fbpx

Vaccination obligatoire pour les soignants, extension du pass sanitaire, réforme des retraites… Les nouvelles mesures annoncées par Emmanuel Macron

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Vaccination obligatoire pour les soignants, extension du pass sanitaire, réforme des retraites… Les nouvelles mesures annoncées par Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron s’est exprimé hier soir pour annoncer la mise en place de nouvelles mesures. Elles concernent notamment la vaccination des soignants et le pass sanitaire.

C’est déjà la huitième allocution du président de la République depuis le début de la pandémie. Emmanuel Macron a pris la parole ce lundi 12 juillet à 20h. Il devait à l’origine évoquer les derniers mois de son quinquennat. Mais le variant Delta qui gagne chaque jour de plus en plus de terrain en France et engendre la reprise à la hausse des contaminations ont modifié ses plans. En effet, le nombre de nouveaux cas par jour a fortement augmenté passant de 2549 il y a une semaine à 4256 dimanche.

A l’issu d’un Conseil de Défense, le Président a donc pris de nouvelles mesures. La vaccination sera obligatoire pour les soignants et les aidants. Il faudra aussi présenter le pass sanitaire dans de nombreux lieux comme les bars, les centres commerciaux et les espaces de culture. Avec comme objectif de fond, la vaccination de l’ensemble de la population française. La très controversée réforme des retraites a elle aussi été évoquée.

Vaccination obligatoire pour les soignants

Après plusieurs jours de débats, la vaccination des soignants et aidants devient finalement obligatoire. Elle concerne, « les personnels soignants et non-soignants des hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, établissements pour personnes en situation de handicap, pour tous les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes âgées ou fragiles, y compris à domicile » a expliqué Emmanuel Macron.

Ces professionnels et bénévoles ont jusqu’au 15 septembre pour se faire vacciner. Au-delà de cette date des « contrôles et sanctions » seront mis en place. Les soignants qui ne seront pas vaccinés « ne pourront plus travailler et ne seront plus payés », a précisé Olivier Véran.

L’Assemblée Nationale va étudier très rapidement, dès le 19 juillet prochain, le projet de loi visant à rendre obligatoire cette vaccination des soignants. Le Parlement l’examinera dans la semaine. Quant à la vaccination obligatoire pour l’ensemble de la population française, l’Etat étudie la question. Mais le Président a déclaré faire, « le choix de la confiance » et appelle « solennellement » tous les « concitoyens non vaccinés à aller se faire vacciner dès aujourd’hui au plus vite ». Pour inciter à la vaccination, le gouvernement étend également le pass sanitaire.

L’une des nouvelles mesures, l’extension du pass sanitaire

Le pass sanitaire correspond à un test PCR négatif ou à une vaccination complète. On doit aujourd’hui le présenter pour accéder aux boîtes de nuit et aux rassemblements de plus de 1000 personnes. A partir du 21 juillet, il sera obligatoire pour accéder aux lieux de loisir et de culture de plus de 50 personnes. Nouvelle étape à partir de début août, le gouvernement l’étend aux cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, Ephad, établissements médicaux-sociaux et voyages longue distance en train, avion et car.

Parmi les nouvelles mesures, les tests PCR seront payants à partir de l’automne, sauf en cas de prescription médicale. L’objectif est « d’encourager la vaccination plutôt que la multiplication des tests ». Pour les vaccinés de la première heure, à savoir janvier et février, l’Etat prévoit une campagne massive de rappels à partir de septembre.

Enfin, le gouvernement déclare à partir d’aujourd’hui l’état d’urgence sanitaire en Martinique et à la Réunion. Il met donc en place un couvre-feu. L’épidémie y est très forte et Emmanuel Macron a déclaré que cette mesure était nécessaire face à « niveau de vaccination insuffisant » et une « forte pression » pour les hôpitaux dans ces territoires.

A lire également, « Le pass sanitaire, le prochain passe-partout »

Les réformes de l’assurance chômage et des retraites toujours d’actualités

Au-delà du covid-19, les réformes de l’assurance chômage et des retraites, pour l’instant suspendues en raison de l’épidémie, ont été évoquées. Celle de l’assurance chômage sera mise en œuvre à partir du 1er octobre.

La très contestée réforme des retraites, quant à elle, est encore à l’ordre du jour. Les régimes spéciaux devraient être supprimés et l’âge de la retraite reculé, « Parce que nous vivons plus longtemps, il nous faudra partir à la retraite plus tard. L’âge de départ doit être plus tardif. Toute retraite pour une carrière complète devra être supérieure à 1000 euros par mois ». Pour l’instant, aucune date pour sa mise en œuvre n’a été définie, « Je ne lancerai pas cette réforme tant que l’épidémie ne sera pas sous contrôle ».

Pour terminer, « un revenu d’engagement pour les jeunes sans emploi ou formation » va être créé. Il s’agit d’une extension de l’actuel « garantie jeune ».

La publication a un commentaire

  1. Demoiny

    Les entraînements à domicile c’est cool à condition qu’on soit rigoureux et qu’on s’impose de ne pas sauter de séances

Laisser un commentaire