fbpx

Règles douloureuses : 3 conseils pour vaincre la douleur naturellement

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Règles douloureuses : 3 conseils pour vaincre la douleur naturellement

Pour une grande partie des femmes, les règles sont synonymes de douleur et de mal-être. Heureusement, certaines bonnes habitudes peuvent largement contribuer à diminuer ces douleurs et améliorer de façon naturelle et efficace la vie quotidienne, pour affronter cette période avec sérénité. Nous vous proposons ici 3 conseils pour lutter contre les règles douloureuses.

Les règles : une période de souffrance et d’inconfort pour de nombreuses femmes

Les douleurs menstruelles touchent de 50 % à 80 % des femmes en âge de procréer. Chez 5 % à 15 % d’entre elles, les douleurs sont parfois si intenses que cela impacte largement leur vie quotidienne (repos forcé, absentéisme scolaire ou professionnel, isolement social).

Les causes de ces règles douloureuses (dysménorrhées) sont variées : syndrome des ovaires polykystiques, syndrome prémenstruel ou encore endométriose… Ces pathologies féminines sont encore mal connues et donc difficiles à traiter de façon efficace.

Les compléments hormonaux – autrement dit la pilule – constituent le traitement principal et nécessaire contre ce type de maladies et la douleur qu’elles engendrent. Mais ils peuvent entraîner de nombreux effets indésirables (perte/prise de poids, acné, modification de l’humeur, etc.) dont on se passerait volontiers !

Alternatives naturelles : au quotidien, des astuces simples peuvent changer la donne

Par conséquent, certaines femmes recherchent parfois des solutions complémentaires plus naturelles pour vivre au mieux cette période où le corps (et l’esprit) sont mis à rude épreuve.

Et bonne nouvelle ! Il en existe :
Nous avons sélectionné trois conseils simples, que vous pourrez intégrer facilement à votre routine quotidienne. Ils participeront largement à améliorer votre bien-être lors de règles douloureuses.

Opter pour une alimentation « anti-inflammatoire » contre les règles douloureuses

Les douleurs liées aux règles sont souvent le résultat d’un mécanisme inflammatoire qui affecte l’utérus mais également les intestins.
Ainsi, certaines recherches ont montré qu’une alimentation dite « anti- inflammatoire » pouvait largement contribuer à diminuer les règles douloureuses. Elle diminue, en parallèle, les effets psychologiques négatifs liés au bouleversement hormonal.

Au quotidien, et lors des règles en particulier, évitez si vous le pouvez les aliments transformés, diminuez les protéines animales et le sel, privilégiez les fruits et légumes, évitez le sucre, l’alcool et le café. Certaines femmes révèlent également ressentir de nombreux bénéfices à l’arrêt du gluten, qui est souvent présent en excès dans notre alimentation moderne.

Par ailleurs, les aliments comme le gingembre, les myrtilles ou le curcuma offrent de nombreuses vertus anti-inflammatoires, ainsi que tous ceux contenant des Oméga 3 (sardines, noix, graines de Chia, huile de lin…).
N’hésitez pas à en consommer à chaque repas !

Maintenir et adapter son activité physique même pendant les règles

Lors de cette période de grands bouleversements hormonaux, la tentation est grande de se lover dans son canapé avec une bonne bouillotte et sa série préférée.
Et pourtant ! C’est le moment idéal pour se bouger… en douceur.
Oubliez le cardio, trop intense, et préférez le yoga, le stretching ou la gym douce. Ces disciplines permettront à votre corps de se renforcer tout en s’étirant, grâce au gainage et aux étirements. En suivant ce conseil, vous constaterez une meilleure vascularisation et un fonctionnement optimal de tous les organes et une diminution des désagréments liés aux règles douloureuses, tels que la constipation, les ballonnements ou les jambes lourdes.

Avec l’essor des cours en ligne, vous pourrez trouver l’entraînement qui vous convient en un clic et sans bouger de chez vous. Vous ne savez pas où chercher ? Vous trouverez sur le site du ministère chargé des Sports une liste de sites proposant des cours variés en ligne.

Améliorer sa gestion du stress

L’appréhension de la douleur est largement corrélée à notre état général. Or, dans notre vie quotidienne, le stress est omniprésent et peut parfois aggraver, voire créer, certaines pathologies. Lors des règles, le stress augmente l’inflammation des organes et donc les douleurs et inconforts qui en résultent.
Sophrologie, méditation, hypnothérapie sont autant de médecines « naturelles » qui peuvent largement contribuer, en complément du sport, à vous aider à atteindre et maintenir un équilibre émotionnel et agir sur le ressenti de la douleur.

Des bienfaits qui se poursuivent au-delà des règles …

Ces bonnes habitudes vous procureront des bienfaits qui ne se limiteront évidemment pas aux règles. Les effets conjugués du sport, de l’alimentation et d’un recentrage corporel entraîneront des effets visibles. En suivant ces conseils contre les règles douloureuses, vous remarquerez en effet des améliorations au niveau de la qualité de la peau, de la tonicité des muscles, du souffle ou encore du sommeil… Votre état général s’offrira un vrai coup de boost et votre moral aussi !

Et vous les filles ? Quelles sont vos astuces pour surmonter cette période difficiles ? N’oubliez pas de les partager en commentaire !

Laisser un commentaire