fbpx

Quatre conseils pour réussir un entretien d’embauche

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
uatre conseils pour réussir un entretien d’embauche

L’entretien d’embauche ou l’étape fatidique que beaucoup souhaitent éviter. Ainsi, réussir son entretien d’embauche devient une étape-clé vous permettant de mettre toutes les chances de votre côté pour décrocher cet emploi. Naturellement une source d’angoisse, découvrons ensemble comment l’aborder plus sereinement.

Un entretien se prépare toujours. En effet, que ce soit pour un CDI ou simplement pour un job d’été, une bonne préparation maximisera vos chances d’être embauché(e). Ainsi, si vous savez répondre aux questions du recruteur de manière confiante, il sera certainement séduit par votre profil. Vous n’avez pas toujours le meilleur parcours professionnel, les études et les stages les plus adaptés ? Alors, ce travail en amont est primordial. Prêt(e) à se distinguer et à réussir l’ensemble de ses entretiens ? Allons-y !

Savoir parler de soi

Le recruteur ne vous connaît qu’à travers ce qui figure sur votre CV et votre lettre de motivation. Ainsi, votre vie professionnelle ne se résume sûrement pas en deux pages. Il faut donc lui faire part d’une valeur ajoutée lors de cet entretien. Néanmoins, soyez en accord avec toutes les informations transmises au préalable. Entraînez-vous à les développer davantage. Par conséquent, n’hésitez pas à demander à votre entourage, tant professionnel que personnel, ce qu’il pense de vous. De surcroît, plusieurs tests en ligne existent afin de définir votre niveau d’anglais, vos qualités ainsi que vos défauts. Par ailleurs, le but d’un entretien est notamment de se vendre. Ainsi sans paraître arrogant(e), prenez confiance en vous tout en demeurant honnête pour réussir votre entretien d’embauche !

www.studyrama.com ©

Voici, une liste non-exhaustive de questions auxquelles vous pouvez vous préparer. Toutefois, il n’y a pas forcément de mauvaise réponse tant que vous argumentez votre propos et rester dans le domaine professionnel :

– Présentez-vous. Quelles sont vos passions ?
– Parlez-nous de vos expériences (stages, emplois précédents) / Que vous ont-elles apportées ?
– Quels sont vos trois défauts principaux ?
– Quelles sont vos trois qualités principales ?
– Que dit de vous votre entourage ?
– Aimez-vous / Savez-vous travailler en équipe ?
– Pourquoi vous choisir et pas un autre ?
– Quelle a été votre plus grande réussite / Que pensez-vous avoir réussi ?
– Qu’attendez-vous de ce travail ?
– Êtes-vous plutôt un(e) meneur/meneuse ou un suiveur/suiveuse ?
– Pensez-vous être capable de supporter le stress et la pression ?
– Êtes-vous apte a travailler dans cet environnement (télétravail, déplacement, co-working…) / Êtes-vous mobile ?
– Que disait de vous votre ancien employeur ?
– Où est-ce que vous vous voyez dans trois / cinq / dix ans ?
– Parlez-moi de votre dernier travail, pourquoi l’avoir quitté ?
– Quelles sont vos prétentions salariales ?
– Qu’attendez-vous de votre tuteur / manager ? – Quel est votre rapport à l’autorité ?
– Avez-vous postulé à d’autres endroits ? 

Connaître l’entreprise

Vous ne pouvez y échapper, il y aura forcément des questions sur la structure qui va vous accueillir. Donc, il est essentiel de connaître des informations sur l’entreprise. C’est pourquoi, il est nécessaire d’avoir réellement lu l’offre d’emploi jusqu’à la fin puisque des informations essentielles y figurent forcément. Puis, il faut impérativement parcourir le site de l’entreprise. En effet, savoir les éléments-clés de son histoire, ce qu’elle propose, ses valeurs et les réseaux où elle est présente. De surcroît, axés plus spécifiquement sur vos recherches en fonction de l’emploi pour lequel vous postulez. Ainsi, pour un poste de commercial, connaître ses partenaires financiers, l’évolution de son chiffre d’affaires et les différentes filiales sont essentiels. N’apprenez pas l’ensemble du site par cœur dans les moindres détails. Néanmoins, les informations principales sur l’entreprise, et particulièrement sur le poste que vous désirez doivent être maîtrisées pour réussir votre entretien d’embauche.

www.dynamique-mag.com ©

Ainsi comme proposé précédemment, voici une liste de questions susceptibles d’être présentes lors de l’entretien. De plus, il est possible que l’on vous sollicite concernant l’actualité en lien ou non avec l’entreprise :

– Que connaissez-vous de notre entreprise / de nos produits / de nos services ?
– Pourquoi ce travail ? – Pourquoi avoir choisi notre établissement ?
– Au regard de telle mission, quelle compétence pensez-vous avoir ?
– Selon vous, quelles qualités / compétences sont essentielles pour ce poste ?
– Pourquoi notre entreprise et pas une autre ?
– Que pensez-vous pouvoir apporter à cette entreprise ?
– Avez-vous des questions ? 

