fbpx

Vivre pour manger : découvertes gastronomiques

Du haut de mon petit blog je parcours le monde à la recherche de produits de  bonne gastronomie distribués en France qui pourront illuminer, réveiller, émerveiller vos papilles. Moi, Bénédicte la reporteuse, j’ai trouvé et essayé pour vous les produits et ingrédients suivants qui doivent (must be) faire de vous une cuisinière aussi avertie et gourmande qu’on en voit dans les programmes électoraux des phallocrates. Pour votre plaisir mesdames !

 

Du haut de mon petit blog je parcours le monde à la recherche de produits  gastronomiques distribués en France qui pourront illuminer, réveiller, émerveiller vos papilles. Moi, Bénédicte la reporteuse, j’ai trouvé et essayé pour vous les produits et ingrédients suivants qui doivent (must be) faire de vous une cuisinière aussi avertie et gourmande qu’on en voit dans les programmes électoraux des phallocrates. Pour votre plaisir mesdames !

 

Les huîtres Ostra Regal

Les huîtres ne sont pas qu’un décor de fête. Je recommande de n’en manger que les mois en R, mais je recommande surtout de découvrir les Ostra Regal, par des ostréiculteurs bretons qui n’hésitent pas à les cultiver en Irlande (au moins là-bas, personne n’ira leur piquer). Et le top pour les amoureux du luxe pour le luxe (pour quoi d’autre ?), il y a les sélections OR (qui portent bien leur nom).

 

Omag.2019_Gastronomie_BAF_2_koopertcress

Les pousses et arômes Koppert Cress

Des plantes aromatiques diverses, fortes, douces, acidulées, surprenantes, nouvelles, et parfois aussi extraordinaires. Vous en avez des pots (plein dans la kitchenette près de la fenêtre). Vous en coupez quelques feuilles et vous les assemblez avec vos plats, qu’ils soient raffinés ou trivialement ordinaires. Ça marche autant avec du homard qu’avec de la purée, autant avec une soupe qu’une pâtisserie. Tout est transformé ! Votre bouche pétille, vit, s’agite.

 

Omag.2019_Gastronomie_BAF_3_huilehoriginelle

L’huile d’olive Hdite « Originelle »

Pour savoir si une huile d’olive est bonne, il faut la boire (sans pain, évidemment). L’huile H Originelle se boit et s’apprécie et se déguste. Elle est particulièrement douce et limpide, en gardant un goût prononcé d’olive, et avec un retour en force juste équilibré. Si un jour je dois échanger une conversation avec Patrick Bruel, je lui parlerai de son huile (parce que chuis pô d’la génération d’ses chansons).

 

Omag.2019_Gastronomie_BAF_4_mielsauvage

Le miel sauvage

L’idée est de découvrir des miels nouveaux, venus de contrées lointaines (pas toujours toutefois), où les abeilles sauvages cultivent à la sauvage le miel qu’on vient récolter avec délicatesse. Donc provenance du volcan de la Montagne Pelée martiniquaise, dans les sous-bois d’Ardèche (même si ce n’est pas loin), le sucré salé de Mangrove (mon préféré), oranger du Mexique, forêt des Andes.

 

Omag.2019_Gastronomie_BAF_5_oscietra

Le caviar Sturia

Le caviar met à l’épreuve les hommes. Il révèle leur bonne opinion des choses chères, il met en valeur la finesse de leur palais, il exprime leur goût pour la dépense et la galanterie. Sturia propose une gamme large de caviar d’Aquitaine ; les meilleurs continuent à être d’Osciètre.

 

Omag.2019_Gastronomie_BAF_6_huilenoyeraie

L’huile de noix de la Noyeraie des Borderies

On revient sur l’huile, mais cette fois-ci pour d’autres assaisonnements : l’huile de noix. À nouveau je vous ai trouvé un producteur s’autorisant une huile d’une grande finesse en bouche et d’un goût de noix envoûtant. N’importe quel plat peut potentiellement entrer dans la grande cuisine avec un ingrédient d’une telle qualité.

 

Omag.2019_Gastronomie_BAF_7_jcdavid

Les poissons fumés de J.C. David

Il serait de bon ton et de toute justice de réhabiliter le poisson fumé : l’amplification du goût et la tenue d’un poisson bien fumé sont d’un bien meilleur régal que la plupart des épaules ou thon-mayo que vous trouvez dans vos bagels. Une véritable esthète ne doit qu’aimer la qualité visuelle et l’exotisme du goût d’un superbe haddock, recommandé fumé à Boulogne-sur-mer (pas Billancourt bien sûr), par J.C. David.

 

Omag.2019_Gastronomie_BAF_8_greenonyx

Le nouveau trendy must to taste : le GreenOnyx

Parce que la mondialisation a du bon, on découvre plein de trucs bons à manger partout. Et on a trouvé le GreenOnyx. C’est végétal, c’est vert presque fluo, c’est bon et peu envahissant en bouche, c’est assez croustillant, c’est une lentille (ou tout comme), c’est plein de bonnes choses, c’est vegan. Tu dois le goûter, et normalement tu apprécieras. Mais faut en trouver, et ce n’est pas encore sorti…

 

À vos paniers, vos tabliers, et bon appétit les copines

Par Bénédicte

Benedicte

Philosophe excentrique, Bénédicte vous cause de lifestyle, de tendances, de gastronomie, d'art et un peu sexo aussi. Et si vous cherchez un peu, vous trouverez un peu de philo, un peu partout.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.