son travail pour être heureux?

Il n’y a aucun doute que tous ceux qui ont la possibilité d’exercer un métier qui leur plait et surtout de le faire dans un cadre qui soit à la fois enrichissant et valorisant jouissent de conditions idéales. Mais de là à penser qu’il faut cela pour être heureux, c’est un peu comme dire qu’il est faut être beau, jeune, riche et en santé pour avoir du succès dans la vie. Nul doute que ce sont là de gros avantages. Mais si on commence à croire que telles sont les conditions du succès et donc du bonheur, autant dire adieu la planète pour le commun des mortels!

Le travail, un moyen et non une fin en soi

Le travail occupe une place importante dans nos vies, ne serait-ce que par le temps qu’on y consacre. Mais il faudrait voir si on n’a pas eu tendance à en exagérer l’impact, surtout depuis qu’on a tourné le dos à la Civilisation des Loisirs pour célébrer la culture entrepreneuriale et faire de l’ambition le nouveau leitmotiv de l’existence, voire même le critère de qualité de vie qu’on associe au bonheur. Aurions-nous perdu de vue le fait que pour une personne équilibrée, le travail est sensé constituer un moyen d’accomplir des choses tout en gagnant sa vie et non pas une fin en soi. Le bonheur résulte de ce qu’on est comme personne, avec notre capacité de vibrer et d’aimer, notre ouverture au monde et à la vie qui nous entoure, bien plus qu’à partir de ce qu’on peut accomplir au bureau; c’est d’ailleurs ce que les workaholics n’arrivent pas à réaliser.

Pour ceux qui en douteraient, je vous invite à faire l’expérience suivante. Demandez à un jeune couple en attente d’un nouveau poupon ce qu’ils souhaitent par dessus tout pour leur bébé.
Combien, pensez-vous, répondront qu’ils espèrent avoir un futur directeur de banque, ou une brillante avocate, ou encore qu’ils souhaitent que leur rejeton gagne des millions comme vedette de hockey? Aucun. Parions plutôt que leur premier vœu sera que le bébé soit en santé. Ensuite, ils parleront de leur espoir que l’enfant grandisse bien et qu’il soit heureux dans la vie, quelle que soit son occupation. Comme quoi l’équation entre épanouissement dans la vie professionnelle et bonheur ne fait pas systématiquement partie de nos valeurs, du moins au départ ! Et pour tous ceux qui croient bon de garder au moins un pied sur terre, il faut se rendre à l’évidence qu’il est possible d’être heureux dans la vie sans pouvoir toujours faire à sa tête, ni uniquement ce qui nous plaît. Il en va de même du travail !

Autre temps, autres mœurs

Nous ne sommes plus à l’époque où un individu pouvait entreprendre des études puis travailler dans le domaine de son choix et progresser sans aucun dérangement dans son plan de carrière tout en étant assuré d’une retraite en toute tranquillité d’esprit, grâce à la stabilité et à la reconnaissance de l’entreprise pour laquelle il a oeuvré. Depuis nombre d’années déjà, plusieurs diplômés (à l’exception de ceux qui ont été dirigés dans un secteur technologique de pointe) n’ont qu’une infime chance d’œuvrer dans le secteur de leurs études. Plusieurs d’entre eux doivent composer avec les postes disponibles, souvent très différents de ce qu’ils souhaitaient faire comme travail. Et que dire de ceux qui n’ont pas fait d’études universitaires, quoique dans bien des cas, ce ne soit ni pire, ni mieux !

