Baux-de-Provence, Eygalières, Eze… Les cinq villages de Provence à visiter cet été

villages de Provence tourisme

La Provence demeure l’une des destinations phares du tourisme en France. Indémodable, la région propose quantité d’attractions et d’activités, pour tous les goûts et tous les budgets. Toute subjective, notre sélection des villages immanquables du sud provençal.

Eternelle Provence : promesse de lumière, de douceur et d’un certain art de vivre résistant à toutes les modes. Se moquant insolemment du temps qui passe, la région, idéalement sise entre les Alpes du Sud et la Méditerranée, continue de séduire les touristes du monde entier, attirés par ses paysages variés, à nul autre pareils : sous le chant des cigales, entre vignes et oliveraies, vieilles pierres et champs de lavande, forêts de pins et mer cristalline, c’est d’abord à une certaine idée de la France d’antan que l’on s’abandonne. Mais, sans Marcel Pagnol pour guide, difficile pour les familles et voyageurs pressés de faire un choix parmi la multitude et la diversité des destinations provençales. Voici donc une sélection, nécessairement subjective, des cinq villages à ne manquer sous aucun prétexte pour qui veut ramener dans ses valises un peu du soleil du sud.

Eygalières, le charme et l’authenticité de la Provence de toujours

Posé au faîte d’une colline, le petit village d’Eygalières garde, au pied des Alpilles, la frontière entre le Vaucluse et les Bouches-du-Rhône. Cernée de vignobles et d’oliviers, la commune attire les visiteurs en recherche d’authenticité, qui déambulent dans ses rues tortueuses bordées de belles demeures dissimulées derrière d’impressionnantes portes sculptées. Un arrêt s’impose devant la célèbre chapelle Saint-Sixte, véritable carte postale de la Provence qui, flanquée de ses vieux cyprès, offre depuis le XIIe siècle une vue à couper le souffle sur les paysages environnants, jusqu’à la Durance voisine. Ça et là, entre les amandiers, on distingue de beaux mas provençaux dont certains ouvrent, sur réservation, leurs portes aux touristes de passage dans la région. Comme un voyage à travers le temps.

Ramatuelle, l’autre Saint-Tropez

Changement d’ambiance à Ramatuelle, la voisine et concurrente de toujours de Saint-Tropez. Mondialement célèbre pour ses plages de sable fin et son eau turquoise, le petit village a connu son heure de gloire lorsqu’au milieu des années 1950 le bikini d’une certaine Brigitte Bardot affola les passants sur la plage de Pampelonne. Depuis, le mythe n’est jamais véritablement retombé et les visiteurs continuent d’affluer dans les rues du village médiéval, où le marché – le jeudi et le dimanche – donne l’occasion de faire le plein de fougasses, fromages et autres tapenades d’olives. Pour les fêtards, direction la plage, où se déploient certains des clubs les plus select de la Côte d’Azur – comme le Club 55, où fut tourné Et Dieu créa la femme, ou le Nikki Beach – pour espérer danser, au bord de la piscine, en compagnie des starlettes et autres happy few locaux et internationaux. Attention, entrée non garantie, même aux portefeuilles très bien garnis.

Les Baux-de-Provence, le Moyen-Âge pour toute la famille

Beaucoup moins exclusif que Ramatuelle, le village des Baux-de-Provence attire des centaines de milliers de visiteurs chaque année. Non sans raison : en semi-ruine, le centre de la commune est, avec ses hôtels particuliers et ruelles étroites, un concentré de ce que l’architecture médiévale a produit de plus emblématique. Destination familiale avant tout, les Baux-de-Provence séduiront les enfants curieux d’en apprendre davantage sur les chevaliers et sur les formidables machines de guerre médiévales. Les plus jeunes pourront aussi accompagner leurs parents lors de la visite des fameuses carrières illuminées du village, une attraction unique au monde dont le phénoménal succès populaire menace, paradoxalement, la commune : traînée en justice par les anciens locataires des lieux, la municipalité pourrait leur devoir plusieurs millions d’euros. Une amende qui menace les finances et l’avenir d’un des villages provençaux les plus appréciés des touristes français et étrangers.

Saint-Paul-de-Vence, l’incontournable étape arty

Également prisé des touristes et, singulièrement, des amateurs d’art, Saint-Paul-de-Vence mise sur sa réputation acquise auprès des écrivains, poètes et artistes en tout genre. James Baldwin, Fernand Léger, Marc Chagall – dont la tombe se trouve dans le cimetière du village –, Matisse, Modigliani, Giono, Yves Montant… : tous ont associé leur nom au village et, plus particulièrement, à sa célèbre auberge La Colombe d’Or. Un héritage culturel dont on peut admirer les traces sur les murs de la Fondation Maeght, du nom du marchand d’art qui a réuni dans ce lieu d’exception, dédié à l’art moderne et contemporain, des œuvres emblématiques de Miro, Giacometti, Chagall, Braque, Calder, etc.

Eze, la perle de la Méditerranée

Perchée au bord de la mer, entre le Cap Roux et la pointe de Cabuel, le village d’Eze se distingue surtout par sa végétation luxuriante, que l’on peut notamment admirer au sein d’un jardin exotique disposant d’une impressionnante collection de cactus, plantes grasses et autres bananiers qui trouvent naturellement à s’épanouir sous le soleil de la Côte d’Azur. Mais Eze peut aussi compter sur ses ruelles de pierre, ses passages voûtés et places ombragées pour attirer les touristes en mal de fraîcheur : après quelques jours dans les terres brûlantes de la Provence, Eze constitue une étape finale aussi incontournable que rafraichissante avant de retrouver la routine du quotidien – et l’occasion de prendre quelques derniers selfies devant la Méditerranée.

Laisser un commentaire

Ô Magazine
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
Autoriser tous les cookies
Enregistrer la sélection
Paramètres individuels
Paramètres individuels
Il s'agit d'un aperçu de tous les cookies utilisés sur le site Web. Vous avez la possibilité de définir des paramètres de cookies individuels. Donnez votre consentement à des cookies individuels ou à des groupes entiers. Les cookies essentiels ne peuvent pas être désactivés.
Sauvegarder
Annuler
Essential (1)
Essential cookies are needed for the basic functionality of the website.
Afficher les cookies