fbpx

Comment choisir ses bas et collants de contention ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Comment choisir ses bas et collants de contention ?

Les bas et collants de contention sont des dispositifs médicaux servant à améliorer l’insuffisance veineuse et les varices. Si vous pensez qu’il s’agit uniquement d’un accessoire vestimentaire de votre grand-mère, vous devez vous y intéresser beaucoup plus pour préserver votre santé. 

À quoi servent les bas de contention ?

En cas d’insuffisance veineuse ou des varices des jambes, le port quotidien de bas de contention est toujours recommandé. Il faut souligner que l’insuffisance veineuse est une maladie qui se caractérise par des troubles de la circulation veineuse. Ces problèmes résultent d’un dysfonctionnement des valvules qui s’associent à une perte de tonicité de la paroi veineuse. Ceci entraîne la stagnation du sang dans les membres inférieurs. 

Il faut souligner que le problème veineux a un caractère héréditaire. Toutefois, les changements hormonaux pendant la grossesse et la ménopause, la sédentarité et l’obésité peuvent favoriser son apparition. À part les femmes, cette pathologie touche aussi les hommes. Le mal de jambe et les chevilles gonflées figurent parmi les principaux symptômes. Quelle que soit la cause, le port d’un bas de contention, aide le flux veineux à se rediriger de bas en haut. Ce qui permet de soulager la douleur.  

Les différents types de bas et collants de contention

Le bas et collants de contention sont classés en trois catégories et le choix varie en fonction du niveau de contention requis et de la pathologie. Il y a les bas et collants de contention de classe 1 avec une pression comprise entre 10 et 15 mmHg. Cet accessoire est conçu pour les amateurs de longs voyages et les personnes qui exercent une profession debout. Ces dispositifs préviennent les douleurs et les désagréments. 

Puis les bas et collants de contention de classe 2 avec une pression moyenne allant de 15 à 20 mmHg. Ces bas de contention sont réservés aux voyageurs prédisposés à la thrombose veineuse, aux personnes qui souffrent de varices ou d’œdèmes. La troisième catégorie regroupe les bas à forte pression, comprise entre 20 et 36 mmHg. Ces dispositifs médicaux sont prescrits aux patients qui souffrent de gonflement sévère, de varice ou de thrombose veineuse. Il y a une quatrième et dernière catégorie de collant de contention qui est utilisée dans la prévention du syndrome post-thrombotique.  

Comment choisir ses bas de contention ?

Le niveau de compression n’est pas suffisant pour choisir ses bas de contention. Afin de trouver le dispositif adapté, il est conseillé de bien mesurer ses pieds. Le tour de cheville au plus fin, le tour de mollet au plus large et la longueur de la demi-jambe si vous voulez acheter des chaussettes de contention.  Si vous voulez acheter des bas et collants de contention, vous devez mesurer le tour de cheville, le tour de cuisse au plus large et la jambe. En ce qui concerne le choix de la matière et texture, plusieurs options s’offrent aussi à vous. Les bas et collants en matière plus épaisse sont parfaits pour l’hiver. Après avoir choisi le dispositif, il ne reste plus qu’à l’enfiler et voir les améliorations. 

Comment faire une citrouille d'Halloween
Actu lifestyle

Comment faire une citrouille d’Halloween ?

Cette année, vous avez envie de fêter le 31 Octobre différemment et de sculpter vous-même votre propre citrouille d’Halloween à la façon Jack O Lantern ? Eh bien, ici, nous allons vous montrer comment faire une citrouille d’Halloween facilement à la maison.

Lire la suite »
Les 5 signes qui montrent qu'un homme est troublé par une femme
Actu famille

Les 5 signes qui montrent qu’un homme est troublé par une femme

“Comment savoir si je lui plaît réellement ?”, “Est-ce qu’il y a des signes montrant qu’un homme est secrètement attiré par une femme ?”, “Si oui, lesquels ?”… Avouons-le, nous nous sommes toutes déjà posées ces questions au moins une fois dans notre vie. Eh bien aujourd’hui, nous allons enfin y répondre ! 

Lire la suite »

Laisser un commentaire