Aimer son travail…

On sait, grâce au sondage récent mené par l’une des plus grandes sociétés de conseiller en management au monde ( groupe Towers Perrin), que plus de la moitié des travailleurs en Amérique du Nord ne sont pas heureux dans leur vie professionnelle. Ils sont soit surexploités, sous-estimés ou inquiets face à leur avenir alors que d’autres se disent las de faire l’ouvrage qu’on leur confie Pensons au gardien de sécurité qui passe la nuit à faire ses rondes ou encore à ces préposés aux marchandises qui, soir après soir, doivent regarnir les tablettes du supermarché pour que les étalages soient attrayants et les produits disponibles à la clientèle le lendemain matin. Et ceci est vrai à tous les niveaux. Des professeurs de mathématique ont dû accepter d’enseigner l’Anglais ou la Géographie pour compléter leur charge d’enseignement.
Même chose pour ces notaires qui, après avoir dû fermer leur greffe au milieu des années ’80 parce que la conjoncture faisait en sorte qu’ils n’arrivaient plus à en vivre décemment, ont tenté de se recycler dans l’immobilier ou l’assurance, croyant y voir une certaine parenté avec leur ancienne profession et donc des conditions aidantes pour leur faciliter cette transition. Or Dieu sait qu’il n’est pas donné à tout le monde de se sentir à sa place dans cet univers particulier de la vente et de la prospection. Chose certaine, ils n’auraient jamais fait de tels choix de carrière de prime abord compte tenu de leur personnalité. C’est dire que bien des gens se retrouvent à faire un boulot dans lequel ils sentent plus ou moins à leur place.

Évidemment, il est facile de déclarer qu’ils n’ont qu’à changer d’emploi s’ils ne sont pas heureux dans ce qu’ils font. Ce serait tellement plus simple. Réalisons cependant que dans bien des cas, ils en sont rendus à leur deuxième ou leur troisième poste en quelques années. Convenons qu’il y a une limite à ce qu’on peut avoir comme goût, d’autant plus qu’ils doivent finalement composer avec ce qui leur est accessible.
Alors, sérieusement, comment pensez-vous que ces gens peuvent se sentir intérieurement quand, lors d’une session de formation ou dans des « sales meeting », on répète presque à chaque fois que pour réussir et être heureux dans la vie, il faut aimer ce qu’on fait ?
J’en ai entendu plus d’un dire qu’ils prenaient cela comme la confirmation qu’encore une fois, ils n’étaient pas à leur place. Convenons qu’à la longue, cela peut finir par être décourageant. Est-ce à dire qu’il faut devenir défaitiste pour autant ? Absolument pas, bien au contraire. Ce qu’il faut, c’est changer son fusil d’épaule.

L’important, c’est d’y croire

Tout d’abord, il faut cesser de miser sur des formules qu’on voudrait magiques et revenir à la réalité. Premièrement, comme on l’a déjà mentionné, on ne fait pas que ce qu’on aime dans la vie et cela n’a jamais fait mourir personne. Ensuite, et c’est ce qui compte pardessus tout pour donner un sens à notre travail ou nous ragaillardir quand on a un passage à vide, c’est qu’il est nécessaire de croire en l’importance de ce qu’on fait.

Bien sûr, il est fort probable que le préposé aux marchandises n’arrive jamais à aimer le geste de remplir des étalages. On peut aussi comprendre qu’avec tous les chambardements survenus dans le milieu de l’enseignement, tant au niveau des matières académiques que dans le climat des relations élèves-professeurs, plusieurs enseignants aient de la difficulté à continuer de voir leur cheminement de carrière comme ils l’avaient envisagé quand ils étudiaient en pédagogie. Alors, ce qu’il faut pour les aider à garder la motivation nécessaire à passer pardessus certaines déceptions et les encourager à faire leur boulot au meilleur d’eux-mêmes, c’est qu’ils continuent à croire en la nécessité et la valeur du service qu’ils rendent: éduquer les jeunes, leur donner le goût de développer leur potentiel, etc. Et il en est de même de tous les autres boulots qui nécessitent efforts et constance. Évidemment, c’est facile d’aimer ce qu’on fait quand les affaires vont bien! Mais quand le quotidien semble plus lourd à supporter, on a besoin de pouvoir se raccrocher à du solide et c’est alors que nos convictions ont plus d’impact que de simples souhaits.

C’est qu’on touche alors au cœur de ce qui nous incite à performer, soit le goût d’être fier de soi, de se sentir satisfait et de vibrer. Or, n’est-ce pas justement ce qui se produit quand on agit par conviction ?

