fbpx

True Argan, créer une institution pour une tradition

C’est au Maroc, dans la région d’Agadir, au creux d’une petite noix ramassée minutieusement par des femmes, que se cache l’argan, loin des étalages des supermarchés. Là-bas, l’argan est érigé au rang de tradition, transmise de mères en filles depuis des générations. Et si re-découvrir l’authenticité de ce produit nous permettait de profiter encore mieux de ses vertus ? C’est le pari de Meroia Sahmi avec True, The Argan Company, qui souhait créer une institution pour une tradition.

De l’argan traditionnel…

Elles s’appellent Aïcha, Fatima, Hafida, et machinalement, d’un geste aussi souple que précis, elles brisent de petites noix sur une grosse pierre usée. De ces noix, elles récoltent un noyau, qu’elles placent à part, dans un large panier tressé d’osier. Les noix s’amoncellent, le soleil entame sa course vers le crépuscule. Les mains agiles cessent alors leurs mouvements réguliers. Elles décident de se reposer. Dans l’air, une odeur d’amande et de noisettes séchées embaume l’atmosphère. Le ciel d’Agadir découpe dans l’horizon de grands arbres noirs. Bienvenus au pays de l’Argan.

femme marocaine cueillant l'argan True Argan
© https://www.truetheargancompany.com

… à l’argan commercial

C’est la tendance commerciale de l’été : les produits à l’argan fleurissent avec les beaux jours. Shampooing à l’huile d’argan, crème de nuit à l’huile d’argan, huile d’argan capillaire, masques, gommages, lotions, savons, peut-être même un jour dentifrice, déodorant et mousse à raser… Il est évident que l’huile d’argan doit avoir des bienfaits qui justifient cette déclinaison interminable de produits cosmétiques à son nom. Pour autant, alors que les femmes sont de plus en plus soucieuses de la qualité des produits qu’elles utilisent, il est intéressant de se rappeler la nature principalement traditionnelle de l’argan. Meroia Sahmi, passionnée d’argan et fondatrice de la marque True, souhaite re-valoriser ce produit dans sa dimension authentique et naturelle. Avec son entreprise True Argan, elle souhaite créer une institution pour une tradition. Nous avons rencontré Meroia, afin qu’elle nous parle de True, The Argan Company.

True Argan, une entreprise créée par une femme, pour des femmes

« J’ai lancé True il y a un an exactement. Professionnellement, je ne viens pas du tout de la cosmétique mais du monde du digital. Cependant, j’ai toujours été fan de cosmétique et du bien manger. Lors de mes précédents emplois, j’ai développé des entreprises aux États-Unis. Il y a deux ans je suis revenue en France, et j’ai voulu me mettre à mon compte. Je voulais créer quelque chose qui puisse avoir un impact dans le monde, loin des grosses sociétés pour lesquelles j’avais travaillé jusqu’à présent. Je suis allée chercher dans mes origines. Ma passion pour l’argan a toujours été présente. Mais le problème dans l’argan est qu’il est mal connu en France, surtout en ce qui concerne l’argan alimentaire.

L’argan cosmétique est commercialisé. Au contraire, peu de chefs utilisent l’argan alimentaire, et aucune épicerie fine ne le commercialise. Au Maroc, les habitants appellent l’argan « or liquide ». Pourtant, étonnamment, même au Maroc je trouvais qu’il était mal représenté. J’ai alors décidé de créer True, The Argan Company, afin de revaloriser ce produit, et de créer une institution pour cette tradition. J’ai démissionné de mon poste dans le digital, pris un billet d’avion pour le Maroc, loué une voiture dans les montagnes d’Agadir pour rechercher le meilleur argan ». 

True Argan, un développement qui témoigne de son succès

« Aujourd’hui, un an après, True a bien évolué. À Paris notre équipe comporte deux personnes. Au Maroc, nous sommes entre 20 et 50. Au départ, j’avais émis le souhait verbal de ne travailler qu’avec des femmes. Et finalement, je ne travaille qu’avec des femmes ! Nous avons beaucoup de commandes du Japon, des États-Unis, de la France, et plusieurs boutiques et restaurants nous distribuent. C’est une véritable réussite pour nous, et True continue de se développer ! Je suis en train de travailler sur un savon neutre à l’argan, qui sortira à la rentrée, et une crème universelle. Mais je souhaite rester au maximum sur le produit naturel, brut, je ne veux pas faire de sur-production ou sur-consommation. Nous souhaitons mettre en valeur le produit naturel, traditionnel ».

