fbpx

Sac Birkin VS Sac Kelly d’Hermès, comment les différencier ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Sac Birkin VS Sac Kelly d’Hermès, comment les différencier ?

Parmi les sacs les plus iconiques au monde, le Birkin et le Kelly d’Hermès trustent les premières places. Bien que mondialement célèbres, il est difficile pour beaucoup de les différencier. Grâce à leur histoire et leurs caractéristiques, devenez un expert qui saura les reconnaître au premier coup d’œil !

Il y a des sacs qui deviennent des icônes, reconnaissables dans le monde entier en un instant. Le Kelly et le Birkin, tous deux d’Hermès, font clairement partie de cette catégorie. La maison de luxe a su créer des sacs intemporels, toujours ultra convoités. Et ce des dizaines d’années après leur création. Malgré leur succès, un problème se pose parfois lorsqu’on aperçoit un de ces sacs dans un magazine ou au bras d’une chanceuse : est-ce un Birkin ou un Kelly? Il peut être difficile de faire la différence entre ces deux modèles. Mais ne vous inquiétez pas, après cet article, identifier ces deux sacs sera pour vous un jeu d’enfant.

Le fameux Birkin imaginé dans un avion

Pour comprendre comment est né le Birkin, retour en 1981 dans… un avion. Et oui, c’est bien là que tout commence. Sur un vol Paris-Londres, une fameuse chanteuse et actrice anglaise, qui n’est autre que Jane Birkin, fait tomber son sac par terre, renversant tout son contenu. Elle confie alors au passager qui l’aide à tout ramasser sa frustration de ne pas trouver un sac fonctionnel, pour ranger ses affaires et celle de sa fille. Et ce tout en restant élégant. Dans une interview accordée à l’Officiel en 2010, Jane explique, « Il m’a dit que je ferais mieux de mettre mes effets personnels dans mes poches fermées ». Elle continue, « Je lui ai répondu : « Si Hermès mettait des poches… ». Il a répliqué : « Je suis M.Hermès et je vais mettre des poches pour vous ».

https://www.instagram.com/p/CP9AuTAjxZF/?utm_source=ig_web_copy_link

Car oui, ce mystérieux passager était en fait Jean-Louis Dumas, PDG du groupe Hermès et arrière-arrière-petit-fils du fondateur de la maison, Thierry Hermès. Il propose alors à Jane de la laisser imaginer le sac idéal selon elle. Elle commence ainsi avec le PDG à croquer ses idées… sur le dos d’un sac à vomi ! S’en suivent plusieurs mois de collaboration afin de faire naître les désirs de la star. Une fois terminé, Jean-Louis Dumas décide de l’appeler le Birkin, en hommage à celle qui a été l’initiatrice et une source créatrice du projet. Dévoilé en 1984, c’est le premier sac à porter le nom d’une personnalité.

La liste d’attente de ce fameux sac

A sa sortie, le succès n’est pourtant pas vraiment au rendez-vous. Il faut attendre les années 1990 pour que sa cote de popularité explose. Et depuis, elle ne cesse de grimper en flèche. Plus de 35 ans après sa création, ce sac est devenu l’un des plus célèbres au monde. A l’ère où les réseaux sociaux sont omniprésents, il est plus que jamais sur le devant de la scène grâce aux stars et influenceuses qui s’affichent avec. Car, oui, toutes les filles en vogue se l’arrachent littéralement. Il est LE dream bag par excellence, symbole de réussite sociale.

Mais même si l’on en a les moyens, il faut s’armer de patience pour se le procurer. En effet, être sur liste d’attente durant plusieurs mois voire années est le passage obligé, et l’unique possibilité, pour s’offrir un Birkin neuf. De plus, le nombre d’exemplaires qu’un client peut s’offrir par an est limité. C’est donc sans surprise que le marché de la revente d’occasion explose pour ce sac. Le Birkin est ainsi réalisé en très peu d’exemplaires pour conserver son prestige. Il faut dire qu’il est fabriqué à la main par un artisan hautement qualifié et qu’il nécessite une vingtaine d’heures de travail. D’où son prix élevé et le temps d’attente excessivement long.

Un Kelly aux multiples vies

Le sac Kelly, autre icône célèbre dans le monde entier, a une histoire riche de plus de 130 ans. Retour en 1892. Hermès est alors un créateur d’équipements de luxe dans le domaine équestre. Son fondateur imagine un sac appelé « Haut à courroies ». C’est alors un modèle imposant destiné à transporter selle et bottes d’équitation. Il subit des modifications en 1923 et devient un sac trapèze spécialement pensé pour rentrer dans le vide-poche d’une portière de voiture. Nommé le Torpedo, il évolue encore et laisse sa place au « sac à dépêches » en 1930. Il devient beaucoup plus féminin avec sa taille réduite. Il faut attendre 1935 pour que l’accessoire trouve la forme et les caractéristiques qui sont aujourd’hui les siennes. Un cadenas s’ajoute au fermoir, le cuir se rigidifie pour un usage quotidien et sa forme devient encore plus élégante.

