Quelles sont les origines de la fête des mères

La fête des mères est mondialement célébrée depuis des siècles. Entre colliers de nouilles et bouquets de fleurs, c’est le jour on l’on peut mettre en avant les mamans. Mais d’où vient la fête des mères ? Réponse.

Célébrée le dernier dimanche de mai ou le premier dimanche de juin si la pentecôte tombe à ce moment, la fête des mères traverse les siècles et les frontières. Et non, ce n’est pas le Maréchal Pétain qui l’a inventé !

Les dieux à l’honneur

Dans l’Antiquité, les Grecs fêtaient Rhéa, la mère des dieux. Quant aux Romains, la fête nommée Matraliae célébrait Mater Matuta, la déesse de l’aube et de l’enfantement. Elle était fixée le 11 juin. Les chrétiens, les catholiques et les protestants célébraient les mères le 4ème dimanche du Carême. On profitait de ce jour pour se rendre à l’église-mère, c’est-à-dire l’église la plus importante de notre région.

Le début de la fête des mères en Angleterre, France et Etats-Unis

Cette tradition réapparaît au XVIème siècle en Angleterre. On permet alors aux domestiques des grandes familles de prendre un jour de repos le dimanche pour profiter de leur famille. Le mothering day, dimanche des mères, est né. Aux États-Unis, l’activiste Julia Ward Howe instaura en 1870 la Proclamation de la Journée des mères dans un objectif de paix. Anna Jarvis est connue pour avoir lancée une campagne afin de créer une fête des mères officielle. En 1912, elle crée l’association internationale pour la Journée de la mère. Anna Jarvis regrettera par la suite cette célébration à la tournure commerciale inappropriée, dénaturant le concept. Puis, en 1914, les Etats Unis votent la fête comme jour national. Un grand nombre de pays suivront ce principe lors des deux guerres mondiales pour célébrer les parents ayant perdu un enfant.

Les fleurs, le cadeau qui fera toujours plaisir ©Fortune

Zoom sur la France

En 1806, Napoléon Bonaparte propose de créer une fête des mères en France. Mais en 1897, une autre idée est évoquée : la fête des enfants. Neuf ans plus tard, le village d’Artas en Isère est le premier à organiser des cérémonies. Le but ? Mettre en avant les mères de familles nombreuses. Suivra Lyon en 1918, organisant des fêtes pour rendre hommage aux mères dont l’enfant ou le mari est décédé à la guerre. Le Colonel de la Croix-Laval va alors instaurer la première journée des mères.

1918, date de la journée des mères à Lyon ©Amikado

“Vous seules, savez donner à tous ce goût du travail, ce sens de la discipline, de la modestie, du respect qui font les hommes sains et les peuples forts. Vous êtes les inspiratrices de notre civilisation chrétienne.” disait le Maréchal Pétain en 1942. C’est après la guerre, le 24 mai 1950, que le président Vincent Auriol annonce la loi sur la fête des mères. Ce dernier indique que “la République française rend officiellement hommage chaque année aux mères françaises au cours d’une journée consacrée à la célébration de la Fête des mères”.

Une archive de 1941

Depuis ces événements, la fête des mères est célébrée chaque année. Colliers de nouilles, bouquets de fleurs ou cartes d’amour, c’est l’occasion pour les enfants de dire je t’aime à leur maman. L’industrie a pris possession de ce jour et propose d’innombrables cadeaux à offrir à votre maman. Et vous, qu’avez-vous prévu ce dimanche ?

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.