potager d'intérieur

Savez-vous que même en appartement, vous pouvez cultiver votre jardin potager ? Avoir son propre potager d’intérieur permet de s’offrir des légumes frais et de saison tout au long de l’année. Et nul besoin d‘attendre le printemps, c’est aussi possible en période hivernale. Chez les citadins, le potager intérieur est de plus en plus tendance. Découvrez comment cultiver des légumes sans sortir de chez soi et en toute simplicité. 

Que vous viviez en appartement ou en maison, le potager intérieur est utile pour tous et en toutes saisons. Pas de panique si vous n’avez pas la main verte ! Le potager urbain est à la portée de tout le monde, y compris les novices du jardinage. Que faire pousser en intérieur ? Plantes aromatiques, fines herbes ainsi que de nombreuses variétés de légumes peuvent s’épanouir hors sol. Il existe deux possibilités : opter pour un potager d’intérieur prêt à l’utilisation ou le fabriquer soi-même. 

La première solution s’impose si vous courrez après le temps. Pour la deuxième option, vous devez connaître quelques astuces avant de vous lancer. Mais l’avantage d’un potager d’intérieur 100% home-made est que cela ne vous coûtera presque rien !

Acheter un potager d’intérieur prêt à pousser

De nombreuses marques proposent une pléthore de modèles, avec des designs et des prix très hétérogènes. Pour s’y retrouver, il faut prendre en compte certains critères.

Les atouts d’un potager d’intérieur connecté 

Fan de nouvelles technologies, pourquoi ne pas choisir un potager d’intérieur high-tech ? Doté d’un éclairage LED, il fournit pour vos plantes une irrigation et une lumière automatisée. Il vous suffit de planter et de récolter ! Avec un potager connecté, l’entretien est minimal, et vous êtes alertée lorsque l’eau ou les nutriments viennent à manquer.  En effet, grâce à une application à télécharger sur smartphone, vous pouvez suivre la croissance de vos plantes. Vous recevez des notifications pour optimiser la gestion de votre potager.

Mais l’atout principal d’un potager connecté, c’est son autonomie. Vous pouvez partir en vacances en toute sérénité et retrouver à votre retour vos plantes fraiches et bien arrosées. Enfin, les « jardins intelligents » constituent aussi un accessoire déco branché et design. Vous apportez une touche de modernité dans votre cuisine ! 

3 modèles de potagers high-techs

  • potager intérieur connecté
  • potager d'intérieur high tech
  • potager intérieur modulable

Le potager « Connect » de la marque Véritable® 

100% made in France, ce potager d’intérieur peut accueillir jusqu’à 4 plants différents. La plupart des plantes sont bio, et elles ne contiennent ni pesticides ni OGM. 

Le potager d’intérieur « Smart Garden » par Click & Grow

Simple et pratique, ce potager intelliger vous permet de faire pousser 3 végétaux. Il suffit d’insérer la capsule, d’ajouter de l’eau dans le réservoir puis de le brancher et il s’occupe du reste ! Smart Garden existe en plusieurs coloris. 

Modulo, le potager d’intérieur évolutif  

Le fonctionnement de Modulo, de la marque Prêt à Pousser, est identique à celui des potagers prêts à l’emploi. Leur réservoir d’eau et l’éclairage LED garantissent une croissance des plantes en toute autonomie. L’avantage de Modulo repose sur son design, aussi esthétique que pratique, qui. permet de démultiplier vos pousses. Accroché au mur, posé sur une table ou dos à dos en quinconce, de nombreuses combinaisons sont possibles ! 

Créer son propre potager d’intérieur

Contrairement au potager prêt à pousser qu’il suffit de brancher, un potager d’intérieur 100 % home made nécessite quelques étapes. En effet, il faut respecter des règles de base pour garantir la croissance des plantes.

 Le choix de l’emplacement 

On doit veiller à aménager le potager intérieur dans un endroit aéré, à proximité d’une fenêtre ensoleillée. Les plantes ont besoin d’ensoleillement pour croître et produire des fruits. C’est le principe élémentaire en jardinage ! 

Les contenants à privilégier

Pour cultiver vos légumes en appartement, optez pour des contenants adaptés à leur taille, avec un trou au fond pour le drainage et une soucoupe pour collecter l’excès d’eau. 

On peut se servir de pots en terre, de jardinières, de dessertes voire même de bocaux en verre … Si vous rassemblez vos cultures dans un même contenant, assurez-vous qu’elles ont les mêmes besoins en eau et en nutriments. En cas de doute, il est préférable d’utiliser des bacs distincts.

Le choix des végétaux 

En intérieur, pas question de faire pousser des pommes de terre ! Privilégiez – surtout si vous débutez – des végétaux faciles à cultiver et à croissance rapide. Voici quelques exemples : jeunes pousses, herbes aromatiques (basilic, menthe, ciboulette …), mini légumes (tomates cerises, piments, radis …). 

Plantation et entretien d’un potager d’intérieur fait maison

Que vous optiez pour des plants en pot ou des graines, vous devez d’abord tapisser le fond du contenant d’une couche de gravillons ou de billes d’argile. Ils sont indispensables au drainage de vos cultures. Puis placez vos plantations dans du terreau et fertilisez avec un engrais adapté. Enfin, arrosez selon les besoins de la plante et surveillez sa croissance. 

Et pour vous guider pas à pas dans vos plantations à chaque saison, pourquoi ne pas utiliser une box à planter ?

DIY pour fabriquer son potager d’intérieur en quelques minutes
Suzanne RERA

Rédactrice Web, diplômée de Master, j'écris sur tous types de sujets, avec une sensibilité pour les arts et la culture.

2 Comments
  1. J’ai appris beaucoup de chose merciiii…. Super article bien écrit avec sensibilité finesse et intelligence…… Cet article m’a donne envie de faire un potager 😁 nadia

Leave a Reply

Your email address will not be published.