True Argan, une entreprise écologique

« Nous avons une forte conscience écologique. Notre huile d’argan est produite au Maroc, mise en bouteille et empaquetée en France. J’ai voulu travailler uniquement avec des petites sociétés françaises pour toutes les étapes de la production : mise en bouteille, création du graphisme, empaquetage, distribution. La qualité française et le savoir faire français sont incomparables. J’ai tout essayé : Chine, Espagne, mais la France reste ce qui me satisfait le plus. Dans tous le processus, de la récolte des fruits d’argan à la distribution, nous limitons les intermédiaires au maximum. Tous les gens avec qui je travaille me connaissent et je les connais. Je visite les usines, il y a une vraie communication, c’est un vrai travail d’équipe avec tous ces gens qui ont un savoir faire incroyable ». 

« Tous les gens avec qui je travaille me connaissent et je les connais. Je visite les usines, il y a une vraie communication, c’est un vrai travail d’équipe avec tous ces gens qui ont un savoir faire incroyable ». 

Des huiles d’argan certifiées

« Les produits True sont certifiés bio en France et au Maroc. Il y a une dimension écologique importante, car pendant des siècles, les arganiers ont été surexploités. Avec True, nous replantons autant d’arganiers que nous en utilisons. Chaque arbre d’arganier donne en moyenne 10 à 35 kg de fruit, or il faut 35 kg de fruit pour un litre d’huile d’argan. Donc pour un litre d’huile d’argan il faut un bel arbre d’arganier ! L’argan ne se cultive qu’au Maroc, il n’y en a nulle part ailleurs dans le monde. Les hommes ont essayé d’en faire pousser au Brésil, en Israël, là où les terres sont très sèches car l’arganier se suffit à lui-même.

Nous récoltons les fruits de l’arganier à la main. Les femmes cassent ensuite la noix et récupèrent le noyau et la petite amande. C’est cette amande qui est ensuite pressée, afin d’en obtenir l’huile d’argan. Tout est manuel jusqu’à la pression. Sur le marché, on peut trouver beaucoup d’huile d’argan pressée à la main. Mais le problème est que l’argan pressé à la main est alors touché, donc moins pur car il y a des microbes. Avec True, nous avons donc décider de presser l’argan à la machine, pour conserver la pureté du produit. C’est par ce genre de détails que nous souhaitons créer une véritable institution pour une tradition ».

True Argan, une entreprise authentique

« Notre objectif est également de créer un produit authentique. Dès le départ, j’ai souhaité lancer l’argan cosmétique et alimentaire en même temps, car ce que l’on mange influe sur notre beauté extérieure. Ce que l’on mange est aussi important que ce que l’on applique sur notre peau, il était donc essentiel pour moi de lancer les deux produits en même temps. L’huile d’argan est excellente pour la peau et pour la cuisine alimentaire. En cosmétique, elle hydrate la peau, est riche en vitamine E, vitamines 6 et 9. En alimentaire, elle réduit les risques de cancer.

« L’huile d’argan a un goût torréfié d’amande, de sésame, de noix, c’est comme une madeleine de Proust pour ceux qui l’ont goûtée ».

L’huile d’argan est tellement bonne en cuisine qu’elle a conquis le chef international Alain Bassard, de l’Arpège. C’est l’un des meilleurs restaurants au monde, alors j’ai été incroyablement surprise quand je lui ai fait goûté mon huile et qu’il a adoré. Je vous conseille à vous aussi d’essayer !  L’huile d’argan a un goût torréfié d’amande, de sésame, de noix, c’est comme une madeleine de Proust pour ceux qui l’ont goûtée ».

argan culinaire True Argan
© https://www.truetheargancompany.com

True Argan, une entreprise sociale au service des femmes et des enfants au Maroc

« J’ai créé True après avoir démissionné de mon poste dans une grosse entreprise. Je travaillais dans un bureau toute la journée, sans réel contact humain, et surtout sans avoir l’impression d’être utile au monde. Il était donc essentielle pour moi de créer un projet ayant une dimension humanitaire et sociale. Mon objectif final est l’éducation des enfants : lors de mes voyages au Maroc, je voyais trop d’enfants dans les régions berbères qui n’allaient pas à l’école. J’ai donc compris que cela commençait par l’éducation de leurs mères ». 

