fbpx

Libertinage, échangisme : désirs inavoués ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr

Du libertinage intellectuel aux pratiques sexuelles, le libertinage et l’échangisme ont la côte pour faire parler d’eux et se confondre.
Probablement mal renseignés, les préjugés sont nombreux alors que le nombre de couples qui s’inscrivent sur les sites libertins est croissant.
Que choisir parmi ces différentes pratiques, où aller ? Quelle est la place de la femme ? Nous allons tenter de répondre à ces questions et éclairer ainsi vos petits doutes et grandes interrogations !

On commence par l’histoire

Il est souvent nécessaire de se référer à l’histoire pour partir sur de bonnes bases. La langue française est bien faite et le libertinage tire son nom de « libertin » au sens « libertin des mœurs » (et du latin libertinus si vous voulez tout savoir). C’est donc celui qui cultive et pratique ses plaisirs charnels avec une liberté telle qu’elle va au-delà d’une certaine « morale conventionnelle ». Jusqu’ici tout va bien.

Apparait alors le libertinage intellectuel né en Italie (Machiavel, cela vous parle ?) et s’impose face à l’autorité religieuse. En effet, le libertinage est avant tout un état d’esprit avant d’être une pratique sexuelle et l’autonomie morale devient alors un concept demeurant sous toutes formes d’esprits critiques.

Plus tard, le roman libertin verra le jour avec, par exemple, l’œuvre bien connu de Laclos « les liaisons dangereuses » qui aborde de nouvelles approches du libertinage.

Les différentes pratiques, que choisir ?

À ne pas s’y méprendre, il y a en pour tous les goûts ! Le libertinage, où l’on met totalement les sentiments de côté, contient de nombreuses pratiques identifiées les unes des autres.

Nous y retrouvons l’échangisme qui consiste, comme son nom l’indique, en un échange de partenaires. Les couples, qu’importe leurs sexes, se mélangent, s’inversent et/ou fusionnent. Vous pouvez donc tenter cette expérience avec votre conjoint(e), vous avez toutes les combinaisons possibles.

Pour les novices et les adeptes, que ce soit pour élargir votre réseau de connaissances, rejoindre une communauté et/ou découvrir par vous-mêmes, nous vous conseillons les réseaux échangistes en ligne Ce site traite des thématiques coquines et sérieuses mais n’a absolument aucun contenu à caractère pornographique (ni lien ou spam quelconque).

Le triolisme, quant à lui, implique 3 partenaires et nous faisons aussi une différence avec le mélangisme qui exclut la pénétration. L’orgie est une pratique sexuelle qui se vit à plusieurs, que vous soyez en couple ou solo. Le nombre de participants n’est pas limité. Le candaulisme, c’est encore autre chose ; un membre d’un couple regarde son partenaire pratiquer avec quelqu’un d’autre.

Les libertins ne sont pas tout cela à la fois, ils choisissent un ou plusieurs de ces actes. Chacun est libre (vous l’aurez compris) de ses désirs.

À rappeler que la PROTECTION est une règle fondamentale à toutes ces pratiques.
L’usage du préservatif est indispensable et obligatoire pour une sexualité libertine respectée.

Je me lance dans le libertinage !

J’aurais envie de vous dire que vous avez mal choisi votre moment pour tenter l’expérience…

On ne rigole pas avec les règles sanitaires et c’est pour cette raison, qu’en raison de la période délicate que nous traversons avec la covid-19, les clubs libertins sont actuellement fermés.

Mais si c’est déjà suffisamment clair dans votre tête et que les petits papillons du libertinage s’activent dans votre ventre, vous avez déjà fait la moitié du chemin. Prenez le temps de vous renseigner, sentez-vous libres de vos envies et n’hésitez pas à vous rapprocher des sites spécialisés pour vous sentir pleinement compris et écoutés.

Et la femme dans tout ça ?

La pratique du libertinage est strictement respectueuse et tout particulièrement envers les femmes. Ses désirs occupent une place primordiale pour le libertin et il lui fera clairement ressentir.

