Les membres de la famille royale espagnole actuelle et la future souveraine

famille-royale-espagnole

En pleine crise économique, l’Espagne regroupe en 2021 quelques scandales sur les membres de la famille royale. Toutefois, rattrapé par le charisme et la sagesse de la jeune princesse Leonor, l’avenir de la royauté du pays affiche une meilleure image. Découvrez dans cet article l’histoire de chacun des membres de la famille royale espagnole actuelle.

Les membres de la famille royale espagnole actuelle

La monarchie espagnole moderne est composée du titulaire de la couronne appelé roi ou reine d’Espagne, de son conjoint (prince ou reine consort) de ses enfants et de ses parents.

Histoire de la famille royale espagnole

L’Espagne est une monarchie constitutionnelle, et cela, depuis la prise de pouvoir de Juan Carlos en novembre 1975. Par définition, le pays est gouverné par un régime politique reconnaissant un monarque élu ou héréditaire comme chef d’État. Toutefois, les pouvoirs de ce dernier sont limités par la constitution. Juan Carlos, fils du prince Juan de Bourbon, a régné en Espagne de 1975 à 2014, soit 38 ans de souveraineté. Adoptant une ère démocratique, l’ancien roi espagnol est sujet de plusieurs scandales, comme corruption, détournement de fonds, tromperies ou chasse d’éléphants. L’abdication du roi Juan Carlos a été annoncée le 2 juin 2014. C’est ainsi que la succession au trône a été attribuée à son fils, le roi Felipe VI.

Le Roi Felipe VI

Né le 30 janvier 1968, le roi Felipe VI règne en Espagne depuis le 19 juin 2014. Troisième enfant et seul fils de Juan Carlos et de Sophie de Grèce, il est le descendant direct du roi d’Espagne Philippe V qui lui-même est le petit-fils du roi de France Louis XIV.

En 1980, le roi Felipe VI participe à la création de la fondation Prince des Asturies. Aujourd’hui connue sous la dénomination fondation Princesse des Asturies, cette dernière a pour but de consolider les liens entre la Principauté et les héritiers de la couronne des Asturies. Ceux-ci passent 8 épreuves de différents domaines (intellectuel, physique, culturel et humain). C’est au président d’honneur de l’institution, notamment le prince ou princesse des Asturies, de remettre les prix lors d’une cérémonie officielle.

En tant que roi, Felipe VI est le capitaine général de l’armée en 2014. Ainsi, il est détient les titres de : Lieutenant-colonel dans l’armée de terre, Capitaine de frégate dans la marine et Lieutenant-colonel dans l‘armée de l’air.

Le souverain roi Felipe VI parle couramment cinq langues, dont l’espagnol, le catalan, l’anglais, le portugais et le français.

La reine Letizia Ortiz Rocasolano

Letizia Ortiz Rocasolano est l’actuelle reine d’Espagne. Née le 15 septembre 1972, c’est la fille de Jésus José Ortiz Álvarez et de Maria Paloma Rocasalano Rodríguez. Descendante d’une famille dans le domaine de l’audiovisuel, la reine Letizia est elle-même une ancienne journaliste. Sa grand-mère paternelle, Menchu Álvarez del Valle, étant une animatrice de radio aux Asturies durant plus de 40 ans, son père quant à lui est un journaliste. La reine a deux sœurs, dont elle est l’aînée. La cadette nommée Telma a travaillé pour Médecins sans frontières en tant qu’économiste. La défunte benjamine Érika était décoratrice d’intérieur.

Mariée civilement en 1998 avec Alonso Guerrero, professeur de littérature, elle divorce avec ce dernier un an après. La même année, ses parents se séparent aussi et Letizia Ortiz s’installe avec sa mère.

Elle connaît le succès en étant une envoyée spéciale de la télévision publique espagnole durant les événements du 11 septembre et de la guerre en Irak. C’est en octobre 2002 que la journaliste fait la rencontre du prince des Asturies, Felipe, lors d’une soirée privée chez Pedro Erquicia. Loin d’imaginer qu’elle deviendra la future reine de l’Espagne, Letizia Ortiz recroise Felipe un mois plus tard en Galice. Ils commencent alors leur relation en secret et passent des vacances ensemble en août 2003. 1er novembre 2003, les fiançailles sont annoncées officiellement par la Maison royale. Inoubliable dans l’histoire de la famille royale espagnole Felipe VI et Letizia se disent oui devant 1 200 invités, dans la cathédrale de l’Almudena de Madrid le 22 mai 2004.

Elle devient officiellement reine consort d’Espagne le 19 juin 2014. En 2005, leur première fille naît.

La future souveraine

Les filles du roi Felipe VI et de la reine Letizia prennent au sérieux leur rôle de princesse. Particulièrement, la future souveraine d’Espagne, malgré son âge, dévoile petit à petit une image de reine sage.

La princesse Leonor de Borbon y Ortiz

La différence entre la famille royale espagnole officielle (Maison royale) et la famille du roi réside sur la couronne. Cette dernière est héréditaire pour les successeurs. Officiellement depuis le 19 juin 2014, l’héritière de celle-ci est donc la fille aînée du roi Felipe VI. Nommée Leonor de Borbon y Ortiz, la princesse est née le 31 octobre 2005 à Madrid. 

S’affichant pour la première fois à l’âge de 13, elle prononce son premier discours un an plus tard. Ceci à l’occasion de la remise du prix princesse des Asturies, sa famille l’applaudit avec fierté. Ce discours a permis de démontrer aux habitants de l’Espagne que la future souveraine est digne du trône. Chaque mot bien maîtrisé, elle a prononcé son discours en mélangeant catalan et espagnol, telle une vraie princesse.

Lors des déplacements officiels, l’altesse Leonor accompagne régulièrement le roi et la reine d’Espagne. Depuis son plus jeune âge, elle passe ses étés à Majorque avec sa grand-mère, ancienne reine consort Sophie. Voulant transmettre sa sagesse légendaire, cette dernière partage avec ses deux petites-filles son expérience. 

L’infante Sofia de Borbon y Ortiz

En Espagne, infant est le titre donné aux enfants du roi et de la reine de l’Espagne qui ne sont pas les aînés. De son vrai nom Doña Sofía de Todos los Santos de Borbón y Ortiz, elle a vu le jour le 29 avril 2007 à Madrid. Membre de la famille royale espagnole, c’est la seconde fille du roi Felipe VI et de la reine Letizia Ortiz. En l’honneur de sa grand-mère Sophie d’Espagne, l’infante hérite le prénom Sofia lors de son baptême. Aussi, la tradition chez les Bourbons d’Espagne lui vaut le nom Todos Ios Santos, qui signifie en français « de tous les saints ». Elle est à la deuxième place des héritiers du trône d’Espagne.

Ô Magazine
Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site web. Si vous continuez à utiliser ce site, nous supposerons que vous en êtes satisfait.
Autoriser tous les cookies
Enregistrer la sélection
Paramètres individuels
Paramètres individuels
Il s'agit d'un aperçu de tous les cookies utilisés sur le site Web. Vous avez la possibilité de définir des paramètres de cookies individuels. Donnez votre consentement à des cookies individuels ou à des groupes entiers. Les cookies essentiels ne peuvent pas être désactivés.
Sauvegarder
Annuler
Essential (1)
Essential cookies are needed for the basic functionality of the website.
Afficher les cookies