fbpx

Passage Du Désir, pour s’amuser avec les tabous

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
Couple en préliminaire

Les love stores Passage du Désir sont les symboles d’une révolution sexuelle qui vient de s’opérer. Celle d’une sexualité épanouie et intime, discrète, non revendicatrice et extrême tout de même. On trouve tout, ou plutôt toutes tendances à jouir et faire jouir.

Histoire d’un mec réticent aux sex-toys

Hier soir, un bellâtre tout droit trouvé sur site de rencontre se dégoûte de mon goût pour les sex-toys. Je le voyais dépité, lui, qui pendant 30 foutues années de sa vie s’était vanté que ses partenaires n’en avaient pas besoin avec lui, lui donc, avouait les dents serrées que la technologie l’avait définitivement surpassé et qu’il ne faisait plus l’affaire. Il s’enfermait dans une phallocratie de crétin. Et pendant que le doux moteur vibrait contre mon clito déclenchant des légers gémissements à fréquences chaotiques, il désespérait de servir à quelque chose, il perdait toute confiance en son corps d’homme et même en son humanité. Pendant que je me branlais à en tremper le matelas, je le regardais inventer des arguments pour décrire à l’envers sa déchéance.

Boutique de mes désirs intimes et sans tabou

Demain je retournerai au Passage Du Désir, me procurer des menottes et toute la panoplie de 50 nuances, j’irai me divertir dans ce salon de la culture du sexe, j’irai me pervertir entre les jolies demoiselles qui, comme moi, pensent à leur plaisir et en mouille d’avance, lorsque nous passons à la caisse, la boîte charmeuse contenant l’objet design, performant et sexy d’une main, le sac à main ou de sport dans l’autre.

Avertissement aux hommes tue-l’amour

Messieurs, certains d’entre vous tourneront mal. Gageons qu’il n’y en aura pas plus que le siècle dernier. Certains d’entre vous, fainéants et vantards, tomberont piteux de fatigue face à la confusion entre la joie du lit et la performance jouissive. Tant pis pour eux. Nous, Mesdames, avec la nouvelle grâce du maquillage provocateur et du verbe féministe, nous sommes heureuses d’avoir une boutique où s’amuser à trouver de quoi jouir, seule, en couple ou plus encore.

Par Bénédicte.

Laisser un commentaire