fbpx

Une mauvaise taille de soutien-gorge : les signes qui alertent

Photo par Daria Shevtsova @ Pexels

80% des femmes portent une mauvaise taille de soutien-gorge. Si vous ressentez une sensation d’inconfort, vous devez la réajuster à votre poitrine. Il faut savoir qu’un soutien-gorge trop serré ou trop détendu, peut gravement nuire à votre santé. En effet, les risques sur votre santé sont nombreux et graves pour les ignorer. Pour citer en exemple : les irritations de la peau, des douleurs à la poitrine, au dos, aux épaules, ou même cancer du sein… Ainsi, nous avons préparé, pour vous, un guide complet sur les 8 signes qui alertent et vous permettront de choisir la bonne taille.

Signe n°1 : Irritation de la peau

Si votre soutien-gorge vous irrite la peau ou vous démange, il y a plusieurs raisons à cela.

Tout d’abord, cela peut être dû au tissu qui entoure l’armature. Probablement, abimé au fur et à mesure des lavages en machine, il faudra, dans ce cas, vous en débarrasser au plus vite !

Il se peut également que l’armature de votre soutien-gorge ne soit pas adaptée à vos mensurations, ceci provoque des mouvements de frottement sur votre peau. De plus, une peau sensible en aggrave le cas.

Si vous avez encore des irritations après vous avoir procuré la bonne taille de soutien-gorge, optez plutôt pour des soutiens-gorge sans armatures.

Signe n°2 : Des marques de bretelle douloureuses au niveau de vos épaules

Il faut savoir que vos épaules n’ont pas pour but de maintenir votre poitrine. C’est aux bretelles de vous offrir une bonne posture, sans les endommager. Si les bretelles de votre soutien-gorge s’enfoncent dans le creux de vos épaules, la taille est inadaptée !

Cependant, avoir des marques douloureuses sur vos épaules ne signifie pas toujours que votre soutien-gorge est de mauvaise taille. De ce fait, notre corps est susceptible de changer au cours des années. Ainsi, il vous suffit juste de desserrer de plusieurs crans les bretelles de votre soutien-gorge.

Signe n°3 : Vous devez réajuster votre soutien-gorge plusieurs fois dans la journée

Au cours de la journée, vous avez peut-être tendance à réajuster votre soutien-gorge pour le remettre en place. Alors, c’est un signe qu’il faut revoir la taille. En effet, trois raisons expliquent ce besoin de réajustement :

  • Le type de soutien-gorge est inadapté à votre poitrine
  • Les bonnets sont trop grands ou trop petits
  • La bande de buste est trop grande
Signe n°4 : Maux de tête fréquents

Plusieurs raisons peuvent justifier un mal de tête fréquent. Porter une mauvaise taille de soutien-gorge en fait partie. En effet, en raison d’un manque de soutien, les muscles du haut du corps travaillent davantage. Ainsi, lorsque vos muscles sont mis à rude épreuve, cela peut causer des maux de tête.

Signe n°5 : Essoufflements

Un soutien-gorge trop serré peut vous essouffler rapidement, notamment si vous êtes de nature très active, sportive… Cela peut très vite s’aggraver et entraîner des complications respiratoires !

Signe n°7 : Mal au cou

Si votre soutien-gorge ne fait pas son travail, le reste de votre corps peut compenser pour aider à soutenir votre poitrine. Chez certaines femmes, un mal de cou est très fréquent. Cela est dû au fait que ce dernier opère un maintien de la poitrine de façon excessive.

Signe n°8 : Poitrine tombante

Il arrive parfois d’avoir une poitrine tombante, mais si cela se produit fréquemment, il se pourrait que vous portiez une mauvaise taille de soutien-gorge. En effet, porter un soutien-gorge avec peu de soutien peut entraîner un affaissement des seins. Scientifiquement parlant, les ligaments de Cooper sont des tissus qui permettent le bon soutien de vos seins.

Comment calculer votre taille ?

Maintenant que vous avez compris l’importance de porter la bonne taille de soutien-gorge, mettons toutes ces astuces en pratique ! En effet, notre corps change au fil du temps (perte ou prise de poids). Ainsi, les médecins recommandent de recalculer sa taille de soutien-gorge tous les 6 mois.

Pour connaître sa taille, il vous faudra la mesurer à l’aide d’un mètre ruban et des deux tableaux ci-dessous.

  • D’abord, mesurez le tour de poitrine (exemple : 98 cm)
  • Puis, mesurez le tour de votre buste (exemple : 83 cm ce qui correspond à un soutien-gorge avec un tour de buste de 100 cm en se fiant au tableau n°1)
  • Et enfin, mesurez la taille du bonnet (exemple : tour de poitrine 98 cmtour de buste 83 cm = 15 cm = bonnet B ce qui correspond à une taille de soutien-gorge égale à 100B).
Comment choisir le bon modèle ?
Photo par cottonbro @ Pexels

Après avoir vu comment calculer votre taille de soutien-gorge, passons au modèle. En effet, il existe plusieurs morphologies. Pour votre confort et votre bien-être, veillez à choisir le style correspondant à votre type de poitrine.

  • Le soutien-gorge push-up : c’est un modèle donnant l’illusion d’un bonnet bien rempli, conçu pour celles qui désirent plus de volume.
  • Le soutien-gorge triangle (avec ou sans armatures) : idéal pour celles qui recherchent du confort tout en restant sensuel.
  • Le soutien-gorge bustier : très utile sous une robe de soirée ou une robe d’été sans bretelles.
  • Le soutien-gorge minimiseur : conçu pour minimiser le volume des fortes poitrines.

Vous connaissez toutes les astuces pour porter les soutiens-gorge les plus confortables et séduisants au monde ! La preuve que vous pouvez être belle sans souffrir. Et souvenez vous qu’il est important de se plaire à soi-même avant de plaire aux autres. Manque de confiance en soi ? Faites un tour ici, pour un vrai coup de boost !

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.