slow cosmétique

Il est plus que jamais essentiel de porter attention à la qualité des soins que l’on utilise au quotidien. La Slow Cosmétique vous invite à consommer moins et mieux en vous tournant vers des produits naturels sans chercher à les recréer de façon artificielle. Zoom sur les essentiels à connaître sur cette démarche.

Le point sur la Slow Cosmétique

Écologique, saine, intelligente et raisonnable sont les mots utilisés pour qualifier la Slow Cosmétique. Cette démarche fait la part belle aux ingrédients naturellement actifs. Elle incite les consommateurs à privilégier les alternatives naturelles qui sont bénéfiques pour le corps et l’esprit.

Qu’est-ce que c’est ?

La Slow Cosmétique est une nouvelle manière de consommer qui vise à améliorer le comportement de chacun. Cette démarche éthique et écologique se fonde sur une volonté de promouvoir un mode de consommation de la cosmétique de manière raisonnée, naturelle et saine. Les produits qualifiés de Slow Cosmétique affichent une composition simple et propre. En effet, ils sont, entre autres, dépourvus de perturbateurs endocriniens et de silicone. La cire d’abeille, par exemple, fait partie des éléments les plus usités pour élaborer des produits dits Slow Cosmétique.

visu-cosmetique-mouvement-essentiel

Comment se mettre à la Slow Cosmétique ?

S’initier à la Slow Cosmétique nécessite d’apprendre, tout d’abord, à bien lire les étiquettes, mais aussi à bannir les produits polluants de votre rituel beauté. Cela commence par une utilisation plus intelligente et par une valorisation des produits locaux. Dans ce cadre, des ingrédients biologiques et naturels, peu, voire non transformés, sont privilégiés dans les formules. Les composants potentiellement polluants, issus de l’exploitation animale, mais aussi de la pétrochimie sont exclus. Une autre solution consiste à concevoir soi-même ses propres soins. Les savons, huiles démaquillantes, shampoings secs ou eaux micellaires faits maison sont en outre plus efficaces, car les actifs sont plus concentrés.

Nos astuces pour réussir la transition

Le mouvement Slow Cosmétique concerne la beauté, le maquillage, mais aussi les soins de la peau et du visage. Il permet de consommer les produits cosmétiques de manière plus écologique. En promouvant ce mode de vie, moins de déchets sont ainsi générés et l’on déverse moins de formules polluantes dans la nature, car les matières utilisées sont bien plus bénéfiques pour la peau que celles que propose l’industrie conventionnelle.

Les produits conseillés

Le beurre de karité, les huiles végétales, l’aloe vera et l’argile sont les ingrédients basiques indispensables en Slow Cosmétique. Les marques qui détiennent cette mention proposent aussi bien du parfum, du maquillage ou du savon.

Nos conseils pour adopter la Slow Cosmétique

Pour vous mettre à la Slow Cosmétique, commencez par un réaliser un bilan dans votre salle de bain en analysant les compositions des produits que vous utilisez quotidiennement. Outre les ingrédients dérivés du plastique, du pétrole et du silicone, oubliez ceux qui contiennent des conservateurs potentiellement toxiques pour l’environnement ou la santé. Remplacez également les cotons démaquillants par des lingettes réutilisables, le gel douche par du savon ou le lait démaquillant par une huile végétale et un hydrolat.