No Comments Yet

Laisser un commentaire

LIFESTYLE

VOYAGE

Célébrez la Saint-Valentin avec une escapade romantique à Bruxelles

Séjournez à l'Hotel Amigo, un établissement Rocco Forte Hotels, en février et surprenez vos proches avec La Rose, une expérience florale exclusive. Au milieu des rues pavées et romantiques de Bruxelles, au cœur de la capitale belge, emportez votre partenaire pour un agréable séjour.. Parce qu'après tout, quoi de plus romantique que la ville de…

Read More

Masseria Torre Maizza, le nouvel établissement de Rocco Forte Hotels

Masseria Torre Maizza, le nouvel établissement de Rocco Forte Hotels dans les Pouilles, sur la très prisée côte adriatique italienne, ouvrira ses portes en mai 2019. Il est désormais ouvert à la réservation. Situé dans le quartier pittoresque de Savelletri di Fasano, cet espace de retraite luxuriant marie la beauté naturelle à l'élégance italienne. Ancienne…

Read More

Cession de Gault&Millau

Gault&Millau est cédé à Jacques Bally et ses investisseurs représentés par Vladislav Skvortsov. Jacques Bally succède ainsi à Côme de Chérisey à la tête de l’entreprise. « Durant sept années j’ai développé Gault&Millau et je suis confiant de laisser les rênes à un grand passionné de gastronomie française et internationale » précise Côme de Chérisey. «…

Read More

Illuminez votre Saint-Valentin dans le monde merveilleux du Mazagan Beach & Golf Resort Morocco*****

Nul besoin de partir à l’autre bout du monde pour partager une Saint-Valentin dans un cadre idyllique. A seulement deux heures de Paris en avion, longeant la côte d’El Jadida, le Mazagan Beach & Golf Resort Morocco vous offre tout ce dont vous rêvez pour un séjour inoubliable. Une somptueuse plage de sable fin, des…

Read More

Les Humanistes : le luxe au coeur des vignobles

 Paris, le 21 novembre 2018  Best Western® Hotels & Resorts poursuit son développement en Alsace et ouvre un nouvel établissement, le Best Western Plus Hotel Les Humanistes à Selestat  Adresse incontournable de la route des vins, le Best Western Plus Hotel Les Humanistes bénéficie d’une situation exceptionnelle entre Strasbourg et Colmar. Après des mois de…

Read More

Mon noël Strasbourgeois

Vendredi 23 Novembre 2018, 19h, mon salon s'illumine soudain d'un rouge criard. Le ton est donné : bienvenue au 449e marché de Noël de Strasbourg.  C'est en 1570, devant l'insistance des Protestants Strasbourgeois, que la foire organisée à l'origine pour célébrer la Saint Nicolas fait place au tout premier Chrsitkindelkmärik, littéralement le marché de l’Enfant Jésus.…

Read More

Warner Bros. Studio Tour London : immersion dans l’univers magique d’Harry Potter

Vous rêvez d’en savoir plus sur les films qui ont bercés votre enfance ? Vous souhaitez combler de bonheur vos enfants, votre copine ou votre meilleur ami ? Le Warner Bros. Studio Tour London vous propose une immersion totale dans le monde magique d’Harry Potter, la célèbre saga écrite par J.K. Rowling, dont vous ressortirez forcément avec…

Read More

La Fêtes des Lumières : un rendez-vous à ne pas manquer !

Fête des Lumières Lyon - Ô Magazine
La Fêtes des Lumières, c’est l’évènement à ne pas manquer à Lyon. En 2017, c’était 1,8 millions de visiteurs qui se sont succédé sur 4 jours de Fête des Lumières, pour près de 80 créations lumineuses. Aujourd’hui, nous faisons le cap sur l’édition 2018 de cette fête haute en couleur…Et en lumières ! La Fête…

Read More

ÉCOLOGIE

Barbara Pravi met les femmes à l’honneur en réinventant du Orelsan

En cette journée internationale de la femme, Barbara Pravi nous offre une ré-écriture unique des "Notes pour trop tard" d'Orelsan. Une réinterprétation puissante et réaliste qui fait réfléchir.   Du haut de ses vingt-cinq ans, Barbara Pravi, qui nous a déjà époustouflé dans la comédie musicale Été 44 en interprétant des chansons composées par des monstres de…

Read More

Anitta : la bomba latina brésilienne

Surnommée la « Beyoncé brésilienne », Anitta est une artiste acclamée dans son pays natal. Originaire de Rio de Janeiro, la jeune chanteuse a séduit le Brésil grâce à son talent, sa présence charismatique pleine de volupté et son engagement pour le féminisme. Portrait. Née le 30 mars 1993 à Rio de Janeiro, Larissa de Macedo Machado,…

