fbpx

Louis Vuitton, Balenciaga, Dior : mais qui sont leurs stylistes ?

Louis Vuitton, Balenciaga, Dior : mais qui sont leur styliste ?

Vous connaissez forcément le nom de ces grandes maisons de luxe. Mais savez-vous qui sont les stylistes imaginant les collections qui nous font rêver ? Un point sur l’histoire et l’apport de ceux qui gèrent la création des plus grandes marques du monde.

Louis Vuitton et ses deux stylistes de renom

Chez Louis Vuitton, deux talentueux stylistes se partagent la création. D’un côté, la collection homme avec Virgil Abloh. De l’autre, la collection femme avec à sa tête Nicolas Ghesquière.

Virgil Abloh, le luxe et le streetwear

Diplômé d’architecture, Virgil Abloh débute la mode en créant un concept store à Chicago, où se marient boutique et galerie. Bras droit de Kanye West, il crée sa marque en 2013 : Off-White. La marque est l’alliance du luxe et du streetwear. Virgil Abloh propose des collections femmes et hommes inspirées par le style de rue, les années 90 et la contre-culture. Le succès est immédiat. Off-White devient la marque en vogue tout comme Virgil Abloh qui multiplie les collaborations. En 2018, c’est la consécration. Le styliste est nommé à la direction artistique de Louis Vuitton et intègre le groupe LVMH. Au sein de la marque, Virgil Abloh se distingue par sa patte streetwear tout en respectant le positionnement luxe de Louis Vuitton dans une certaine forme d’élégance décomplexée.

Nicolas Ghesquière : « c’est mon collage à moi »

C’est un homme d’expérience : Agnès B., Jean Paul Gaultier, Thierry Mugler et surtout, Balenciaga pendant 15 ans. Nicolas Ghesquière dévoile une femme avant-gardiste, un futurisme ancré dans l’époque, relançant la maison Balenciaga. C’est en 2013 qu’il est choisi pour devenir le directeur artistique de Louis Vuitton et succède à Marc Jacobs. Casser les codes et prendre plusieurs directions est le propre de la marque. Nicolas Ghesquière décrit ses collections comme « Une garde-robe assez classique à laquelle je vais ajouter des choses plus hybrides et expérimentales. Un collage qui correspond à des voyages dans le temps, des mélanges d’époque. C’est mon collage à moi ».

Virgil Abloh et Nicolas Ghesquière. Au centre, une silhouette de la collection femme 2020 de Louis Vuitton

Balenciaga et Demna Gvasalia

Titulaire d’un diplôme en économie et un master en design de mode, Demna Gvasalia a du génie dans les veines. En 2014, il crée VETEMENTS. À la présentation de la première collection, le succès est total. Le choix du lieu, les tenues hors des tendances, le style atypique entre street et structure maximaliste : le milieu de la mode comprend que Demna Gvasalia est un nouveau talent plus que prometteur. Et le deuxième groupe de luxe le plus puissant du monde l’a bien compris. En 2015, il est nommé à la direction artistique de Balenciaga. Coupes architecturales, looks loin, très loin des tendances du moment et mise en scène spectaculaire, le styliste réinvente les codes de la marque dans « une réflexion sur ce qui se passe autour de nous ».

Demna Gvasalia ©Officiel Belgique

L’homme et la femme Dior

Tout comme chez Louis Vuitton, la création Dior est partagée entre Kim Jones chez l’homme et Maria Grazia Chiuri chez la femme.

Kim Jones : « J’ai choisi Dior parce que c’est le summum de la couture en France »

Son diplôme de styliste à la prestigieuse école londonienne Central Saint Martins le désignait à devenir un grand nom de la mode. Dès le début, le créateur collabore avec de nombreuses marques, tout comme Christian Dior qui s’inspirait de ses amis artistes. Ami de Virgil Abloh, les deux stylistes se font connaître dans le streetwear grâce à la marque de Kanye West, n’ayant finalement pas vu le jour.

S’adapter au patrimoine d’une marque et réinventer les codes de la modernité, l’homme y trouve son compte. Ce qu’il aime : travailler avec les autres, s’inspirer d’artistes, se ressourcer auprès de créateurs. Nommé directeur artistique de Louis Vuitton pendant sept ans, il arrive à la tête des collections homme de Dior en 2018. L’homme de Kim Jones ? Une silhouette élégante, forte, celle que l’on retrouve autant dans la rue que dans les soirées les plus huppées. Et attention mesdames, vous risquez de craquer pour ses vêtements tout autant que ces messieurs.

Maria Grazia Chiuri : la femme Dior

Qui de mieux que Maria Grazia Chiuri pour représenter les femmes stylistes ? Depuis 2016, la créatrice réinvente la maison et confirme le prestige de Dior. Formée à l’Institut Européen du Design de Rome, l’italienne fait ses marques chez Fendi, dans la section des sacs à main. Un an avant l’an 2000, elle intègre la ligne d’accessoires de Valentino : maison ou elle restera pendant 17 ans.

En 2008, Maria Grazia Chiuri sort de l’accessoire pour devenir codirectrice artistique de la marque au côté de son ami de toujours, le créateur Pierpaolo Piccioli. Désormais chez Dior depuis quatre ans, la styliste transforme le style de la marque. Après l’excentricité de John Galliano et la pureté de Raf Simons, les collections de Maria Grazia Chiuri sont la quintessence de l’élégance. Affirmant ses valeurs féministes et écologiques, ses silhouettes sont dans l’ère du temps. Tel un reflet de la société moderne, la styliste réussit néanmoins à garder l’essence même de la maison : l’apogée de la féminité.

Kim Jones et Maria Grazia Chiuri. Au centre, une silhouette de la collection femme 2020 de Dior.

Les meilleurs stylistes du monde

Désormais, lorsque l’on vous parlera de Louis Vuitton, Balenciaga et Dior, vous saurez qui contribue à la pérennité de leur histoire. Ces stylistes ont des univers différents, une vision qui leur est propre mais sont liés par une passion commune : continuer de faire durer le prestige de ces marques.

Et pour connaître les directeurs artistiques de Saint Laurent, Gucci et Céline, c’est juste ici !

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.