fbpx

Le “Made in France” écologique avec Hopaal

Les consommateurs recherchent, en plus de la production locale, la dimension écologique. Produire en France c’est bien, mais choisir ses matières intelligemment c’est mieux. C’est ce qu’ont décidé de faire les fondateurs de la marque Hopaal.

La marque Hopaal

Clément Maulavé et Mathieu Couacault, deux Toulousains amoureux de la nature ont créé cette marque en 2016. Chacun étant originaire d’endroits très naturels, Valence et Saint-Malo, ils ont pu observer, au fil des années, la nature se dégrader. De plus, ils ont fait des études de commerce et ont toujours eu l’envie de créer quelque chose ensemble. C’est après les études de Clément dans le textile qu’ils se sont décidés à faire une marque de vêtements écologique. Leur siège social actuel est à Biarritz, mais la création de l’entreprise s’est faite à Toulouse pendant leurs études. Ils ont ensuite déménagé dans le Pays Basque pour installer de véritables bureaux et un siège social. 
Hopaal propose des vêtements et accessoires de mode pour hommes et femmes dans un style casual, mais stylé. Afin de diminuer le gaspillage, les vêtements sont fabriqués à partir de matières recyclées. De plus, Mathieu et Clément participent au programme 1% pour la planète afin d’être encore plus engagés dans la cause environnementale. Ce programme consiste à reverser 1% de son chiffre d’affaire à des associations. Pour Hopaal, ce sont les associations Coral Guardian et Mountain Wilderness qui ont été choisies. 

Clément et Mathieu fondateurs d’Hopaal

Une marque écologique

L’impact environnemental d’un vêtement se décide au moment où on choisit la matière. Les vêtements d’Hopaal sont pensés pour minimiser au maximum l’impact environnemental. C’est pourquoi, ils sont uniquement fabriqués avec des matières recyclées. Lorsqu’on jette un vêtement, on gaspille énormément de tissus et de fibres qui pourraient être réutilisés pour fabriquer autre chose. De plus, cela entraîne une surproduction des matières naturelles comme le coton. C’est la matière la plus utilisée en textile sauf qu’elle est extrêmement polluante. En effet, pour produire 1 kg de coton, il faut entre 5 000 et 22 000 litres d’eau. Pour un t-shirt il en faut à peu près 2 700 litres, ce qui équivaut à 13 bains. Les deux fondateurs d’Hopaal ont donc rapidement fait leur choix. Fabriquer à partir de matières recyclées permet donc une économie d’eau incommensurable. 

Fibres recyclées Hopaal

La principale matière est donc le coton recyclé, mais certains vêtements contiennent également du polyester recyclé. Ce polyester provient de bouteilles en plastique recyclées. Il donne au vêtement une meilleure longévité. Plus généralement, Hopaal utilise des vêtements recyclés en partenariat avec des collecteurs locaux comme le Relais. Ils sélectionnent les meilleures qualités de vêtements et les remettent à l’état de fibres pour fabriquer à nouveau des vêtements. Et enfin, les accessoires, quand ils ne peuvent pas être recyclés, sont fabriqués en matières naturelles et biodégradables. 

La règle des 1000 kilomètres

Néanmoins, Hopaal ne s’arrête pas seulement à des matières recyclées. Le but de la marque est donc de faire produire les vêtements à moins de 1000 km de Biarritz. C’est ce qu’ils ont fait et en toute transparence. En effet, vous pouvez trouver sur leur site la liste de leurs partenaires français et européens. Les matières utilisées par l’industrie textile classique sont très polluantes. Mais les nombreux trajets réalisés pour importer le tissu, fabriquer le vêtement, mettre les étiquettes, etc… le sont tout autant. L’empreinte carbone d’un t-shirt issu de l’industrie textile classique s’élève aujourd’hui à 5 kg de CO2, c’est-à-dire 20 fois son poids. C’est beaucoup trop. En utilisant des matériaux recyclés et en réduisant les distances pour fabriquer leurs vêtements, Hopaal réduit son empreinte carbone. De plus, ils privilégient le transport par bateau qui est 10 fois moins polluant qu’un transport par camion.

Atelier de confection ITHAC à Riorges

Il est donc tout à fait possible de faire du Made in France écologique, et les deux devraient même toujours aller de pair. Hopaal est une marque engagée pour la nature et qui agit véritablement pour le changement. Vous-même ayez le réflexe d’aller donner vos vêtements ou de les recycler. Il existe plein de moyens de contribuer à la cause écologique à votre échelle. Les entreprises françaises qui font travailler les ateliers français comme ceci sont de plus en plus présentes. En effet, retrouvez Louvreuse qui redynamise le territoire français en fabriquant ses sacs chez nous.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.