fbpx

Les soldes d’été reportées au 30 juin

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur tumblr

Les soldes d’été seront reportées au 30 juin. C’est ce qu’a annoncé Bruno Lemaire dans la matinale de France Inter ce jeudi 27 mai. 

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la relance a affirmé ce matin sur France Inter le décalage des soldes. Prévues pour le 23 juin, elles s’opéreront une semaine plus tard, à partir du 30 juin. « Le gouvernement mène actuellement une concertation » stipule Matignon. En effet, l’information reste à confirmer « dans les prochains jours » par Alain Griset, ministre délégué aux PME.

Les soldes d'été reportées au 30 juin
Source: France Bleu

Une semaine de décalage

La question des soldes a plusieurs fois refait surface dans le débat des restrictions sanitaires depuis la réouverture des commerces. 

Tandis que de nombreux commerçants souhaitaient reporter voire prolonger cette période de l’année, Bruno Lemaire a jugé qu’il n’était pas « probant » de la décaler davantage. 

« Je pense qu’il est plus sage, au vu du regain de consommation actuel, de décaler les soldes d’été seulement au 30 juin » ajoute-t-il. Comme chaque année, elles s’étaleront sur un mois.

Durant l’été 2020, les soldes avaient débuté le 15 juillet, pour s’adapter à la situation sanitaire. Une décision qui n’avait pas fait l’unanimité auprès des gérants de commerces, puisqu’une grande partie de leur clientèle avait pris ses vacances avant la date fixée par le gouvernement. 

Des dates différentes selon les territoires

Concernant l’insinuation de Jean Castex la semaine passée, Bruno Lemaire ne s’est pas prononcé. 

Le Premier ministre avait émis l’hypothèse d’instaurer une différenciation des dates de soldes selon les territoires. « L’option de dates pour les soldes variables en fonction des territoires est à ce stade une piste de réflexion » poursuit Matignon. Cette possibilité ne serait pourtant pas gagnante pour tous. Nombre de commerçants attendent de pied ferme la période des soldes pour liquider leurs stocks invendus, accumulés durant la pandémie. Un recul supplémentaire pourrait s’avérer fatal pour certains.


Laisser un commentaire