fbpx

L’intelligence émotionnelle ou quand la raison rencontre l’émotion

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
L’intelligence émotionnelle ou quand la raison rencontre l’émotion

L’intelligence émotionnelle ou quand la raison rencontre l’émotion. Son principe ? Elle désigne notre manière de comprendre et de gérer nos propres émotions au quotidien. Aussi bien dans le travail que dans la vie privée. Deux termes antithétiques mais un seul objectif : réintroduire de l’humain dans un monde plus que jamais divisé.

« Bien sûr, l’intelligence émotionnelle est plus rare que l’intelligence classique mais, selon mon expérience, elle est en fait plus importante pour façonner un leader. On ne peut pas se contenter de l’ignorer ».

Citation du dirigeant d’entreprise américain Jack Welch.

Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle ?

John Mayer et Peter Salovey sont à l’origine de cette expression inventée en 1990. Spécialisés en psychologie, ces deux universitaires américains travaillent respectivement à Yale et à l’université du New Hampshire. De fait, ce concept oscille entre science cognitive et émotions. Mais que désigne-t-il ? Concrètement, il signifie la manière d’orienter nos paroles et nos actes en fonction de nos propres émotions. Aussi bien dans le travail que dans la vie.

Pour ces auteurs, l’intelligence émotionnelle se scinderait en quatre axes précis :

1 – La perception et l’évaluation de nos émotions

Elle désigne notre capacité à être conscient de ces dernières tout en les exprimant aux autres.

2 – L’intégration émotionnelle

Il s’agit de faire le distinguo entre nos différents états et reconnaître ceux qui influencent notre pensée.

3 – La compréhension de ses émotions

Cette branche signifie la manière d’appréhender son mécanisme émotionnel, c’est-à-dire ses causes et ses conséquences.

4 – La gestion de ses émotions et celles des autres

L’individu module son état émotionnel pour faire face à toutes les situations.

Aujourd’hui, plusieurs approches existent pour aborder ce concept. Cependant, elles ont toutes en commun l’idée suivante : les hommes ne sont pas des machines déshumanisées. En somme, il faut réhumaniser notre époque avec l’intelligence émotionnelle comme moteur.

L’intelligence émotionnelle : un concept positif et synonyme de réussite

Tournée vers l’émotion, l’intelligence émotionnelle comporte les caractéristiques suivantes :

1 – Une influence positive sur votre entourage.

2 – L’observation et la compréhension des émotions d’autrui avec empathie et agir avec des mots plutôt que les maux.

3 – Un règlement des conflits avec diplomatie quand un problème se présente.

4 – Le sentiment de maîtrise en toutes circonstances sans céder à l’impulsivité.

5 – Une connaissance de son état émotionnel dans la façon d’agir.

6 – Une adaptation face à certains défis émotionnels grâce au travail sur soi.

En matière de bienfaits, les retombées sont positives avec des réponses claires et adaptées dans toute situation. Parmi les avantages de la méthode, nous pouvons citer :

1 – Le développement de son bien-être.

2 – Une meilleure vision des buts sur le long terme.

3 – Une gestion apaisée des conflits avec autrui mais aussi intérieurs.

4 – Un épanouissement personnel.

5 – De meilleurs rapports humains avec son entourage.

6 – Une plus grande facilité à discerner les informations pour orienter ses choix.

Entre relationnel et émotion, l’intelligence émotionnelle dessine en creux l’objectif suivant : permettre aux individus d’atteindre des objectifs. Véritable atout pour évoluer sur le plan professionnel, c’est une compétence prisée des recruteurs.

Face à certains choix, un contrôle de ses émotions est nécessaire pour mener à bien ses missions.

À lire également : Les différentes méthodes psychothérapeutiques pour aller mieux.

Nos conseils pour développer votre intelligence émotionnelle

Avec nos conseils personnalisés, développez votre intelligence émotionnelle pour votre propre croissance personnelle !

1 – Faites preuve d’empathie

Comprendre autrui est une clé essentielle pour s’améliorer. Ne restez pas à la superficie des choses et écoutez votre interlocuteur. Tout simplement.

2 – Complimentez votre entourage

Au travail ou dans votre vie privée, montrez votre humanité en reconnaissant les qualités d’autrui. Scientifiquement, vous stimulerez les hormones de votre cerveau qui secrètera des endorphines et de la dopamine. La finalité ? Sur le long terme, cela aura une incidence dans votre quête du bonheur.

3 – Retirez les émotions négatives de votre esprit comme le stress

En effet, ce dernier est un facteur de maladies artérielles ou de dépression. Favorisez votre bien-être et votre santé en prenant du recul.

4 – Apprenez à pardonner

Certes, même si vous clôturez un passif avec une personne de votre entourage, restez sur vos gardes à l’avenir.

5 – Acceptez vos échecs

La perfection n’existe pas. Ne vous focalisez pas sur le passé qui vous empêchera d’avancer. Croyez en vos propres capacités et pensez à vos réalisations passées qui auront des conséquences positives à l’avenir.

6 – Pensez aux solutions plutôt qu’aux problèmes

En effet, ces derniers ont tendance à envenimer davantage la situation. De fait, cela génère du stress voire de la colère en vous et dans votre environnement proche. En vous focalisant sur les solutions, vous serez plus efficace dans vos actions futures.

7 – Savoir dire non

En matière de santé, il a été prouvé que les personnes qui disent toujours oui sont plus susceptibles d’affecter leur état. Les conséquences éventuelles ? Le stress, la dépression mais aussi le burn-out. Refuser, c’est aussi affirmer sa propre identité dans le monde. Une qualité essentielle dans l’intelligence émotionnelle.

8 – Évitez les personnes négatives

Toujours en train de se plaindre, les simagrées sont leur marotte au quotidien. Mettez vos distances avec ces dernières et si vous n’avez pas le choix, restez positif et constructif autour de ces individus.

9 – Reconnaissez vos faiblesses

Analysez et anticipez vos points faibles dans les situations complexes auxquelles vous devez faire face. Ainsi, vous transformerez ces dernières en opportunités pour progresser dans votre vie.

10 – Développez votre esprit critique

Ne soyez pas pétri de certitudes et acceptez la contradiction. L’entêtement est un poison à éviter car il annihile le dialogue. En ce sens, faites maturer votre idée en prenant en compte les besoins et les opinions des autres.

11 – Montrez vos émotions

Un rire, une colère, une déception ou une tristesse. En fonction de la situation, n’hésitez pas à vous dévoiler. Avec pondération et diplomatie, bien évidemment ! En somme, vous gagnerez en sincérité auprès des gens autour de vous.

12 – Avoir de l’humour

Cultivez votre fibre comique en faisant preuve d’autodérision. Confiance en soi et ouverture d’esprit seront vos mots-clés. En effet, accepter les plaisanteries d’autrui, c’est démontrer notre paix intérieure.

Et vous ? Êtes-vous une personne émotionnellement intelligente ? Loin d’être artificielle, l’intelligence émotionnelle est factuelle et palpable. En somme, il est nécessaire de se recentrer sur l’humain avec compréhension, écoute et partage. Surtout en cette période actuelle de crise sanitaire.

Laisser un commentaire