fbpx

La mode indonésienne sur le podium lors de la PFW 2019

mode indonésienne Fashion Division

La Paris Fashion Week constitue l’évènement incontournable de la rentrée pour la Haute Couture. C’est aussi l’occasion donnée à de jeunes créateurs du monde entier de présenter leurs collections à Paris, vitrine de la mode à l’international. Ainsi, la mode indonésienne a été mise à l’honneur lors du défilé de la Fashion Division, le 25 septembre 2019. Retour en images sur l’un des événements les plus marquants de la Paris Fashion Week ! 

Le Fashion Division Show 2019

Quelle est la vocation de la Fashion Division ? Mettre à l’honneur des professionnels de la mode reconnus mais aussi dénicher les talents de demain. De fait, Khaled Khoualfi, CEO de la Fashion Division Paris, conçoit cette pépinière de jeunes créateurs comme un tremplin pour développer leur carrière, acquérir un réseau et des connaissances dans l’industrie de la mode. C’est pourquoi la Fashion Division offre à ces derniers l’opportunité unique de faire découvrir leurs créations dans la capitale de la Haute Couture.

Cette année, le show a élu domicile au Westin, l’un des hôtels parisiens les plus prestigieux à deux pas de la place Vendôme. De concert avec l’ambassade d’Indonésie, la Fashion Division a mis sous le feu des projecteurs 8 designers indonésiens, sponsorisés par des partenaires en France (artistes, designers et labels français). Ainsi, l’édition 2019 a accueilli les chefs-de-file de la mode indonésienne, Harry Halim et Ali Charisma, mais aussi de jeunes marques comme United Concept, Cre.bient ou encore Clemence. Parmi ces créateurs 6 jeunes femmes, dont certaines d’entre elles, à peine sorties des bancs de l’école, défilaient pour la première fois.

Harry Halim, le visionnaire de la mode indonésienne

C’est le premier créateur indonésien à avoir été admis dans le cercle très sélectif de la Fashion Week parisienne il y a maintenant 8 ans. À l’occasion du Fashion Division Show 2019, Harry Halim fête ses 10 ans de carrière. Vedette de l’événement, le talentueux designer a ouvert le défilé avec une collection audacieuse et créative. Son mot d’ordre pour le printemps/été 2020 : surréalisme. En effet, Harry Halim s’est inspiré de l’art pictural pour proposer une approche très personnelle.

Par exemple, il reprend les formes biscornues et extravagantes pour créer drapés et plissages élégants.  Il ajoute au noir, élément de base des tenues,  une explosion de couleurs chatoyantes : du rouge, du rose fushia, du bleu électrique, du jaune fluo. De plus, Harry Halim privilégie les matières aériennes et joue avec la transparence. Cette collection psychédélique révèle une maîtrise des coupes et des volumes. Elle illustre aussi le réel savoir-faire d’un professionnel de la haute-couture. 

Cre.Bient, une toute jeune marque éco-responsable

Le Fashion Division Show 2019 a accueilli une jeune créatrice indonésienne fraîchement diplômée. Tout juste sortie des bancs de son école de mode, l’ESMOD, à Jakarta, Crescentia Adelina présente une collection pour le moins originale. Sa marque, Cre.Bient, s’inspire de l’univers secret des femmes, leur créativité, leur goût du risque et leur soif d’entreprendre. D’ailleurs, pendant ses études, Crescentia a réalisé son stage dans les ateliers d’Ali Charisma, président de la Chambre de la mode indonésienne (IFC) !

  • mode indonésienne 2019
  • cre.bient show 2019
  • PFW 2019
  • PFW 2019 Cre.bient
  • mode indonésienne

La jeune femme expérimente aussi de nouvelles techniques innovantes dans la production des vêtements et pratique l’upcycling. Le principe ? Réutiliser du plastique charrié par les océans pour lancer une marque haute-couture. D’ailleurs, la collection présentée s’intitule « Spreco di Mare », déchets marins. En Indonésie, les déchets rejetés en mer constituent un désastre environnemental. Sensible à cette question, la jeune créatrice promeut une mode responsable et durable. Les tissus des tenues présentées sont réalisés à partir d’une fibre éco-conçue provenant du recyclage des déchets marins. Enfin, Crescentia Adelina ne compte pas s’arrêter là : elle vise une mode 100 % zero waste. L’avenir de la mode durable est tout tracé avec des marques telles que Cre.Bient ! 

Clemence, “less is more” made in Indonesia

La marque indonésienne Clemence a été créée en 2015 par deux jeunes femmes (Clarissa Hartawan et Chrestella Hartawan) diplômées d’une école de mode à Jakarta. Elle compte 10 boutiques physiques en Indonésie. Clemence se distingue par la perfection des coupes et le sens du détail. Elle s’adresse aux femmes qui aiment la simplicité. En effet, lors de la PFW 2019, la marque joue sur des variations autour de tenues classiques pour créer des silhouettes différentes. La série réunit des robes haute-couture aux coupes impeccables. Cependant, la sobriété des tenues n’empêche pas la variété des styles. Des pièces intemporelles avec une touche de modernité caractérisent la collection de Clemence.

United Concepts, une approche holistique de la mode

Bien plus qu’une marque, United Concepts se définit comme un projet. Effectivement, Céline, sa directrice artistique, passionnée par l’univers de la haute-couture, déclare vouloir unir les concepts. Comment ? En créant pièces originales qui réconcilient les tendances les plus divergentes de la mode, venues de différents horizons.

  • mode indonésienne United Concepts
  • PFW 2019 défilé Westin
  • United Concepts

La collection présentée lors de la PFW reflète ce pari : tenues sobres avec une prédominance d’un noir très glamour, coupes classiques, silhouettes élégantes, raffinement dans les finitions et dans le choix des matières. United Concepts envisage une mode sans frontières qui réunit tous les styles, les cultures et les religions. Cette mode universelle traduit un enjeu éthique : promouvoir la tolérance et rapprocher les gens. 

Redécouvrez d’autres défilés et moments forts de la Fashion Week parisienne.

Suzanne RERA

Rédactrice Web, diplômée de Master, j'écris sur tous types de sujets, avec une sensibilité pour les arts et la culture.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.