Mariage plus vieux, relation heureuse

se marier plus vieux

Le mariage est un sujet qui revient au quotidien à partir d’un certain âge. Mais devrions-nous nous y conformer? Il y a t-il un âge propice pour se marier? Ô Magazine vous répond.

Selon une étude américaine, l’âge idéal pour se marier serait de 26 ans. Pour arriver à ce résultat, les chercheurs se sont basés sur la théorie des 37%. Très peu connue, cette théorie explique qu’un individu doit faire un choix quand il est à 37% de ses potentialités. 

La théorie des 37%

Prenons un exemple. Vous êtes chef d’entreprise et vous devez engager quelqu’un. Vous n’avez que 100 jours pour le faire, mais vous devez décider de rejeter ou d’accepter chaque candidat (un par un) juste après chaque entretien. À quel moment finissez-vous votre recherche? Vous pouvez faire deux erreurs. Choisissez trop tôt et vous passerez à côté de personnes que vous ne vous êtes pas donné la chance de découvrir. Choisissez trop tard et vous prenez le risque de voir la personne accepter un autre poste. Pour arriver à la meilleure solution, vous devez déterminer combien de temps vous avez, ou combien de candidats vous avez, et arrêter votre recherche lorsque 37% de ce temps (ou des candidats) se sont écoulés. Et ce afin de faire le meilleur choix.

Pour le mariage, cette règle part du principe qu’entre 18 ans et 40 ans, on recherche la perle rare. Les deux américains ont donc calculé qu’à 26 ans, il faudrait faire un bilan de mi-parcours et choisir. Ainsi, pour prendre une bonne décision, il ne faudrait donc pas se précipiter ni prendre trop de temps. Valable en amour, vous pouvez appliquer cette règle à tous les domaines de votre vie. Mais devons-nous prendre cette règle pour une vérité universelle?

Suis-je prête à me marier?

Est-ce que je suis disposée à avoir une relation? Suis-je prête à me marier? Ce sont autant de questions que l’on se pose, quel que soit l’âge.

Pour cela, Ô Magazine vous donne quelques réponses :

  • En apprendre davantage sur soi-même :
  • Il faut d’abord identifier ses valeurs personnelles. Avoir une bonne estime de soi et savoir clairement ce que l’on veut est la clé. Pour savoir quel aspect mérite d’être travaillé, il est nécessaire de faire une introspection sur soi-même.
  • Lorsqu’on songe au mariage, faire un point sur sa relation est conseillé. Cela permettra de savoir où vous en êtes et ce que vous recherchez pour franchir un cap.
  • Examiner votre relation :
  • Votre partenaire est-il quelqu’un de confiance? En effet, cette qualité est l’une des bases d’une relation. Pour maintenir cette confiance, vous devez lui dire clairement ce que vous attendez de lui.
  • Une communication efficace permet également une relation saine. Parlez à votre conjoint avec respect, profitez de ces moments de discussions pour dire ce que vous aimez et ce que vous aimez moins.
  • Traitez votre compagnon comme vous aurez aimé qu’il le fasse avec vous. Lors d’une dispute ou d’un désaccord faites attention aux mots que vous choisissez. Ayez du respect. 

Mieux se connaître !

Essayez tant que cela est possible de vivre ensemble. En vivant ensemble, des petites choses peuvent prendre une dimension importante si on ne sait pas comment les gérer. Alors, avant de rentrer pleinement dans le mariage, faites le test !

Il est également nécessaire de faire correspondre ces objectifs dans une vie de couple. Que ce soit les désirs professionnels, le lieu d’habitation, le désir ou non d’avoir des enfants, grâce à ces questions vous saurez si vous êtes sur la même longueur d’onde ou pas. Car le secret d’un mariage durable et heureux passe aussi par des compromis. Aller dans des consultations prénuptiales peut faire partie des solutions pour savoir si vous êtes prêt à vous marier.

En effet, si vous souhaitez un mariage durable, vous devez prendre votre temps. Précipitation et mariage ne vont pas ensemble. C’est un engagement pour la vie qu’il faut éviter de prendre à la légère.

Je veux un mariage durable!