Ici, les femmes ont le pouvoir. Cette phrase sonne bien et elle semble vraie. Pas question de se faire tripoter sans consentement, pas question non plus de se voir forcer à pratiquer des actes non souhaités.

Les femmes se sentent libres, désirées et parfois, cela ne va pas plus loin. Il n’est pas nécessaire de pratiquer pour aller dans un club.
Allez danser toute la nuit, faites-vous regarder, osez être sexy, rebelles et attirantes, vous ne risquerez absolument rien, pas même une petite claque sur les fesses. Pour cela, il faudra oser demander…

En bref, le libertinage, l’échangisme ou autres pratiques ne sont pas des choix par désespoir lorsque notre couple flanche. Il faut les voir comme un nouvel outil d’expression et de partage. Ces pratiques peuvent vous aider à trouver d’autres formes de désirs et de plaisirs !

Comment faire des rencontres libertines ?

Il y a sûrement un libertin pas très loin de chez vous, même si vous vivez dans le département le moins peuplé de France, qui soit dit en passant, est la Lozère. Nous n’allons pas ici vous lister tous les clubs de chaque région. Google est bien plus à même de le faire à notre place et il vous permettra de choisir parmi plusieurs, si vous avez la chance de vivre proche de grandes villes, qui sont en général plutôt bien loties en club libertin.
Si le club vous fait peur ou s’il est vraiment trop loin, l’autre solution est de chercher des saunas libertins. Il est bien plus simple pour un propriétaire de trouver un local pour ce type d’activité, puisqu’il a besoin de bien moins d’espace. Mais attention et quoi qu’il arrive, en allant là-bas, ne vous attendez pas forcément à faire une rencontre, car ce n’est pas parce qu’on est libertin qu’on s’envoie en l’air avec n’importe qui. Le feeling et la séduction restent de mise. Essayez également de ne pas avoir une idée trop précise du couple ou de la personne que vous souhaitez rencontrer, car vous risquez alors d’être déçu. Nous vous conseillons plutôt de profiter de votre soirée et simplement lâcher prise. Vous verrez alors que les rencontres se feront bien plus facilement.
Si vous avez encore quelques appréhensions ou si au moment où vous lisez ces lignes, le COVID-19 n’en a toujours pas fini avec nous, vous pouvez toujours vous inscrire sur un site de rencontre coquine entrecoquins. Le principe est le même que sur un site de rencontre classique. L’inscription est le plus souvent gratuite, mais parfois, il faut sortir sa carte bleue pour avoir accès à la totalité des fonctions. D’autres proposent de tester le site pendant une période donnée. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise solution. À vous de voir simplement ce qui vous convient. Préférez malgré tout, les offres sans engagement, du moins au début. Cela vous permettra ainsi de tester, si le libertinage est vraiment fait pour vous.
Une fois l’inscription validée, il va falloir créer votre profil.
  • Là encore et comme pour les sites de rencontre classique, ne mentez pas sur votre profil que ce soit sur votre âge, votre situation (certains libertins acceptent très bien les aventures extraconjugales) ou avec les photos mise en ligne.
  • De votre côté, essayez également de définir dans les grandes lignes les profils que vous recherchez. Vous éviterez ainsi de perdre du temps et d’en faire perdre également aux autres libertins. Attention et comme pour les rencontres en club, ne soyez pas trop sélectif. Le profil idéal n’existe peut-être pas encore.
  • Enfin et comme pour un site de rencontre classique, la politesse et le savoir vivre restent de mise ici aussi.
Même si finalement vous, comme eux, êtes ici pour avoir une relation sexuelle, il y a ainsi de très fortes chances que votre discussion glisse plus rapidement qu’ailleurs, en fonction de vos envies et votre expérience dans le libertinage.

Retrouvez dans un de nos articles le témoignage d’un couple libre, pratiquant le libertinage.

Laisser un commentaire