« Le travail, c’est l’indépendance. De cette base vient plein de chose : l’éducation de soi et de ses enfants, de sa famille, et de tout un village ».

« C’est par la femme que tout commence »

« J’ai alors rencontré un groupe de femmes au Maroc, et ce fut un coup de coeur. Nous avions une passion commune : faire connaitre l’argan et changer la condition de la femme au Maroc. Pour moi, l’indépendance de la femme, financière et émotionnelle, et primordiale. Nous avons créé une association afin de promouvoir le développement de la femme au Maroc. J’ai voulu que ces femmes qui pressent l’argan soient totalement indépendantes : il a fallu convaincre leurs maris de les laisser travailler, et leur laisser suffisamment de liberté pour travailler quand elles pouvaient et voulaient, afin de leur donner une indépendance.

Le travail, c’est l’indépendance. De cette base vient plein de chose : l’éducation de soi et de ses enfants, de sa famille, et de tout un village. C’est par la femme que tout commence. Je travaille donc avec elles, pour qu’elles comprennent par ce travail l’importance de l’éducation et de l’école pour leurs enfants. Nous avons à ce jour un projet d’ouvrir une école, mais il nous manque les financements. Nous n’avons pas d’aides locales, mais le roi fait beaucoup pour les femmes au Maroc, et pour l’éducation des enfants. True Argan est une institution qui conserve les traditions l’argan, mais aide également au développement des femmes ».

Allier une huile d’argan de qualité et le développement du travail des femmes au Maroc

« Mes missions et visions s’alignent : apporter un produit de qualité sur le marché de la beauté et de l’alimentaire, et surtout favoriser l’indépendance des femmes et l’entrepreunariat au Maroc. Dès le début du lancement de la marque, il y a eu cette dimension sociale et humanitaire. J’ai trop longtemps travaillé pour des grosses sociétés pour lancer quelques chose qui n’avait pas de but. Nous reversons 10% des bénéfices de True à l’association, en plus des salaires de ces femmes. Je vais tous les trois mois au Maroc garder un lien avec ces femmes et producteurs. Je suis aussi proche des femmes qui pressent l’argan que de mes clientes ».

J’ai besoin de ce contact humain qui m’a manqué pendant mes années où je travaillais dans une grosse entreprise, seule derrière mon ordinateur. Nous avons besoin de voir que nous servons à quelque chose : voir ces femmes au Maroc qui commencent à voyager et à avoir de l’espoir pour leurs enfants et la plus belle satisfaction ».

huile d'argan True Argan
© https://www.truetheargancompany.com

True, plus qu’une entreprise, une institution

« L’objectif final de True est de devenir la référence internationale de l’argan. Cette tradition mérite d’être mieux connue, tant pour ces bienfaits sur la peau et le corps, que pour l’incroyable espoir de développement qu’elle fait naitre auprès de ces femmes au Maroc. En soin de nuit, en gommage avec du miel, en soin avant-lavage pour les cheveux… De multiples possibilités s’offrent à vous. Vous pouvez retrouver sur notre site des astuces beauté et des recettes de cuisine pour profiter au mieux des mille bienfaits de l’huile d’argan True. C’est par cela que True Argan contribue à créer une institution pour cette tradition. ».

Les femmes poussent un léger soupir, les mains encore enduites d’huile, la peau goût noisette, les yeux plissés vers le soleil couchant. Demain sera un autre jour de travail. Demain, de nouveau, le précieux liquide coulera dans les flacons, aussi pur et onctueux que le miel des abeilles. Et comme les abeilles, ces flacons prendront leur envol vers des destinations encore inconnues. Serez-vous, chères lectrices, parmi celles qui profiterez des mille bienfaits de l’huile d’argan True, et ferez couler sur votre peau ce que l’on appelle là-bas « l’or liquide d’Agadir » ?

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.