fbpx

Rafael Nadal veut encore écrire l’histoire à Roland-Garros !

Rafael Nadal Rolland Garros

En janvier dernier, Rafael Nadal a parfaitement lancé sa saison 2022 de tennis avec une victoire lors du premier grand chelem de la saison en Australie. Vainqueur de Daniil Medvedev en 5 sets (2-6, 6-7, 6-4, 6-5, 7-5), l’Espagnol de 35 ans a très clairement montré qu’il n’en a pas encore fini avec le tennis de haut niveau. Celui qui a remporté 91 titres dans sa carrière vise évidemment un quatorzième titre à Roland Garros, son tournoi fétiche, lui qui compte au total 21 Grand Chelem. Et évidemment, pour les internationaux de France, le natif de Manacor est le favori des bookmakers de par son expérience et ses réussites passées. 

Après sa victoire à l’Australian Open, Rafael Nadal s’est sûrement dit qu’il allait vivre une saison 2022 démentielle. Affamé, plus que jamais, de titres, le gaucher tenace et puissant a lancé sa préparation pour Roland Garros. La tête tournée vers Paris, celui qui est le recordman de titres sur le grand chelem spécial terre battue a subi un petit coup dur à la fin du mois de mars. En effet, en pleine préparation pour SON tournoi, l’Hispanique s’est blessé à une cote, comme il l’a annoncé sur les réseaux sociaux. À l’arrêt pour « quatre à six semaines », selon ses dires, Nadal devra en profiter pour se ressourcer et se régénérer avant de réattaquer fort. « Je suis effondré et triste parce qu’après un aussi bon début de saison, j’arrivais à un moment très important de l’année avec de très bonnes sensations et de bons résultats », a-t-il déclaré. 

Ce moment est très dur à vivre pour l’Espagnol. En effet, auteur d’un très bon début de saison, il enchaine cette blessure juste après avoir perdu la finale de l’ATP 1000 d’Indien Wells en Californie. Troisième mondial, la légende vivante du tennis restait sur 20 succès consécutif avant cette défaite en finale, qu’il a joué en étant très diminué. En effet, en demi-finale face au jeune talent espagnol Carlos Alcaraz, Nadal s’est blessé à la cote : une fissure de fatigue. C’est donc ce pépin physique qui l’oblige à s’écarter des courts pendant un mois au minimum. Il ratera donc les tournois de Monte-Carlo (10-17 avril), Barcelone (18-24 avril) et potentiellement celui de Madrid (1-8 mai). Il pourrait toutefois revenir à temps pour disputer la compétition à Rome entre le 8 et le 15 mai, à deux semaines environ de Roland-Garros. 

Toutefois, pour le mois de juin, les paris sur les matchs de tennis sont catégoriques: Nadal est le favori pour Roland-Garros. Comme expliqué précédemment, celui qui détient le record de titres à Paris avec 13 tournois remportés dispose d’une cote de 2,35 selon Bwin. Il a une courte tête devant Novak Djokovic (3,40), qui n’a pas pu disputer l’Australian Open puisqu’il n’était pas vacciné. Carlos Alcaraz, le ras-de-marée de ce début de saison du côté de la balle jaune, est le premier outsider pour ce titre avec une cote de 4,50. 

Forcément, l’histoire pourrait être belle si le jeune Espagnol de 18 ans parvient à succéder à Rafael Nadal, lui qui est une pépite pétrie de talent. Il a déjà une cote plus basse que d’autres joueurs plus expérimentés comme Tsitsipas (8,50), A.Zverev (13,00) ou même Dominic Thiem (15,00). Nadal arrivera-t-il à soulever un quatorzième titre sur le court Philippe Chatrier ? Réponse dans quelques semaines. 

Laisser un commentaire