fbpx

Presciption Lab prend soin de moi

Tous les mois je reçois un coffret de Prescription Lab avec dedans des soins pour le corps. C’est mon abonnement à être belle.

Mon presque-mari est d’un esprit noble. Il sait se tenir, il est attentionné, il est beau et c’est un bon parti. Il veut que je sois belle, que je m’entretienne. Il reste parfois dans la salle d’eau à me regarder prendre soin de ma peau. Toutes ces qualités dans un homme sont rares, rarement réunies. Donc je ne pousserai pas l’exigence au point qu’il sache quoi m’offrir.

Une fois il s’aventura dans la galante épopée de m’offrir un coffret beauté et il choisit une boîte si mignonne, si girly, si sucré, si bonbon, si grande surface que je crus devoir me faire des couettes. Une autre fois, sans doute dans le souci de réparer l’anachronie du choix précédent, il en fit une autre : celle de m’offrir une marque si chère que sur tous les packages il y avait écrit « rajeunissant ».

Fatigué de tant d’échec révélant l’éternelle inadéquation du masculin à l’univers extraordinaire des femmes, il me fit livrer une box Prescription Lab. Dedans, des produits La Mer que je pris plaisir à découvrir quotidiennement. Le mois suivant, je reçus d’autres marques. Un petit effet abonnement lorsque le colis arrive dans mes mains. Un plaisir à découvrir des crèmes, des soins, des marques que je n’aurais pas essayés. Un petit choix définitif se fait parfois.

Benedicte

Philosophe excentrique, Bénédicte vous cause de lifestyle, de tendances, de gastronomie, d'art et un peu sexo aussi. Et si vous cherchez un peu, vous trouverez un peu de philo, un peu partout.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.