fbpx

Un masque et un gel hydroalcoolique personnalisés : être stylée et parfumée au naturel

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr

Depuis l’apparition du coronavirus et la méfiance accrue qu’il a entraîné, on se défie de tout, même de simples visites familiales. En outre, la contrainte de porter le masque ou pire encore, de sentir l’alcool tout au long de la journée n’aide pas beaucoup à surmonter notre stress. Pourtant, l’alcool est le principal composant du gel désinfectant. Voici quelques astuces intéressantes pour un masque et un gel personnalisés. Histoire de se rebooster le moral et surmonter la période délicate que nous traversons.

Port d’un masque et moral en berne

Comme tout le monde, les femmes sont contraintes de mettre un masque partout, par conscience ou pour suivre les mots d’ordre du gouvernement. Elles se soucient du fait que cet objet réalisé à partir de fibres et de lanières pourrait ternir leur style. Les petites choses qui donnaient du plaisir auparavant, comme le rouge à lèvres, ne sont plus là pour égayer le quotidien. Même le piercing facial dans lequel sont fixées les petites étoiles étincelantes de boucles qui font briller leur visage est désormais camouflé.

Personnalisez vos masques et gel

Quel masque pour rester glamour ?

Un style vestimentaire unique, spécialement conçu pour soi est très important pour les femmes à la mode afin de pouvoir se distinguer. Aussi, porter des habits assortis peut contribuer à vous rendre belle et classe. De ce fait, depuis le fait-maison jusqu’à la confection haut de gamme, avoir un masque personnalisé ne fait que réveiller en soi le désir de mode. Dorénavant, le mot « obligatoire » disparaîtra de votre vocabulaire. Au contraire, vous penserez plutôt à la couleur à choisir pour assortir votre masque et votre veste afin de paraître plus jolie.

Par exemple, le rose poudré ou tendre peut s’harmoniser avec le noir, le vert pomme ou même le gris. Tandis que le rose bonbon est plus sélectif, il ne passe qu’avec les couleurs plus sombres. Le blanc, par contre, peut s’harmoniser avec des couleurs pastel.

En avoir assez de sentir l’alcool fort

En réalité, ce sont vos mains qui transmettent le virus. Les objets contaminés qu’elles touchent ; les poignées des portes, notamment dans les lieux collectifs ; les stylos qui passent d’une main à l’autre, tous sont des vecteurs de contamination.  On ne peut donc pas y couper. La solution la plus efficace pour éliminer les microbes est l’application fréquente de gel hydroalcoolique.

Toutefois, l’odeur excessive de l’alcool peut se révéler lassante. Alors, nous vous proposons cette idée pour en finir une bonne fois pour toute. Il s’agit d’un produit naturellement aromatisé pour embaumer sa journée, et aussi adouci pour ne pas s’abîmer les mains. Bref, pour avoir un produit dont émanent des parfums naturels sauvages. Ainsi, chaque application n’est autre qu’une senteur de bonheur pour votre odorat.

Comment préparer son propre gel hydroalcoolique ?

Non seulement le coût est moindre, mais de plus, vous pourrez en faire à nouveau à chaque fois que vous serez arrivé(e) à court. Par ailleurs, cela évitera à votre peau la corrosion chimique.

Pour un litre de gel désinfectant, vous aurez besoin de :

  • 833 ml d’alcoolqui a pour rôle la suppression des microbes ;
  • 14,5 ml de gel d’Aloe vera, pour adoucir la solution ;
  • eau distillée pour combler le volume restant, en diluant la solution base du produit ;
  • 10 gouttes d’huiles essentielles, pour couronner le tout en parfum (huiles essentielles d’Ylang Ylang, de menthe poivrée, de citron, etc.).

Laissez reposer quelques heures, ensuite le gel sera prêt à l’emploi.

Un masque stylé et un gel parfumé, essayez et vous verrez !

N’hésitez donc pas à tester ces idées. Un masque stylé allié à un gel parfumé amélioreront votre style et reboosteront votre moral, du même coup ! Vous aurez participé de façon indirecte à limiter la contamination de l’environnement par la réutilisation de masques lavables. Aussi, vous aurez protégé les agents du secteur du recyclage des déchets qui sont livrés à eux-mêmes et à l’infection lors du ramassage de vos déchets.

Cet article a 2 commentaires

  1. Seb

    De bonnes idées. C’est vrai qu’il vaut mieux positiver et s’adapter à la situation plutôt que d’être négatif et d’avoir un effet négatif sur le moral dans la vie de tous les jours.

    1. Emma Isabelle RAZAFINIRINA

      Bonjour Seb,
      Oui, exacte! On sait pas encore quand est-ce que cette histoire de covid prendra fin, alors « positiver » est la meilleure solution.🙂

Laisser un commentaire