Le geste de Grace Kelly qui va faire la légende du sac

C’est vingt ans après sa création, en 1954, que l’actrice Grace Kelly tombe sous son charme. Elle joue alors dans le film La Main au collet d’Alfred Hitchcock, dont elle est la muse. Le réalisateur invite la costumière à sélectionner les accessoires du film chez Hermès. En découvrant les pièces, l’actrice devient dès les premiers instants une fan de la marque. Et notamment de ce “sac à dépêches“, encore confidentiel, sélectionné pour elle par la costumière. Il va rapidement devenir son favori. Deux ans plus tard, en 1956, Grace Kelly sort d’un avion accompagnée de son mari le prince Rainier de Monaco. C’est un parterre de journalistes qui l’accueille pour la prendre en photo et lui poser des questions.

https://www.instagram.com/p/CSL5TFQiFvT/?utm_source=ig_web_copy_link

La princesse va alors avoir un geste resté dans les mémoires. Elle utilise son fameux sac à dépêches, dont elle ne se sépare jamais, pour cacher son ventre. Elle est en effet enceinte et souhaite garder sa grossesse encore secrète. Une tentative de dissimulation pas vraiment concluante puisque la nouvelle de l’heureux événement va se répandre comme une traînée de poudre. Avec ces photos, le fameux sac va s’afficher à la une de tous les magazines. Les filles en vogue vont alors vouloir se procurer le sac de Grace Kelly, déjà reconnue pour son élégance et son goût. C’est en 1977 qu’Hermès décide de le renommer le “Kelly” en son honneur.

A lire également: Les sacs à main les plus iconiques du luxe

Un sac symbole de prestige et d’élégance

Le succès du sac ne va jamais s’essouffler, au contraire. Plus les années passent, plus il devient une icône mondiale. Il est aujourd’hui l’un des sacs les plus convoités au monde, synonyme de prestige. Chiara Ferragni, Beyoncé, Kim Kardashian, toutes les stars veulent leur Kelly. Comme le Birkin, il faut patienter un long moment sur liste d’attente avant d’en obtenir un exemplaire neuf. Chacun des sacs est réalisé, en très peu d’exemplaires chaque année, par un seul et même artisan en une vingtaine d’heures. Un savoir-faire d’exception que la marque rend clairement exclusif. Il est le symbole même du chic et de l’élégance. Preuve (s’il en fallait une de plus) du caractère exceptionnel de ces deux modèles, ce sont eux qui battent à chaque fois les records de vente lors d’enchères de sacs. Mais alors comment distinguer ces accessoires iconiques ?

Birkin VS Kelly

Si le Birkin et le Kelly se ressemblent, leur fonction initiale n’est pas la même. D’où leurs petites différences. Le Birkin a été créé pour un usage quotidien, rappelons que Jane voulait un sac élégant et pratique qui lui permettrait de ranger ses affaires et celles de sa fille. Il est ainsi muni de deux anses et se porte dans le creux du bras. Toujours pour le côté fonctionnel, il possède une seule courroie et peut rester ouvert afin de mettre la main sur ses affaires plus facilement. Dans un esprit fourre-tout ou tote bag chic, il est plus large que le Kelly. En raison des différents rabats, le sommet du Birkin est rond, alors que celui du Kelly, excessivement droit.

https://www.instagram.com/p/CTRac7LCe8b/?utm_source=ig_web_copy_link

Le Kelly justement est plutôt un sac de soirée ou d’événements chics. C’est un modèle pur luxe plus classique et élégant que le Birkin. Il ne possède qu’une seule anse cousue sur le haut du sac. Il a en revanche une bandoulière amovible, ajoutée en 1970, qui permet d’avoir les mains libres. Ce sac a été imaginé avec deux courroies et un rabat qui ne permet pas de le garder ouvert. Il doit ainsi être fermé pour ne pas être abîmé.

Le Birkin et le Kelly ont un petit cadenas pour les fermer et une lanière accrochée à une anse qui pend le long du sac. Ils ont également quatre clous métalliques sous le sac pour éviter les frottements et ainsi le garder intact. Ces sacs ont tous deux cette forme de trapèze caractéristique. Ils sont aujourd’hui disponibles dans de multiples tailles, matières et couleurs. Voilà, vous connaissez maintenant l’histoire de ces deux sacs mythiques et leurs caractéristiques. Vous avez maintenant tous les éléments en votre possession pour différencier le Birkin du Kelly en un clin d’œil !

La publication a un commentaire

  1. pepete1979

    J’adore ces sacs superbes, sublimes ils sont réellement chics vraiment tendance

Laisser un commentaire