© Culturespaces – Nuit de Chine ; © akg-images ; © akg-images / Erich Lessing ; © Heritage Images / Fine Art Images / akg-images

Les Bordelais amateurs d’expositions immersives vont être heureux !  Après l’Atelier des Lumières à Paris et les Carrières des Lumières aux Baux-de-Provence, Culturespaces s’installe à Bordeaux. Dès 2020, les Bassins des Lumières ouvriront leurs portes au public.

Un nouveau lieu Culturespaces

Ces derniers temps, on assiste à une véritable révolution dans les musées. Les expositions immersives prennent de plus en plus d’ampleur et entraînent dans leur sillage une foule impressionnante.  Le succès de l’Atelier des Lumières ou d’expositions comme TeamLab à la Villette sont de simples exemples plutôt révélateurs de cette nouvelle tendance. 

L’entreprise privée Culturespaces (qui gère également des musées tels que le Musée Jacquemart-André ou le Musée Maillol à Paris), l’a bien compris. Culturespaces possède, en effet, quatre espaces réservés aux expositions numériques immersives. En plus de l’Atelier des Lumières (Paris) ou des Carrières de Lumières aux Baux-de-Provence, se rajoutent le Bunker de Lumières (Jeju) et ainsi, les Bassins des Lumières (Bordeaux), dont l’ouverture est prévue pour avril 2020.

C’est dans la base sous-marine de la ville de Bordeaux que ce nouvel espace ouvrira. Il s’agira d’un des plus grands centres d’art numérique au monde. À titre informatif, les Bassins des Lumières feront cinq fois la taille de l’Atelier des Lumières ou encore deux fois celle des Carrières des Lumières, soit une superficie totale de 12 000m2

Du côté de la programmation, les Bordelais n’ayant pas pu se rendre à l’exposition Klimt à Paris seront  ravis car c’est celle-ci qui inaugurera le Bassin des Lumières. L’occasion de voir le célèbre Baiser sur une hauteur de 12 mètres.

© Culturespaces – Nuit de Chine ; © akg-images / Erich Lessing ; © akg-images

Demeure toutefois une question : les expositions immersives sont-elles seulement un effet de mode qui sera vite oublié  ou vont-elles s’installer durablement dans le paysage muséale ?

Ne manquez pas nos bons plans culturels d’automne.

Marie Courtois

Passionnée par l'écriture, mes sujets de prédilection sont la culture et la mode.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.