fbpx

Boissons coup de fouet : attention aux faux amis !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr

Quand la fatigue nous guette, on a souvent un réflexe : un café, ou une boisson énergétique ! Mais savez-vous comment ces produits agissent sur votre organisme ? Il se pourrait qu’ils ne soient pas toujours les meilleures solutions pour vous remettre en forme…

Boissons énergétiques : une source d’énergie superficielle

Ces boissons sont très riches en sucre. Ce qui peut, dans certains cas, constituer une source d’énergie mais dont l’effet n’est pas toujours garanti ni probant.

Plutôt rare dans la nature, nos ancêtres trouvaient le sucre en particulier dans les fruits, dont ils se nourrissaient pour se redonner des forces. Le problème : aujourd’hui, nous sommes en période d’abondance alimentaire, nous bougeons moins, et nos besoins en sucre sont moins importants. Pourtant il est omniprésent, le plus souvent sous une forme raffinée qui empêche notre corps de le métaboliser correctement.

Ainsi, l’énergie qu’il est supposé nous apporter est rapidement stockée sous forme de graisse… Sans compter les autres désagréments qu’il peut provoquer, comme les caries ! Il s’agit donc d’une source d’énergie superficielle, éventuellement efficace pour le court terme, mais pas sans dommages pour notre santé.

Boissons coup de fouet : attention aux faux amis !

La caféine, à prendre avec des pincettes

Quand on pense à une boisson coup de fouet, c’est avant tout la caféine qui vient à l’esprit. Celle-ci a pour caractéristique de provoquer un effet stimulant en bloquant un neurotransmetteur inhibiteur de votre cerveau. Retrouvée dans le café, le thé ou la noix de kola, elle est incluse aujourd’hui dans de nombreuses boissons dont les boissons énergisantes. Elle agit rapidement et la durée de son effet, de 4 à 6 heures, reste limité.

Si la plupart du temps les effets désirables sont beaucoup moins importants que ceux du sucre, il reste cependant certains points de vigilance : la caféine peut être métabolisée plus ou moins vite, et supportée plus ou moins bien selon les individus. Consommée de façon excessive, elle bloque les récepteurs à l’adénosine, qui indique à notre système nerveux notre état de fatigue. Étant un stimulant du système nerveux central, elle peut provoquer des insomnies, maux de tête et une nervosité. Elle peut aussi se révéler dangereuse pour les personnes ayant des problèmes de cœur, étant un stimulant du système cardiaque.

Boissons coup de fouet : attention aux faux amis !

Les stimulants hormonaux, une alternative méconnue

Certaines plantes, la plus célèbre étant le gingembre, permettent de stimuler de façon naturelle les hormones, et notamment la testostérone. Celle-ci est connue avant tout pour être l’hormone des hommes et de la virilité, mais il s’agit d’une approche réductrice ! Elle est aussi produite par les ovaires chez la femme, chez qui elle stimule également le désir.

Outre ces vertus aphrodisiaques bien connues, les plantes qui stimulent la production de testostérone telles que la maca ou la danae peuvent augmenter la vitalité de notre système endocrinien et décupler notre endurance et notre vitesse de récupération. Chez la femme, sa consommation peut également avoir des effets positifs sur la fertilité ou les règles douloureuses. En plus de cela, leur effet vaso-dilatateur, en dilatant les vaisseaux sanguins, ralentit la circulation cardiaque et stimule le rythme cardiaque tout en diminuant l’hypertension.

S’il existe des contrindications à sa consommation en tant que supplément alimentaire (notamment pour les femmes enceintes), et si l’effet aphrodisiaque est moins efficace pour les plus jeunes, elle peut se placer en alternative intéressante au café quotidien. Une cure de suppléments alimentaires naturels tels que Güt-Vega peut ainsi, pour les femmes comme les hommes, avoir un effet stimulant et vous redonner un véritable coup de fouet, notamment dans le cadre de vos entraînements sportifs !

Laisser un commentaire