fbpx

Nos vérités, mon rêve américain : les mémoires de Kamala Harris

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr
nos-verites-mon-reve-americain-les-memoires-de-kamala-harris

Il s’agit de la première femme vice-présidente des États Unis ! Quelques jours après sa nomination, Kamala Harris annonce la sortie de son livre autobiographique. Sorti en France le 20 mai, « Nos vérités, mon rêve américain » raconte l’histoire peu ordinaire d’une des femmes politiques les plus inspirantes de notre époque.

Le 20 Janvier 2021, une nouvelle page de l’histoire s’écrivait. C’est le début du mandat de Joe Biden, 46e président des États-Unis, et de la vice présidente Kamala Harris, première femme mais également la première personne noire à être élue à ce poste. Et pourtant, ce n’est pas la première fois que cette femme se révèle être une véritable pionnière ! Dans son livre, Nos Vérités, mon rêve américain, la vice-présidente dévoile son enfance, son éducation mais aussi son parcours et ses ambitions. On y découvre ainsi son puissant désir de justice et d’égalité, ancré en elle depuis son plus jeune âge.

Une enfance atypique

Fille de parents immigrés, Kamala Harris est née le 20 octobre 1964 à Oakland, en Californie. Son père Donald Harris, professeur d’économie, et sa mère Shyamala Gopalan, chercheuse spécialiste du cancer du sein, luttent tous deux pour les droits civiques et la liberté d’expression. C’est donc dès l’enfance que vient le goût de Kamala Harris pour la justice. Âgée de 13 ans, elle manifeste déjà aux côtés de ses parents, notamment contre l’interdiction de jouer sur la pelouse de son immeuble. Dans son autobiographie, la vice-présidente se confie sur l’éducation qu’elle a reçu.

« Ma mère a très bien compris qu’elle élevait deux filles noires. Elle savait que son pays d’adoption nous verrait Maya et moi comme des filles noires et elle était déterminée à faire en sorte que nous grandissions comme des femmes noires sûres de nous et fières »

Kamala Harris

Cependant, un souvenir aura particulièrement marqué son enfance. En effet, elle bénéficie à l’époque du système « Busing ». Il s’agit du bus scolaire amenant les enfants noirs à l‘école dans les quartiers les plus aisés. Ce dernier ayant pour but de lutter contre la ségrégation raciale. Elle reprochera d’ailleurs à Joe Biden lors des débats à la primaire démocrate de s’être opposé à ce système. « Il y avait une petite fille en Californie qui appartenait à la deuxième génération à aller dans son école publique en bus chaque jour, dit-elle. Cette petite fille, c’était moi »

Kamala Harris : une femme ambitieuse et déterminée

Durant son enfance, sa mère lui disait souvent : « Kamala, tu seras peut-être la première à accomplir de nombreuses choses. Assure-toi de ne pas être la dernière ». En effet, Kamala Harris a ouvert la voie dans de nombreux domaines. Diplômée en science politique, elle est élue en tant que procureure de San Francisco en 2004 et 2011. Un mandat quelque peu terni par sa liaison en 1994 avec Willie Brown de trente ans son ainé. Cependant, ces polémiques sont loin d’arrêter l’ambition de la jeune femme qui est élue à deux reprises procureure de Californie 2011-2017. Elle devient là aussi la première femme à détenir ce poste !

Sous son mandat, les policiers sont formés sur le contrôle au faciès. L’État de Californie opte également pour un programme concernant ces jeunes délinquants. A savoir l’abandon des charges judiciaires en échange d’une formation professionnelle. Sa détermination et ses nombreux combats l’ont très vite fait repérer par Barack Obama. Ce dernier mentionne la jeune démocrate comme celle qui « a passé sa carrière à défendre notre Constitution et à se battre pour des gens ayant besoin d’un traitement équitable ». En 2017, Kamala Harris est également élue sénatrice des États-Unis et devient l’une des principales opposantes à Donald Trump et son gouvernement.

Future présidente des États-Unis ?

Depuis ses débuts, Kamala Harris a accumulé les titres de pionnière. Gouverneure de Californie à Vice-Présidente des États-Unis, elle a ouvert la voie dans de nombreux domaines. Et son parcours ne s’arrête pas là ! En effet, son mandat à peine commencé, beaucoup l’imaginent déjà diriger le pays lors des élections en 2024.

Il n’y a aucun doute, Kamala Harris incarne la nouvelle génération de femmes politiques. Son charisme et sa volonté implacable en font l’une des femmes les plus inspirantes de notre époque. Elle symbolise parfaitement le rêve américain. Pour reprendre les paroles de sa mère, même si elle est la première, Kamala Harris assure qu’elle ne sera pas la dernière.

Je suis la première vice-présidente, mais pas la dernière.[…] A tous les enfants, quel que soit votre genre, ce pays vous a envoyé un message : rêvez avec ambition, avancez avec conviction, […] nous vous applaudirons à chaque étape du chemin.

Kamala Harris

D’autres mémoires viendront certainement enrichir l’expérience de la première vice-présidente des États-Unis. En attendant, vous pouvez dès aujourd’hui découvrir son autobiographie « Nos vérités : mon rêve américain » .

Laisser un commentaire