fbpx

L’upcycling : lorsque la mode et l’écologie se rencontrent

C’est bien connu l’industrie de la mode et notamment la fast-fashion, ne s’entend avec l’environnement. C’est alors une course à l’éthique qui se poursuit dans le milieu depuis quelques années avec des designers et des grandes enseignes qui se tournent vers l’upcycling.

« L’upcycling », ou « surcyclage » en français, est une sorte de recyclage de luxe. En effet là où le simple recyclage cherche à redonner vie à un vieux produit, « l’upcycling », lui, cherche à redonner vie à un vieux produit avec de la valeur ajoutée. Le rendu sera plus haut de gamme et souvent produit en série limitée. Découvrons ensemble quelques marques qui ont fait de cette tendance leur nouveau crédo.

Andrea crews

Maroussia Rebecq fondatrice et créatrice de Andrea Crews peut être considérée comme une pionière de l’upcycling. Cela fait presque 20 ans qu’elle anticipe les tendances et confectionne des vêtements upcyclés. Des collections streetwear couture, colorées et no gender réalisées dans un atelier parisien du Marais.

L'upcycling : lorsque mode et écologie se rencontrent
Andrea Crews

Marine Serre

Cette jeune créatrice française, lauréate du prix LVMH en 2017, a adopté cette technique pour ses collections. C’est pendant la Fashion Week de l’année dernière qu’elle dévoile pour la première fois une collection baptisée Magic Soul Machine. Une collection à la fois sportswear, futuriste et bohème composée à 30% de chutes de vêtements, de vêtements usés et de stock d’invendus. Puis, elle en présenteras une seconde, qui en comportait cette fois-ci 45 %.

« Être designer aujourd’hui, c’est savoir créer et produire autrement. Pourquoi aller acheter du tissu en Chine ou en Italie, inventer des imprimés qu’il faudra changer l’année d’après, alors qu’il y a tant de tissu à réutiliser ? Je trouve effarant que les grandes maisons n’aient pas déjà fait un pas vers ce type de production, alors qu’on passe son temps à se plaindre du gaspillage. Mais attention, je ne fais pas de l’upcycling un combat car, pour moi, le vêtement doit d’abord être désirable et portable. J’aime aussi imaginer des modèles fonctionnels pour les femmes d’aujourd’hui. (…) C’est aussi un pas vers plus de liberté, non ? » Marine Serre 

L'upcycling : lorsque mode et écologie se rencontrent
Marine Serre

Faubourg

C’est en 2017 que Priscilla Debar crée Faubourg, une plate-forme sur laquelle elle propose une sélection de marques d’accessoires et de prêt-à-porter, telles que Paloma Wool, Mara Hoffman, Grammar ou bien encore Good People. Il y a derrière ce concept une volonté d’instaurer le respect, l’éthique et la durabilité dans la conscience des gens.

upcycling : lorsque mode et écologie se rencontrent
Mara Hoffman
upcycling : lorsque mode et écologie se rencontrent
Paloma Wool

L’upcycling, plus qu’une tendance, c’est une véritable prise de conscience quant à l’environnement. D’ailleurs l’industrie du luxe montre aussi de l’intérêt pour la cause écologique et a concrétisé cette intérêt par un engagement : un Fashion Pact.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.