Promenades au Salon de la Littérature Érotique

ce samedi 24 novembre allez passer l’après-midi vous instruire et vous échauder au Salon de la Littérature Érotique, à la Bellevilloise.

Avec vos copines même un peu coincées, et/ou avec votre copain qui croit tout savoir sur la sexualité, ce samedi 24 novembre allez passer l’après-midi vous instruire et vous échauder au Salon de la Littérature Érotique, à la Bellevilloise.

 

Samedi j’ai prévu de faire une après-midi de préliminaires. Ce sera plus que jamais mes plus longs préliminaires.

Une après-midi de rencontres avec auteurs très ouverts sur le sexe (qui en parlent), des conférences (rien que le mot fait intello), des échanges (verbaux normalement), et des animations coquines (faut jouer).

Un salon pour suggérer et interdire, frôler la limite, provoquer et stopper, s’approcher du rouge et échanger avec de nouveaux amis.

Un lieu pour parler de sexualité presque comme de cuisine.

Une après-midi chaude et intello, ludique et charmante, coquine et amusante, pour lancer des petites excitations qui laissent des jets d’hormones qui me brûleront en appel à plus.

Tous on parlera, on écoutera et on lira autour de la sexualité, en y jouant, en s’en jouant, en riant, en s’en amusant et en attendant, jusqu’au soir où j’irai sans doute très tôt consommer mes désirs cultivés.

Sache que je me prépare à une nuit sans dormir. Je m’imagine déjà chanter, donner des ordres et cirer à la joie à la façon de Nina Hagen.

Ce qu’il y a d’extraordinaire dans les préliminaires, c’est qu’on sait où ils nous mènent et, qu’on le veuille ou qu’on feigne, ils nous y mènent, tôt ou tard, aussi long aussi fort.

Par Bénédicte

Benedicte

Philosophe excentrique, Bénédicte vous cause de lifestyle, de tendances, de gastronomie, d'art et un peu sexo aussi. Et si vous cherchez un peu, vous trouverez un peu de philo, un peu partout.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.