Pollution de l’air intérieur, comment la combattre ? 

pollution air intérieur femme Ô Magazine

C’est une réalité, l’air dans les habitations est 5 à 8 fois plus pollué que celui à l’extérieur. À long terme, respirer cet air malsain peut s’avérer particulièrement néfaste pour la santé. Irritations oculaires, crises d’asthme, voire cancers du poumon, les gaz polluants sont responsables de nombreuses pathologies. Alors, comment faire pour préserver la qualité de l’air chez soi ? Pour réduire les émissions, voici quelques mesures simples et faciles à mettre en œuvre pour lutter contre la pollution de l’air intérieur et assainir votre maison. 

Aérer régulièrement l’habitation

Respirer est un besoin vital chez tous les êtres vivants. C’est pourquoi limiter la pollution intérieure est indispensable. Pour qu’un logement soit doté d’un air plus sain, il est conseillé de l’aérer tous les jours. Ce petit geste anodin permet d’évacuer les particules et de faire circuler l’air entre les pièces. 

Ouvrir grand les fenêtres et les portes une dizaine de minutes par jour va permettre de chasser toutes les substances chimiques polluantes qui traînent dans la maison. Si vous habitez dans un centre-ville relativement pollué, il est recommandé d’aérer quelques heures le logement pour s’assurer d’une qualité optimale. 

Combattre l’humidité de l’air intérieur

Outre les pollutions industrielles, les habitudes quotidiennes (douche, lessive, cuisine, séchage, etc.) engendrent beaucoup de polluants atmosphériques. L’humidité de l’air représente notamment un facteur important des maladies respiratoires, telles que les allergies ou l’asthme.

Bien ventiler le logement est un traitement efficace permettant de se débarrasser de l’excès d’humidité domestique. Il est conseillé d’utiliser un ventilateur ou un absorbeur d’humidité dans les espaces sensibles, comme la salle de bains et la cuisine. Ces actions simples évitent que les polluants stagnent dans le foyer. 

Entretenir les appareils ménagers

Les effets d’une mauvaise qualité d’air sur la santé peuvent être immédiats ou à long terme. Pour une qualité d’air optimale, pensez à bien entretenir vos appareils électroménagers. Ces derniers peuvent contribuer à polluer l’air intérieur de votre habitat. Four, chauffage, lave-vaisselle, chaudière, etc., peuvent émettre des gaz toxiques (monoxyde de carbone, dioxyde d’azote) s’ils sont mal entretenus. 

La plupart du temps, les agents infectieux (bactéries, virus) prolifèrent dans certains équipements, ce qui peut provoquer divers symptômes et affections. En pratique, il faut régulièrement nettoyer les appareils ménagers pour retirer les composés organiques volatils qui y sont installés. Certains matériaux de construction et produits de bricolage émettent également des substances chimiques nocives. Pour limiter la pollution de l’air intérieur, refermez bien les produits après utilisation et conservez-les dans un lieu bien aéré.  

Laisser un commentaire

Ô Magazine
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
Autoriser tous les cookies
Enregistrer la sélection
Paramètres individuels
Paramètres individuels
Il s'agit d'un aperçu de tous les cookies utilisés sur le site Web. Vous avez la possibilité de définir des paramètres de cookies individuels. Donnez votre consentement à des cookies individuels ou à des groupes entiers. Les cookies essentiels ne peuvent pas être désactivés.
Sauvegarder
Annuler
Essential (1)
Essential cookies are needed for the basic functionality of the website.
Afficher les cookies