fbpx

La médecine Ayurvédique : qu’est-ce que c’est ?

L’Ayuverda qui signifie littéralement “science de la vie” est née il y a plus de 5 000 ans en Inde. La médecine Ayurvédique s’appuie sur une ancienne philosophie de vie. Cette dernière vise à rétablir un équilibre des énergies du corps et de l’esprit pour vivre en bonne santé.

Si l’Ayurveda est l’un des plus anciens systèmes de santé au monde, il est encore peu connu chez nous. Cette médecine traditionnelle trouve son origine en Inde. Elle est vieille de plus de 5 000 ans, et commence enfin à se populariser en Occident. Et ce, notamment avec le développement du yoga, pratiqué en complément et de la recherche d’un bien-être du corps et de l’esprit.

Bien plus qu’une médecine indienne, l’Ayurveda se rapproche d’un mode de vie. Presque d’une philosophie pour ses adeptes. Pour les spécialistes, il s’agit d’une méthode qui consiste à soigner non seulement par le corps, mais également par l’esprit.

Les principes de la médecine Ayurvédique

Cette médecine puise sa source dans des textes sacrés indiens. Les premières traces remontent à plus de 5 000 ans, et signifient “science de la vie” ou “connaissance de la vie“. À cette époque, les médecins partent du principe qu’il existe un équilibre entre trois énergies (appelées “Doshas“), qui permet d’être en bonne santé.

A cet effet, le médecin doit ausculter chaque patient afin de diagnostiquer un potentiel déséquilibre. Après examen, il doit trouver le moyen d’y remédier grâce à des purifications. Actuellement, chaque rendez-vous repose sur une observation du consultant. Ce premier examen permet de déterminer les surcharges d’énergie ou au contre une faiblesse. C’est ce déséquilibre qui peut conduire à des soucis de santé.

La médecine Ayurvédique est une médecine holistique, qui agit à la fois sur le corps et l’esprit. Les gestes et conseils du médecin permettent d’éliminer les toxines à l’origine de trouble de santé. Qu’ils soient physique ou mentaux (stress, anxiété). Le médecin conseille des médicaments à base de plantes, vendus en pharmacie uniquement. Ils vont accompagner le patient dans sa recherche d’équilibre des énergies. Les conseils sont personnalisés, et portent tant que l’alimentation que sur l’hygiène de vie. Ils permettent de retrouver un équilibre dans le quotidien. Dans certains cas, des messages peuvent être réalisés afin de stimuler des points d’énergies.

Il est souvent conseillé de pratiquer le yoga en complément, qui aide à conserver une bonne hygiène de vie. Les spécialistes lui prêtent de nombreuses vertus, grâce aux différentes postures et exercices de méditation et respiration.

Quels sont les bienfaits de l’Ayurveda ?

L’objectif de cette médecine traditionnelle est de permettre de vivre sereinement et paisiblement. Mais également et surtout de maintenir une bonne santé, tant psychologique que physique. S’il est possible de consulter une fois que le patient est déjà atteint par certains maux, l’objectif est surtout de les prévenir. La médecine conventionnelle tend à reconnaître à cette pratique de nombreuses vertus thérapeutiques.

En effet, l’Ayurvéda est recommandée pour traiter certaines pathologies chroniques, mais également pathologiques. Parmi ces pathologies, on retrouve notamment des troubles digestifs, des douleurs articulaires et musculaires ou des troubles du système nerveux (anxiété, dépression). Mais certains patients vont également consulter pour des problèmes plus importants, comme des addictions, des maladies inflammatoires, ou des troubles cardio-vasculaires. Enfin, cette médecine peut-être intéressante pour les personnes soufrant de diabète ou d’allergies.

Comment choisir son spécialiste

La France ne reconnaît pas officiellement la médecine Ayurvédique. Les médecins ne reçoivent pas de diplôme, et exercent souvent au même titre que les naturopathes, sans réel cadre légal. Néanmoins, certains praticiens partent se former en Inde. Même s’ils obtiennent un diplôme, ce dernier n’a aucune valeur sur le territoire français.

A noter également que seuls les médecins diplômés d’état sont en capacité de prescrire des médicaments. Y compris lorsque ces derniers sont uniquement composés de plantes. Les spécialistes de l’Ayurvéda sont néanmoins aptes à donner des conseils concernant le mode de vie de leurs patients. Ainsi que concernant l’alimentation, sans avoir suivi de formation spécialisée dans le domaine, au même titre qu’un diététicien ou un nutritionniste.

Amandine Rummelhard

Passionnée de sport, bien-être et de culture.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.