Rythmez vos soirées d’été avec des biscuits salés !

L’été, c’est souvent l’occasion de profiter des grandes tablées sous les peupliers. En famille ou entre amis, tout commence par un moment sacré chez les Frenchy (mais pas que) : l’apéritif. Vous vous lassez des paquets de chips traditionnels et autres cacahuètes mais vous n’envisagez pas de vous lancer dans des recettes trop élaborées ? Laissez-vous guider. On vous a concocté un petit frichti des biscuits salés qui nous ont faits craquer pour leur originalité et leur audace, qui sortent des sentiers battus. 

Mes petites folies ou “les premières gourmandises diétélicieuses”

Il est vrai que depuis quelques temps, nous sommes très attentifs aux allergènes, intolérances et à la composition des produits que nous consommons. Si pour certains il ne s’agit que d’un phénomène de mode sociétal, pour d’autres c’est une réelle philosophie de vie ponctuée de valeurs durables.

C’est ce créneau et cette éthique qu’ont souhaité mettre à l’honneur Sophie et son équipe de diététiciens. Un beau projet porté par 3 promesses :

  • Une formule 100% vegan (soit sans lactose, gluten ni sucres ajoutés).
  • Beaucoup de gourmandise. Effectivement, il faut aller par-delà les clichés, car le vegan c’est aussi : “de l’onctuosité, de la saveur, de la légèreté et du crémeux“.
  • Une version des crackers allégée de 40% d’un point de vue calorique.

Les crackers de l’enseigne sont idéals si vous partez camper à la belle étoile. Disponible en format nomade, vous emporterez votre sachet sans vous encombrer ! Le plaisir et le bien-être sans la culpabilité : que demander de plus ?

Vous succomberez ainsi à la saveur basilic olives noires ou oignons piment doux

Prix conseillé sur la boutique en ligne Mes petites folies : 13,20 euros (4 paquets de 75g).

Crédits photos : Mes petites folies

Ne serait-ce pas le fameux chant du cocorico ?

  • Chez Ce Cher Serge

Cela fait toujours chaud au cœur de voir des individus qui se battent pour brandir avec passion le savoir-faire français. C’est en tout point le concept de Chez Ce Cher Serge.

Le fondateur a composé tout une identité autour du personnage de “Serge“, le bon français adepte de produits savoureux, goûtus et chargés en caractère.

Crédits photos : Chez Ce Cher Serge

La marque, en provenance de la Ville rose, dévoile la première gamme de snacking Bio élaborée avec des éléments sains et facilement transportable. Le maître-mot du projet : LOCAL. Vous avez ici la sureté de dévorer à pleines dents du terroir bleu blanc rouge.

Le plus : la start-up toulousaine privilégie les circuits courts avec ses producteurs.

Même le packaging à l’esprit résolument nature et pur respecte un cahier des charges en corrélation avec le bien-être environnemental. Par ailleurs, si vous souhaitez en savoir davantage sur ce bel engagement social, sociétal et environnemental, n’hésitez-pas à venir visiter leur usine.

A quoi allons-nous succomber pour accompagner le verre de rosé ? Les fameuses croustilles de Serge se déclinent en 3 recettes. Les fanas du fromage se hâteront sur le carré comté A.O.P du Jura et sésame.  Ceux qui apprécient se prélasser sous le chant des cigales opteront pour le carré emblème de la Provence, empli de ses herbes thym et romarin. Enfin, pour ceux qui ne seraient pas contre une escapade pimentée dans le Pays basque, le carré poivron piment d’Espelette est fait pour vous.

Prix conseillé sur Chez Ce Cher Serge : 24,95 euros pour un panier garni composé de 10 packs de biscuits salés, sucrés et confiseries.

Crédits photos : Marion Prima
  • Michel & Augustin

Michel & Augustin ont réussi grâce à leur créativité à construire un empire du goût et de la gourmandise, accompagné d’une identité fun et dynamique. Chez les deux compères, tout est réalisé dans une visée bon enfant, ludique et humoristique. Cette volonté de partage et d’humain, correspond à l’épicentre de la marque. En effet, se lit une totale transparence, de part la publication sur leur site web de bon nombre de clichés de leurs débuts, jusqu’à aujourd’hui. La “bananerie et sa tribu” comme ils l’appellent, multiplient les évènements insolites, pour mettre en avant des recettes savoureuses, originales et sans cesse renouvelées !

Le résultat : une communauté qui se sent proche de l’enseigne. Comment ne pas s’extasier devant ces packagings topissimes et recherchés ? Chaque emballage est unique et dévoile sa propre esthétique, en lien avec la recette. En retournant le paquet, se dévoile le fil de l’aventure des acolytes, parsemé de blagues qui vous feront esquisser un sourire, à tel point que vous n’en ouvrirez pas le paquet (ou pas…).

Crédits photos : Michel et Augustin

Ce qui fait la richesse culinaire de la France, c’est bien évidement ses fromages. Aux 4 coins de l’hexagone, se nichent des spécialités qui sentent bons (et accessoirement forts). M&A ont sublimé ces pâtes pour régaler nos estomacs affamés. Voici les crush de la rédac :

  • Les Petits sablés Beaufort A.O.P, parce que même en été on peut s’évader et se remémorer les souvenirs montagnards au coin du feu…
  • Les Petits beurre version salée avec du sainte-maure-de-touraine, rehaussé de Sarriette.

Le bonus :  découvrez sur le site web les étapes de fabrication accompagnées de chouettes annotations !

Prix conseillé Monoprix : 2,69 euros pour le paquet de 100g de Petits sablés et 2,90 le paquet de 100g de Petits beurres.

Crédits photos : Michel et Augustin

Pour un monde meilleur : Résurrection

La belle découverte du moment a un nom : Résurrection. Fondé sur un site de financement participatif, le projet délivre comme slogan : “la recette des faims heureuses“. Un jeu de mots qui porte tout son sens. En effet, les fondatrices redonnent vie aux déchets de drêche, résidus obtenus lors de la fabrication de la bière. Quant aux chiffres, lorsque 300 kilogrammes de malt sont rejetés pour produire 1000 litres de bière, c’est 400 kilogrammes de crackers qui sont réalisés.

Nathalie et Marie, les investigatrices, offrent une cure de jouvence à cette céréale qui s’avère 100% healthyriche en protéines, minéraux et fibres, dans une dynamique ô combien locale et biologique.

Et ne croyez pas que refaire naître de ses cendres un déchet alimentaire est synonyme de mauvais goût. Au contraire, les recettes sont élaborées avec créativité et audace. Vous aurez le choix entre 3 créations, sur une base de drêche, suivie d’une farine sans gluten et parsemée de différents toppings (graines). Au final, quelle fierté d’avoir savouré un met sain, délicieux et garanti zéro déchets !

Pour aller jeter un coup d’œil à leur petit univers c’est par ici.

Prix conseillé sur le shop my community beer : 5 euros le paquet de 100g.

Crédits photos : Bière Art / Food creativ

Vous n’avez dorénavant plus aucune entrave pour passer de joyeux moments de convivialité et de partage. Le soleil couchant, des amis, des biscuits salés et le tour est joué !

Marion Tabard

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.