Read More

Rosalía : le flamenco à la sauce R&B

À tout juste 25 ans, la chanteuse Rosalía est une véritable star dans son Espagne natale. En effet, l’artiste ibérique a marqué les esprits grâce à son style détonant qui associe le flamenco et le R&B. Portrait. Rosalía Vila Tobella, plus connue sous son nom d’artiste Rosalía, est une figure montante de la musique en…

Read More

Nouvel album de Rita Ora : Phoenix

Après six ans d’attente, la chanteuse Rita Ora nous dévoile son deuxième album intitulé Phoenix. Sorti le 23 novembre dernier, l’artiste anglaise propose douze morceaux entraînants qui sauront convaincre le public avec un son dance-pop urbain bien rôdé et grâce à la voix subtile de l’interprète de Lonely Together, en duo avec le regretté DJ…

Read More

Rumble : The Indians Who Rocked the World

Découvrez Rumble, le nouveau film de Catherine Bainbridge et de Alfonso Maiorana sorti le 7 novembre. Vous trouverez un film haut en couleurs, riche de ses célébrités comme Jimi Hendrix ou Martin Scorsese, mais aussi de ses musiques entraînantes. Découvrez la naissance du rock et la contribution des Amérindiens à cette culture mondiale. De nombreux…

Read More

Derrière le clip

Les plus grandes stars de la musique font appel au talent de la réalisatrice de clips américaine Melina Matsoukas. Multirécompensée par de nombreux prix, la jeune femme est reconnue dans la profession pour sa maîtrise de l’image et son professionnalisme preuve en est la qualité de ses vidéos diffusées en boucle sur les chaînes musicales. Portrait.…

Read More

Conjuguer la samba au féminin

Samba Que Elas Querem : un groupe 100% féminin de samba Composé de dix femmes, Samba Que Elas Querem est l’un des groupes brésiliens de samba les plus populaires de Rio de Janeiro. Grâce au rythme enivrant de leur musique, ces artistes talentueuses ont réussi à se faire une place dans la musique avec des…

Read More

Champagne Eyes : le nouveau Aluna George

Retour réussi du duo anglais AlunaGeorge Originaire du Royaume-Uni, le duo musical londonien AlunaGeorge fait son grand retour dans les bacs avec Champagne Eyes, un EP disponible depuis le 5 octobre dernier. Entre R&B, pop et dance, le groupe étonne une fois de plus grâce à un son futuriste et minimaliste porté par le timbre…

Read More

MAISON

Assiette aux parfums d’ Italie

Pour 4 personnes: 2 sucrines, 12 tranches de coppa, 2 cuiller à soupe de pignon de pin dorés, 1 grappe de raisin italia, 4 cuillers de vinaigre balsamique, 1 bouquet de basilic ciselé, 4 cuillers à café de gomasio, Huile d' olive, Sel et poivre Couper les sucrines en tranches de 2 cm, les disposer…

Read More

S’échauffer, pour quoi faire?

Un organisme performant est avant tout un organisme bien préparé. Savoir s'échauffer, c'est se mettre dans les meilleures dispositions physiques et mentales pour réaliser un effort intense à une allure dépassant le tempo du footing. Sur le plan physiologique, toutes les fonctions se mettent progressivement en action : système musculaire, cardio-vasculaire et commande nerveuse. Sur…

Read More

Choisir une tenue de sport adaptée

Vous pouvez porter les vêtements de sport qui vous plaisent à condition de respecter quelques règles pour améliorer votre confort : éviter le coton, les tenues trop larges ou trop serrées, bannir les chaussures de ville. Le principal est de vous sentir à l’aise dans votre tenue de sport et de porter des vêtements confortables…

Read More

Découvrez la naturopathie avec Didier Pinel

L'activité quotidienne du naturopathe consiste en la mise en œuvre d'une pédagogie originale d'hygiène de vie, déclinée sur le mode de la prévention primaire active, dont le but est le bien-être global et optimal de la personne. Sa discipline s'applique à quiconque souhaite s'investir et se responsabiliser pour devenir un meilleur acteur de sa santé,…

Read More

Newsletters

InstagramThe access_token provided is invalid.
Facebook
NEWSLETTER
Suivez-nous sur Twitter