fbpx

Portrait : Qui est Angèle, la chanteuse belge ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Portrait : Qui est Angèle, la chanteuse belge ?

“Balance ton quoi ?”, “Bruxelles je t’aime” ou encore “Tout oublier” sont des hits signés Angèle. La chanteuse pop, tout droit venue de Bruxelles, fait sensation depuis le début et son succès n’est pas prêt de s’arrêter. L’année 2021 aura été pour Angèle, l’année de toutes les réussites. En effet, cette dernière est à l’affiche d’un documentaire et vient tout juste de sortir un autre opus. O Magazine revient sur la success story d’Angèle, la chanteuse belge qui a su capturer le cœur des Français.

L’interprète de “La loi de Murphy”, suivie par 3 millions d’abonnés sur Instagram, revient en 2021 avec un deuxième album et un documentaire Netflix.

Une artiste depuis le plus jeune âge

C’est dans son documentaire intitulé “Angèle” est sorti fin novembre sur la plateforme Netflix que l’artiste se dévoile. Elle revient sur son enfance et montre à son public des images d’archives inédites. Les fans découvrent ainsi l’interprète bébé, puis enfant et enfin adulte. Toujours accompagnée de ses proches et d’un clavier, Angèle revient sur ses premières scènes et ses premières compositions.

Le public y découvre donc une Angèle qui a toujours voulu se démarquer de ses parents artistes et de son frère rappeur. C’est ce besoin d’exister qui l’a conduit à devenir aujourd’hui l’une des chanteuses françaises les plus populaires.

Dans le documentaire, l’artiste revient aussi sur les difficultés qu’elle a rencontré : la notoriété, son coming out volé et la crainte de ternir l’image de ses parents. Au fil du documentaire, Angèle se livre dans une ambiance intimiste et chaleureuse sur son amour pour la Belgique, sa volonté de devenir une star et bien d’autres sujets. De quoi vous inciter à aller regarder le documentaire !

La sortie de “Nonante-Cinq”, le deuxième album d’Angèle

“Nonante-Cinq”, c’est le nom du troisième album d’Angèle, sorti le 10 décembre. Le succès qu’il connait actuellement est similaire aux succès rencontrés par les albums précédents de la chanteuse, intitulés “Brol” (ndlr : bordel).

Cet album, comportant 12 titres et un featuring déjà célèbre avec le rappeur Damso, devrait confirmer l’idée qu’Angèle a conquis le paysage musical belge et français.

“Bruxelles je t’aime”, le premier morceau de l’album est aussi la chanson qui se trouve en toile de fond pendant le documentaire. Cet hymne à la Belgique composé pendant le confinement par Angèle a tout de suite connu le succès. Par ailleurs, cet album peut être vu comme un journal. Angèle s’y livre, titre par titre, sur les expériences qu’elle a vécu et qui l’ont forgé. Exactement comme dans son documentaire, elle revient sur les moments marquants et les leçons qu’elle en a tirées.

Une artiste symbole d’émancipation et de féminisme

Angèle, c’est le symbole de toute une génération de femmes qui s’émancipent et cassent les codes. Son titre “Balance ton quoi ?” est très vite devenu viral pour cette raison. Ses autres chansons abordent des enjeux tout aussi cruciaux comme l’orientation sexuelle dans son titre “Ta reine” ou encore la rupture amoureuse dans son titre “Oui ou non”. Ses titres figurent dans son album “Brol” sorti en 2018 et qui lui a ramené un disque de diamant.

Dans son album et dans son documentaire, Angèle revient sur son succès entre féminisme et volonté de s’émanciper. Elle revient sur sa rencontre avec la chanteuse britannique Dua Lipa avec qui elle a fait un duo sur le titre “Fever”. Ces deux artistes féminines et féministes sont bien le signe qu’un vent de fraicheur a fait son apparition et que les femmes en sont les précurseurs.

Lire également : Yseult, à la découverte d’une artiste indépendante et engagée

Le dernier album d’Angèle est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légal et son documentaire est disponible sur Netflix. Alors, n’hésitez plus !

Laisser un commentaire