Pendant l’entretien

Toute cette préparation ne saurait être efficace si lors de l’entretien vous ne montrez pas votre intérêt pour ce travail.

Ainsi, dès votre arrivée, soyez souriant(e), regardez-le dans les yeux et tenez-vous droit(e) ! Au premier regard, vous devez émettre de bonnes ondes pour réussir votre entretien d’embauche. Il est vrai que quelqu’un qui se tient le dos courbé, avec un regard fuyant et un sourire hésitant peut refroidir.

Au long de l’entretien, il est essentiel de prendre des notes. D’une part, celles-ci vous serviront d’abord à vous, pour éventuellement renvoyer un mail suscitant votre intérêt concernant les différentes missions. Également si vous êtes embauché(e) afin de vous rappeler des missions essentielles. D’autre part, lorsque le recruteur vous voit prendre des notes, vous paraissez organisé(e) et extrêmement intéressé(e) par l’offre d’emploi. Toutefois, veillez à ne pas rester le nez bloqué sur votre bloc-notes et à regarder régulièrement votre interlocuteur.

www.script-adour.com ©

Posez des questions ! Cela vous permettra d’être sûr que ce job correspond à vos attentes tout en prouvant votre intérêt au recruteur. Cependant, ne posez pas des questions pour poser des questions. Bien évidemment, il faut que celles-ci soit censées. Il est possible que vous prépariez à l’avance une liste de questions que vous ajusterez selon ce que votre interlocuteur va énoncer. En revanche, écoutez bien les informations qu’il évoque parce que si vous posez une question alors que la réponse a déjà été évoquée, le recruteur va penser que vous êtes inattentif. Néanmoins, si vous ne savez pas quelle question poser, demandez des précisions concernant les éléments qu’il aura cité.

Voici une liste de questions que vous pouvez poser au cours de l’entretien :
– Quelles sont les prochaines étapes du processus de recrutement ?
– Comment se déroule la formation dès l’attribution du travail / Comment se passera ma première semaine à ce poste ?
– Quelles sont les perspectives d’évolution de ce poste ?
– Pouvez-vous m’en dire davantage sur l’équipe avec qui je peux potentiellement travailler ?
– Quels sont les objectifs que vous souhaiteriez atteindre prochainement ?

Se préparer physiquement et mentalement

Le choix de la tenue

Généralement, pour l’ensemble des emplois, vous devez vous adapter à l’entreprise. Effectivement, pour un entretien, certaines attentes et normes doivent être respectées quitte à parfois vous conformer.
Ainsi, tenter de cacher vos tatouages les plus importants en optant pour des habits à manche longue par exemple. De plus, il est préférable de retirer ses piercings et d’éviter les couleurs de cheveux trop extravagantes. Il est vrai que ces recommandations peuvent paraître excessives et dépersonnalisantes. Toutefois, c’est l’occasion de miser sur votre discours tenu pour vous mettre en avant afin de réussir votre entretien d’embauche.

www.ikea.com ©

Privilégier les tenues classiques, neutres et casuals. Ainsi, les motifs ou couleurs trop voyantes sont à éviter. Si vous êtes une personne qui en porte habituellement, celles-ci ne sont pas à bannir complètement. Il est nécessaire de ne pas porter de jean troué, de jupe trop courte ou de décolleté trop imposant pour ne pas effrayer le recruteur. De toute évidence, vos vêtements doivent être propres et bien repassés. De surcroît, privilégier des vêtements dans lesquels vous êtes confortables. Inutile d’adopter un style aux antipodes du vôtre. Effectivement, portez des mocassins alors que vous n’en avez jamais mis de votre vie peut vous porter préjudice. Un tailleur, une chemise, des chaussures fermées ou une jupe peuvent faire l’affaire pour réussir un entretien d’embauche.

Évacuez le stress

Prenez de l’avance. Préparez votre entretien la veille pour le lendemain ne fera qu’amplifier le stress. Tentez de vous organiser pour être prêt(e) deux jours avant minimum. La journée précédente, plutôt que de vous ressasser le scénario de l’entretien, détendez-vous. Pourquoi ne pas faire un massage dans un institut ou passer une journée en famille pour se vider la tête ? La veille, essayez de vous coucher tôt pour avoir les idées claires le lendemain. Optez pour une tisane ou une boisson aux vertus apaisantesLe sport se révèle être un excellent moyen de se vider la tête. Puis, n’hésitez pas à faire de la méditation, la veille ou le matin même. Si vous n’avez pas l’habitude de ce genre de pratique, des applications sont là pour vous accompagner. Ainsi, Mon Sherpa et 7Mind vous permettront de vous guider.

pause-menopause.fr ©

En définitive, ayez confiance en vous ! Désormais, vous avez toutes les clés en main pour réussir cet entretien d’embauche. N’hésitez pas à nous dire en commentaire si cet article vous a aidé.

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire