fbpx

L’Eurovision : un concours prestigieux

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
L'Eurovision : un concours prestigieux

« Oser rêver » : ces deux mots forment le slogan du grand et prestigieux concours de l’Eurovision 2019 qui se tiendra à Tel Aviv en Israël le samedi 18 mai prochain. Un état d’esprit qui se scinde autour de trois piliers essentiels : l’inclusion, la diversité et l’unité. Dans une Europe actuellement morcelée, le concours se veut une célébration de tous les individus malgré nos différences.

L’Eurovision : un concours prestigieux et musical mais pas seulement…

Crée en 1956 pour unifier un continent très affaibli après la Seconde guerre mondiale, le concours de l’Eurovision a pour mission de rapprocher toutes les nations autour d’idéaux démocratiques. Au nombre de 7 pays au départ, ils sont aujourd’hui 41 en 2019 à participer à cette messe annuelle.

Décrié pour son côté kitsch et sirupeux, l’Eurovision continue pourtant d’attirer des millions de fans à travers le monde. Dans un même ordre, cette compétition a également révélé de nombreux artistes prestigieux. Nous pouvons citer le groupe Abba, Céline Dion ou Amir en 2016 pour la France avec son tube J’ai cherché. Un réel accélérateur de carrière, certes, mais qui est entaché par le facteur géopolitique. En effet, la politique vient souvent autour de la table à travers les chansons ou lors de la distribution des points. Néanmoins, cette ombre au tableau n’entame en rien l’esprit originel de l’Eurovision qui se veut humaniste et inclusif.

En définitive, un beau moment de partage et de célébration entre les peuples durant lequel nos frontières disparaissent.

Une édition 2019 à ne pas manquer

Pour ce grand cru 2019, Israël sera le pays d’accueil de cette grande cuvée musicale de l’Eurovision. Avec un budget de 28,5 millions d’euros, l’État hébreu a décidé de voir les choses en format XXL. Quatre présentateurs dont Bar Refaeli, mannequin mondialement connu, seront chargés d’animer cette grande célébration musicale.

Une cérémonie de l’Eurovision durant laquelle de nombreux invités prestigieux seront présents. Nous pouvons citer Conchita Wurst, la femme à barbe qui a remporté le concours en 2014, la gagnante de l’an dernier Netta et last but not least, la présence de… Madonna.

En effet, la diva américaine viendra interpréter deux titres durant l’entracte dans le cadre de la promotion de son nouvel album. Une performance très attendue de l’interprète de Like a Virgin à ne pas manquer !

Des chansons pour tous les styles

Parmi les nombreux participants de cette édition de l’Eurovision, nous avons quelques noms à vous faire découvrir. Premièrement, l’Italie avec Mahmood qui entonnera son morceau Soldi, un son urbain et groovy très entraînant. Pour les amateurs de voix singulières, la Grèce avec Katerine Duska qui interprétera Better Love. Un titre pop et efficace sublimé par la voix puissante de la chanteuse. Autre coup de cœur avec Tamta, la candidate pour Chypre avec Replay. Une chanson très tube de l’été au style dance-pop sensuel et voluptueux.

Et bien évidemment, n’oublions pas notre représentant tricolore Bilal Hassani qui interprètera Roi ! Un titre mid-tempo réussi en français et en anglais qui oscille entre pop et R&B sur l’acceptation de soi. Après avoir conquis le cœur du public français, le jeune Youtubeur aux perruques multiples part à l’assaut de l’Europe. Nul doute que son talent et sa personnalité solaire sauront séduire le public européen. Un auditoire, éclectique et divers qui se réunit autour d’une langue universelle : la musique.

En outre, l’Eurovision en est le réceptacle avec inclusion, diversité et unité. Des valeurs cruciales qui méritent notre attention dans un moment où le Vieux Continent a besoin de s’unir face à la montée du repli sur soi.

Nous vous proposons de découvrir sans plus tarder le clip Roi de Bilal Hassani. La France peut-elle espérer décrocher un sixième titre 42 ans après la victoire de Marie Myriam avec L’oiseau et l’enfant ? Verdict le samedi 18 mai prochain à partir de 21h sur France 2.

Laisser un commentaire