L’union polyamoureuse : les outils pour bien vivre son couple

relation polyamoureuse

Trois femmes sur 10 et quatre hommes sur 10 admettent aimer plusieurs personnes en même temps. Cette tendance du couple à plusieurs a un nom, le polyamour. Il s’agit de mener plusieurs relations amoureuses à la fois, tous étant consentants. En outre, il n’est pas évident d’aimer deux personnes à la fois. Il est encore plus difficile d’accepter de partager son âme sœur avec un(e) autre. Comment vivre pleinement son union polyamoureuse ? Voici des conseils et des outils psychologiques pour s’épanouir.

La tendance du polyamour a fait son apparition dans les années 2000, mais c’est depuis 2016 qu’il commence réellement à s’imposer dans les mœurs. L’union polyamoureuse se distingue du couple traditionnel en mêlant plusieurs personnes dans la relation amoureuse. À différencier du libertinage, le polyamour sous entend la notion d’attachement, d’amour.

Le premier élément pour vivre pleinement et sereinement son couple polyamoureux est l’honnêteté. Ainsi, le polyamour réside dans le consentement mutuel de chaque individu et de ce fait le distingue de l’infidélité. Donc, exit, la culpabilité et les remords. Ensuite, le second outil réside dans la place attribuée à chacun.

Dissocier le polyamour du libertinage

Vous venez de découvrir l’expérience polyamoureuse de Delphine, et les quelques principes de base du polyamour. Il est cependant très important de bien différencier ce qu’est le polyamour de ce qu’est le libertinage. Voici quelques clés essentielles du libertinage, et si le libertinage vous intéresse, vous pouvez vous diriger vers un site intéressant pour faire des rencontres.

Le libertinage : victime d’idées reçues

Le principe de libertinage englobe finalement plusieurs formes : candaulisme ou échangisme par exemple. Le libertinage consiste en fait à se conduire comme une personne aux mœurs très libres. Plutôt mal perçu par la société, le libertinage peut parfois être associé à la perversion. Le libertinage est parfois apprécié dans le cadre de nouvelles expériences, pour se sentir désiré par quelqu’un d’autre que son partenaire, ou simplement par curiosité. Différentes pratiques sont assimilées au libertinage, selon les envies et les attentes de chacun.

Libertinage et infidélité vont-ils de pair ?

Plusieurs études et sondages montrent qu’un certain pourcentage de personnes a déjà expérimenté le libertinage. L’échangisme possède certaines limites à ne pas franchir pour ne pas passer le seuil de l’infidélité, et ces limites sont établies par les deux partenaires, de façon bien précise. L’essentiel pour pratiquer le libertinage est avant tout une bonne communication au sein du couple, il faut en parler longuement, prendre le temps d’échanger sur le sujet, et assumer son désir d’aller voir ailleurs. De nombreux couples sont capables de dissocier les sentiments amoureux des relations sexuelles. On ne peut donc pas parler d’infidélité puisque rien n’est caché au sein du couple.

Adopter le libertinage

La pratique du libertinage ou de l’échangisme peut se faire partout, elle n’est pas rattachée à un lieu précis, c’est avant tout ; un état d’esprit. Pour que cette pratique se passe bien, les deux personnes doivent être consentantes.

« Chacun a sa place dans le couple », le témoignage de Delphine

Delphine est en relation polyamoureuse avec un couple qu’elle a rencontré lors d’un afterwork en 2018. « Chacun a sa place dans le couple, il n’y a pas plus d’amour pour l’un ou pour l’autre ce qui permet aussi de ne pas laisser de place à la jalousie » a expliqué la femme de 34 ans. « Beaucoup de personnes ont des idées reçues, pensent que cela ne correspond pas à la vision de couple avec un homme, une femme, un mariage, que c’est significatif de la polygamie » a t-elle poursuit.

« Nous sommes un couple normal sauf que nous sommes 3. Nous partons en vacances, nous organisons des activités en amoureux et on se bat pour choisir le programme télé (rires). Tout ce qu’on peut faire à deux est faisable à trois » a insisté Delphine. « Je me suis sentie anormal au début de la relation car je m’éloignais des stéréotypes de la société mais aujourd’hui, j’assume ce choix de vie, je me sens en couple » a confié la jeune femme.

Puis, le troisième et dernier outil s’avère être la communication, la base d’un couple. Cela est encore plus important à trois ou plus : « Lorsque j’ai rencontré mes conjoints, ils étaient déjà en couple. Nous avons beaucoup échangé sur cette relation naissante pour la comprendre mais aussi pour en fixer le cadre. Je pense que cette communication nous a aidé à accepter la situation. Ma conjointe a été très compréhensive, je ne sais pas si je l’aurai été à sa place. » Ainsi, le polyamour est donc devenu un mode de vie à part entière.

Les limites de l’union polyamoureuse

L’une des principales limites de l’union polyamoureuse est la projection dans le temps. Les psychologues spécialistes des relations amoureuses affirment que même si le couple polyamoureux se veut dans un système égalitaire, il reste difficile de se projeter à long terme avec plusieurs partenaires. Delphine, notre polyamoureuse, admet que se projeter en tenant compte des aspirations et évolutions de tous restent difficile mais pas plus que pour un couple classique. « Il fait savoir faire des compromis, accepter de ne pas faire passer ses rêves avant le bien-être de tous mais c’est aussi le quotidien des couples à deux » a expliqué Delphine.

« Nous voulons fonder une famille, ca c’est certain, mais j’ai bien conscience que ce que nous voulons aujourd’hui peut évoluer avec le temps et les rencontres que nous seront amenés à faire dans le futur. Nous sommes matures et conscients de nos choix mais il y a toujours un risque tout comme pour les couples mariés. » a t-elle conclu.

Autre limite de l’union polyamoureuse, la gestion de ses émotions, notamment la jalousie, le manque d’attention. En effet, ressentir un déséquilibre par rapport aux autres peut provoquer des tensions dans le couple, voire même des rivalités. Enfin, la prise de décision à plusieurs peut également constituer une limite dans la relation polyamoureuse surtout sur des sujets impliquant sur le long terme.

En résumé, le polyamour offre une plus grande liberté dans le couple. Cependant, cadrer la relation pour ne pas tomber dans les limites du polyamour est essentiel et à prendre en compte au quotidien pour une relation polyamoureuse épanouie. Et vous, seriez-vous prêt(e) à vivre une relation polyamoureuse ? Laissez vos avis en commentaire.

Ô Magazine
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
Autoriser tous les cookies
Enregistrer la sélection
Paramètres individuels
Paramètres individuels
Il s'agit d'un aperçu de tous les cookies utilisés sur le site Web. Vous avez la possibilité de définir des paramètres de cookies individuels. Donnez votre consentement à des cookies individuels ou à des groupes entiers. Les cookies essentiels ne peuvent pas être désactivés.
Sauvegarder
Annuler
Essential (1)
Essential cookies are needed for the basic functionality of the website.
Afficher les cookies