Meghan et Harry, doivent-ils renoncer à leurs titres de duc et de duchesse de Sussex?

Meghan et Harry

Outrés, des collaborateurs du palais royal veulent que le couple abandonne leurs titres de duc et de duchesse de Sussex.

Cela a eu l’effet d’un ouragan chez les membres de Buckingham Palace. Des collaborateurs exigent du couple Meghan et Harry qu’ils rendent leurs titres de duc et de duchesse de Sussex. Mais que s’est-il passé ? Depuis leur déménagement à Los Angeles, Meghan et Harry sont sujets à de vives critiques suite à des témoignages à cœur ouvert. Cette fois, le Prince Harry s’est attiré les foudres du staff du palais royal. Invité d’un épisode du podcast Armchair Expert, publié le 13 mai dernier, Harry s’est confié sur la souffrance transmise des parents aux enfants. Une critique qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd.

Une attaque “honteuse”

Trop c’est trop. Selon des déclarations d’assistants royaux au Daily Mail, cette critique du Prince Harry a provoqué un sentiment de “perplexité et de trahison” au sein du palais. Une attaque “honteuse”, pour ces assistants, qu’ils jugent irrespectueux « d’entraîner son grand-père la dedans” alors que “le duc d’Edimbourg est à peine dans sa tombe”.

Harry s’est confié dans un épisode du podcast animé par Dax Shepard. Il aurait alors critiqué l’éducation que son père lui aurait dispensé. “Mêlant” ainsi la reine Elisabeth et le défunt prince Philip. “En ce qui concerne la parentalité, j’ai éprouvé une certaine forme de douleur et de souffrance due à la douleur et à la souffrance dont mon père ou mes parents ont eux-mêmes peut-être souffert”, a déclaré Harry. Il a notamment souligné le fait de vouloir « briser ce cycle pour ne pas le transmettre” lui-même à ses enfants

Simplement Meghan et Harry

Même si le couple a mis fin à ses fonctions royales et conservé ses titres de duc et de duchesse après son départ de Buckingham Palace, les assistants royaux exigent maintenant qu’il les abandonnent pour “simplement devenir Meghan et Harry. Et s’ils refusent de le faire, ils doivent en expliquer les raisons”. La pilule n’est pas prête de passer chez le staff royal. Ils n’approuvent pas les critiques d’Harry visant aussi bien le prince Charles, son père, que ses grands parents, la reine et le prince Philip.

Le duc de Sussex a maintenant passé beaucoup de temps à souligner qu’il n’est pas différent des autres et à attaquer l’institution qui, selon lui, l’a tant fait souffrir. Nous avons le sentiment que si l’on déteste à ce point l’institution, on ne devrait pas en porter les titres”. C’est une véritable battle royale qui se joue maintenant entre le couple et la monarchie.

Ô Magazine
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
Autoriser tous les cookies
Enregistrer la sélection
Paramètres individuels
Paramètres individuels
Il s'agit d'un aperçu de tous les cookies utilisés sur le site Web. Vous avez la possibilité de définir des paramètres de cookies individuels. Donnez votre consentement à des cookies individuels ou à des groupes entiers. Les cookies essentiels ne peuvent pas être désactivés.
Sauvegarder
Annuler
Essential (1)
Essential cookies are needed for the basic functionality of the website.
Afficher les cookies