fbpx

Comment choisir sa couette hiver ?

La qualité du sommeil influe directement sur notre santé, d’où la nécessité de bien choisir son lit, son matelas, mais aussi le linge de lit dont la couette. Cette dernière est d’autant plus importante en hiver, lorsque le meilleur moment de la journée consiste à se coucher et profiter de la chaleur de son lit. Ci-dessous les critères de choix de la couette hiver.

Le traitement de la couette

Aujourd’hui de plus en plus de marques de textiles proposent des couettes ayant subi des traitements antiacariens, antibactériens ou antipunaises de lit (qui connaissent d’ailleurs une recrudescence dans les grandes villes comme Paris). Ces traitements peuvent être effectués sur l’enveloppe de la couette ou dans le garnissage et peuvent être faits à base d’huiles essentielles de lavande ou d’eucalyptus encapsulées dans les fibres du textile. Mais il y a également les traitements chimiques à base d’insecticides chimiques prétendument sans toxicité pour éviter les répercussions sur la santé.

Si vous êtes sujet à des allergies, il est préférable de choisir une couette adaptée à la période hivernale sans traitement que vous laverez et sécherez soigneusement avant de l’utiliser. La plume et le duvet sont naturellement anti-acariens, sans aucun additif, et reconnus pour leurs qualités respirantes. Ils favorisent l’aération du garnissage et créent une barrière protectrice.

La chaleur de la couette hiver

Pour choisir une couette, il est nécessaire de déterminer tout d’abord la température de la chambre à coucher, mais aussi votre degré de tolérance au froid. Si vous êtes du genre frileux et que la pièce dans laquelle vous dormez n’est pas bien chauffée, autant ne pas prendre de risques et opter pour la couette hiver avec le plus haut indice de chaleur. Cet indice va généralement de 1 à 4, mais certains fabricants vont même jusqu’à 6.

Si vous dormez dans une chambre chauffée à 20 degrés et que vous avez tendance à avoir chaud très vite, vous pouvez choisir une couette légère et tempérée. Si vous n’avez pas le budget pour acheter deux couettes, l’une pour l’hiver et l’une pour l’été, les couettes 4 saisons offrent un bon compromis. Elles se présentent sous la forme de deux couettes dont une légère pour les saisons estivales, et une plus épaisse pour la saison hivernale en plumes de canard ou d’oie. Elles peuvent être assemblées pour former la couette idéale au plus froid de l’hiver.

Choisir sa couette

Le garnissage de la couette hiver

Pour ce qui est du garnissage, sachez que vous avez le choix entre les matières synthétiques et les matières naturelles, avec ce que cela suppose d’avantages et d’inconvénients respectifs. Les plus répandues sont les couettes synthétiques, car elles ne coûtent pas cher, cependant, les fibres sont des dérivés du pétrole ou des matières naturelles polymérisées. Elles régulent mal la température et font très vite transpirer, sans oublier les risques accrus d’allergies.

Les couettes hiver en fibres naturelles sont plus respectueuses de la nature, plus confortables, plus saines et moins allergènes. En plus, si auparavant leur prix exorbitant rebutait beaucoup d’acheteurs, aujourd’hui il existe des marques qui les vendent à des prix tout à fait abordables.

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.