Les plus de 70 ans vaccinés dès samedi, les nouvelles ambitions de la campagne

Les plus de 70 ans vaccinés dès samedi, les ambitions de la campagne

Les personnes âgées de plus de 70 ans pourront se faire vacciner dès samedi 27 mars. Emmanuel Macron a annoncé la nouvelle ce mardi matin alors qu’il était en déplacement au centre de vaccination de Valenciennes.

Une tranche supplémentaire ! Dès samedi 27 mars, les personnes âgées de plus de 70 ans sans commorbidités pourront se faire vacciner. « Il n’y a pas de jours fériés et pas de week-ends dans cette bataille. Nous devons vacciner tous les jours ! » a déclaré Emmanuel Macron, en déplacement dans le nord de la France. Par ailleurs, la région des Hauts-de-France « très touchée » par l’épidémie recevra prochainement des doses en plus a précisé le président.

Visite d’Emmanuel Macron

La ministre déléguée chargée de l’industrie quant à elle interrogée sur BFM-TV, a annoncé l’ouverture « dans les prochains jours » des 35 grands centres permettant de vacciner massivement les Français contre le coronavirus. « On est en train de travailler avec les élus locaux pour les mettre en place », a précisé Agnès Pannier-Runacher.

La phase de vaccination dans les Ehpad est terminée. À présent, « nous pouvons passer à une deuxième phase plus massive » a ajouté la ministre. D’autant plus que les livraisons des doses « s’accélèrent ».

Des campagnes de vaccination ciblées par profession à la mi-avril

Selon le président, la France recevra assez de doses courant du mois d’avril, pour administrer des doses selon les professions exercées. « Nous allons avoir de plus en plus de vaccins qui vont arriver, cela va nous permettre d’envisager d’avoir des campagnes ciblées sur des professions qui sont exposées, à qui on demande des efforts. Les enseignants en font légitimement partie » bien que « la priorité, c’est vacciner les plus vulnérables » a insisté Emmanuel Macron.

Le président prévoit à la même date que 10 millions de Français soient vaccinés. Cet acte permettrait « de protéger les plus fragiles, les plus âgés ou les personnes qui ont un diabète ou qui sont obèses » afin de « réduire la pression sur le système hospitalier ».

30 millions de doses administrées à la mi-juin?

Ambitieux ! Le chef d’État a partagé sa volonté d’administrer la première dose à 30 millions de personne d’ici la mi-juin. Ce qui voudrait dire plus de 330 000 injections par jour. Or, la semaine du 15 mars, 250 000 personnes ont été vaccinées en moyenne par jour. Un écart non-négligeable. Arriver à administrer les deux doses à la moitié de la population à la mi-juin paraît donc lointain voire utopique.

Pour le moment, plus de 6,35 millions de personnes ont reçu la première dose en France. Parmi eux, 2,5 millions ont reçu la deuxième.

Ô Magazine
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
Autoriser tous les cookies
Enregistrer la sélection
Paramètres individuels
Paramètres individuels
Il s'agit d'un aperçu de tous les cookies utilisés sur le site Web. Vous avez la possibilité de définir des paramètres de cookies individuels. Donnez votre consentement à des cookies individuels ou à des groupes entiers. Les cookies essentiels ne peuvent pas être désactivés.
Sauvegarder
Annuler
Essential (1)
Essential cookies are needed for the basic functionality of the website.
Afficher les cookies