« Lion » actuellement en salle,  est le tout premier long métrage de Gath Davis, un véritable travail qui s’est étalé sur plusieurs années pour retranscrire de la meilleure façon l’histoire vraie de Saroo Brierley, adopté en Inde par un couple australien et ayant réussi a retrouver sa famille grâce au simple outils de Google Earth. Même si le film n’a pas été promu il obtient tout de même une reconnaissance à travers ses 6 citations aux oscars.

544854.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une histoire vraie…

Ce film a tout d’abord pour volonté de raconter l’histoire de la vie de Saroo, il se découpe donc en deux parties, la première se déroulant en Inde menée par le jeu touchant du très jeune acteur Sunny Pawar, qui ne parlait pas un mot d’anglais avant le tournage mais qui a pourtant été choisis pour ce qu’il dégageait. Le réalisateur a voulu que le spectateur s’identifie au maximum au jeune garçon, un véritable défie technique mettant en jeu l’axe de la caméra, de nombreux plan de hauteur pour montrer la vulnérabilité et l’innocence de l’enfant. C’est un premier rôle également pour le jeune Abhishek Bharate, jouant le frère biologique de Saroo.

Un film mettant en lumière les réalités derrière l’adoption

261122.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

La seconde partie est un bond de vingt ans en avant et met en scène Dev Patel qui prends le relai pour illustrer la vie adulte de Sarro, devenu un véritable australien, individus accomplis faisant la fierté de ses parents et rencontrant un vif succès dans ses études. Mais cette seconde partie va alors laisser  apparaitre les répercussions qu’a une adoption sur un individu adulte. En effet les réalités vont vite submerger  Saroo  qui va vivre une véritable crise d’identité, quittant son job, repoussant ses amis et sa famille pour finir par tomber dans un dégout de la vie qu’il mène. Un mélange de culpabilité et de curiosité  vont pousser le jeune homme a entreprendre un véritable travail d’investigation afin de retrouver sa famille biologique par la seul biai de la carte interractive Google Map. Une initiative soutenue par sa famille adoptive, dont les parents sont incarnés par Nicole Kidman et David Wenham, qui après avoir été ennemi dans la film Australia se retrouvent à jouer des époux.

La volonté de dénoncer les disparations fréquentes d’enfants en Inde

Ce film, par ses scènes dures qui ponctuent l’enfance de Saroo, a pour but de sensibiliser l’opinion publique sur la disparation des enfants en Inde, en effet ils seraient plus de 80 000 enfants  chaque année à être portés disparus, dont la plupart ne connaîtront malheureusement pas le même destin que Saroo.

La bande d’annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19567433&cfilm=229070.html

Photot du site Allocine.fr

Recommended Posts