Portrait : Julie Andrieu

Comptine à Julie Andrieu, et ses émissions TV qu’on suit toutes et tous avec plaisir et curiosité.

Prenez une tendre enfance à regarder Candy et Goldorak
Faites-la mijoter dans un environnement douillet, confortable et fermé.
Pendant ce temps, allez faire autre chose, ou noter une recette sur votre carnet.
Une fois votre viande prête, ornez-la.
Séchez-la, contrôlez-la, épilez-la, coiffez-la.
Une fois lisse, ornez-la d’un immense sourire : n’ayez pas peur de prendre le plus grand que vous trouverez.
Elle doit être jolie, votre Julie
Elle doit être bien élevée
Elle doit être agréable
Et elle doit déjà donner envie
Travaillez la matière pour qu’elle reste mince, maigre et gourmande.
Pour obtenir cette contradiction promenez-la au hasard partout dans le monde,
Enrobez-la dans une chemise aventurière, les jambes à l’air, un sac à dos et la tête chapeautée.

Elle sera bien jolie, votre Julie
Elle sera encanaillée
Elle sera agréable
Et elle respirera un peu la vie
Ensuite promenez en France, partout, partout où l’on mange.
N’oubliez pas de supprimer les horloges et autres indices de la fausseté de la real-tv.
Après chaque cuillerée, coupez la caméra et faites reposer la fourchette pour qu’elle serve au plan suivant,
Elle deviendra sûre d’elle, la Julie
Un peu prétentieuse et exigeante
Assez sûr d’elle en effet
Même amoureuse et pensante
Alors devenue femme
Elle cessera de se promener
Pour aimer celui l’élu de son âme
Elle restera dans la Télé
Plaisante pour les grands-mères
Jolie pour les maris
Copine des mamans
Exemple pour les jeunes filles
Elle est intelligente et blonde
Recette, voyage, elle écrit
N’importe qui, tout le monde
S’il savait, aimerait Julie

Par Bénédicte

Benedicte

Philosophe excentrique, Bénédicte vous cause de lifestyle, de tendances, de gastronomie, d'art et un peu sexo aussi. Et si vous cherchez un peu, vous trouverez un peu de philo, un peu partout.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.