Vous souhaitez vous marier mais vous craignez le divorce. Pas de panique ! Un sondage réalisé entre 2006 et 2010 par le sociologue Nicholas H. Wolfinger révèle la conclusion suivante. Pour faire durer son mariage, il faudrait se dire oui entre 25 et 32 ans.

En général, à cette période de notre vie, nous sommes plus matures émotionnellement et économiquement. Nous avons également plus de facilités à nous adapter au besoin et au mode de vie de notre partenaire. En effet, pour les chercheurs, il serait possible que le divorce soit lié à l’âge auquel l’on se dit oui. Se marier trop tôt ou trop tard pourrait augmenter les risques de rupture du couple. A l’inverse, plus vous êtes âgé et plus il est difficile d’opérer des changements. Que ce soit au niveau des habitudes ou vis-à-vis des enfants issus d’anciennes relations.

D’après le professeur Nicholas, une personne qui se marie à 25 ans aurait  moins de chances de divorcer (50%) que quelqu’un qui se marie à 20 ans. Selon lui, les couples de jeunes de 20 ans ont moins de maturité, d’adaptabilité et de codes sociaux pour lutter contre la routine. S’il n’y a pas d’âge pour aimer, il y en aurait un pour se marier.

Le mariage après 30 ans gage de stabilité?

Bien que l’étude préconise de se marier entre 25 et 32 ans, le sociologue explique qu’après 32 ans les risques de divorces augmenteraient de 5% chaque année. En effet, au-delà de la trentaine, la longue expérience avec le célibat nuirait à la qualité du mariage.

Nicolas Wolfinger dit dans son étude : “Les personnes qui attendent la trentaine pour se marier sont peut-être celles qui ne sont pas prédisposées à vivre un mariage heureux. (…) Il se peut que les personnes qui se marient plus tard soient confrontées à un panel de partenaires potentiels duquel ont été retirés les individus les plus prédisposés au mariage”. Toutefois, en France, les données de l’INSEE montre qu’en 2021 la moyenne d’âge du mariage pour les femmes est de 36,6 ans lorsqu’il s’agit d’une union entre deux personnes de sexe différent.

Un mariage plus vieux, soit après 30 ans, n’est pas une si mauvaise idée

Même si les scientifiques conseillent de se marier au plus tard à 32 ans, Ô Magazine a  relevé pour vous huit avantages de se marier après 30 ans.

  • Plus d’expérience de la vie : Permet le recul sur de nombreux sujets
  • Voyages chacun de son côté : Acquisition de plus de maturité et de tolérance
  • Meilleure connaissance de soi : Ce qu’on veut et ce qu’on ne veut pas
  • Avoir pu profiter du célibat 
  • Meilleure stabilité financière
  • Voir ses ami(e)s se marier : Apprendre de leurs expériences
  • Avoir vécu seule : Acquisition d’une indépendance
  • Avoir pu apprécier son partenaire au maximum

A savoir que les couples mariés ont une relation depuis 5 ans environ. 

À chacun son rythme !

Le fait de ne pas être encore marié à 30, 32 ou 34 ans ne veut pas dire que vous resterez célibataire toute votre vie. Outre les études réalisées, chaque personne mène sa vie et en l’occurrence ici sa vie sentimentale comme elle le souhaite. Sans compter que nous avons vu les avantages de se marier après 30 ans et que toutes les études ne sont pas d’accord sur l’âge exact. Le plus important est de se connaître soi-même et d’être serein avant de franchir le pas.

Même si 26 ans serait l’âge idéal pour le mariage, le mieux est de s’écouter et d’écouter son cœur pour vivre heureux. N’oubliez pas que votre partenaire est celui que vous avez choisi pour le reste de votre vie.

Alors, chacun son choix !

Laisser un commentaire

Ô Magazine
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
Autoriser tous les cookies
Enregistrer la sélection
Paramètres individuels
Paramètres individuels
Il s'agit d'un aperçu de tous les cookies utilisés sur le site Web. Vous avez la possibilité de définir des paramètres de cookies individuels. Donnez votre consentement à des cookies individuels ou à des groupes entiers. Les cookies essentiels ne peuvent pas être désactivés.
Sauvegarder
Annuler
Essential (1)
Essential cookies are needed for the basic functionality of the website.
Afficher les cookies