fbpx

Les meilleures sportives (2/3) : les stars en individuel

Les meilleures sportives

Du collectif, on s’attarde désormais sur la personne. La personnalité et le vécu d’une athlète corrèlent souvent à une carrière remplie de succès et de triomphes.  D’ailleurs, ces meilleures sportives citées, dans ce deuxième épisode, ont dominé leur discipline de manière imposante. Pour leur rendre hommage, voici un panel de championnes marquantes de l’histoire du sport féminin.

Laure Manaudou (Natation) 

Laure Manaudou
Laure Manaudou, une sirène qui a ébloui les eaux d’Athènes en 2004. (Source Photo : BOLCINA/DPPI-SIP)

Un prodige de la natation qui brillait dans les bassins alors qu’elle n’avait même pas la majorité. Entraînée par Philippe Lucas, Laure Manaudou appartient à l’histoire de la natation française. Cette sirène se relève au grand public lors des Jeux Olympiques d’Athènes. À 17 ans, elle rafle 3 médailles dont l’or sur 400 m nage libre. Sa montée en puissance continue sur la scène française (58 titres de championne de France), continentale (17) et mondiale (3). En 2007, elle a l’honneur d’être la nageuse mondiale mais son niveau baissera significativement dû des problèmes personnels. Néanmoins, Laure Manaudou reste une immense championne qui succède à d’autres comme la défunte Camille Muffat, Charlotte Bonnet, Mélanie Henique ou Béryl Gastaldello. 

Nadia Comanecci (Gymnastique) 

Nadia Comanecci
Dans la ville de Montréal, Nadia Comanecci redéfinie la perfection aux Jeux Olympique de 1976 avec sa performance notée à 10. (Source Photo : Sipa / AP Photo/STF)

Avant la suprématie de Simone Biles, une Roumaine avait littéralement mis le monde à ses pieds : Nadia Comăneci. Démarrant la gymnastique à 6 ans, la native d’Onesti fait une performance XXL qui marquera l’histoire des Jeux Olympiques. Le 18 juillet 1976 aux Jeux de Montréal, Nadia Comăneci remporte le concours général avec une note parfaite de 10. Non seulement elle glane l’or et le cœur du public mais elle est, à 14 ans, la plus jeune gymnaste à dominer un classement général. L’une des meilleures athlètes du 20 siècle continue de briller avec 5 titres olympiques, 2 victoires mondiales et 9 sacres européens. Spécialiste de la poutre, la Roumaine assoie sa domination mais arrête la compétition à 20 ans. Traquée par la politique de Nicolae Ceausescu, elle fuit son pays pour avoir une meilleure vie. 

Appréciez l’article : Portrait croisé entre Ada Hegerberg et Naomi Osaka

Suzanne Lenglen (Tennis) 

Suzanne Lenglen
Suzanne Lenglen avait la grâce dans le jeu mais aussi sur sa tenue vestimentaire. (Source Photo : DR)

Nom d’un court de tennis ! Oui, mais Suzanne Lenglen était la star du tennis à son époque. “La Divine” réussit sur le terrain à se construire une notoriété sportive avec une panoplie de victoires. Au début du XIXe siècle, elle est la reine des courts avec des trophées en tournoi : 81 victoires en simple (dont 3 médailles olympiques), 73 en double. Outre une personnalité forte et une rage de vaincre, Lenglen est devenue, en raison de sa tenue vestimentaire, une icône de la mode. Jupe courte, baskets légères et bandeau en toile, elle sort du lot et modernise le tennis féminin. Avant sa mort, à 39 ans d’une leucémie, elle collabore avec une grande maison de couture pour concevoir des modèles de sport. Une légende de classe du Hall of Fame !

Anissa Meksen (Kick-Boxing) 

Anissa Meksen
Anissa Meksen, l’une des meilleures sportives, possède une armada de ceintures gagnées grâce à ses nombreux KO. (Source Photo : Gazette Sports)

Inconnue du grand public, cette combattante s’est construite une carrière dans l’ombre en mettant KO à ses adversaires. Anissa Meksen collectionne les ceintures dans son armoire à succès. Spécialiste en kick-boxing et boxe française, Meksen s’avère très polyvalente en combat : savante, jiu-jitsu ou judo. Dans son parcours sportif, la Nancéienne accumule des succès dans sa catégorie poids super-cops (51 – 54 kg). En 2014, on lui décerne le titre de la meilleure boxeuse de l’année. Légende vivante du kick-boxing féminin, elle est devenue à maintes reprises championne du monde à 32 ans est espère encore plus marquer l’histoire de sa discipline. Auprès du média La Sueur, sa motivation est présente et assumée. 

Layne Beachley (Surf) 

Layne Beachley - Les meilleurs sportives
Ce n’est pas les vagues qui porte Layne Beachley mais l’inverse. (Source Photo : Faze Magazine)

Comme on l’a vu avec Justine Mauvin, les vagues sont domptées aussi par les surfeuses des mers. D’ailleurs, il y a une surfeuse qui s‘avère être la plus titrée du WSL malgré la présence de Carissa Moore ou Stéphanie Gilmore, son nom : Layne Beachley. Elle a fait les beaux jours du surf féminin en dominant ses adversaires au début des années 2000. Layne succède à la star étasunienne Lisa Andersen a qui contribué fortement à la mise en lumière du surf féminin. Entre 1998 et 2003, l’Australienne de Sydney remporte 6 fois consécutivement le titre de championne du monde au WSL. De plus, elle s’offre un 7e titre en 2006 pour devenir la surfeuse la plus âgée à être championne du monde, à 33 ans.  

Yelena Isinbayeva (Saut à la perche) 

Yelena Isinbeyeva -Les meilleurs sportives
La Russe Yelena Isinbeyeva a mis la barre haute. (Source Photo : Reuters)

Par la perche, Yelena Isinbayeva a trouvé les cieux pour marquer les esprits dans sa discipline, qui est olympique seulement depuis 2000. Avant de s’embarquer au saut à la perche, la Tsarine s’expérimente à la gymnastique artistique. Néanmoins, à cause de sa grande taille (1m 74), elle doit changer de sport. En junior, elle se surpasse avec de bons résultats et poursuit son ascension dans l’élite des femmes perchistes. Dans sa carrière, Isinbayeva totalise 3 titres européens, 6 sacres mondiaux, 2 titres olympiques. En outre, Yelena met en avant son sport médiatiquement par ses records au dessus des 5 mètres. En 2005, elle est la première femme à franchir cette hauteur symbolique à Londres. Avec un saut à 5m 06, la Russe détient à ce jour le record du monde. 

Découvrez la belle interview avec Axelle Étienne rideuse BMX

Malgré cette sélection de classe mondiale, les meilleures sportives sont nombreuses à bâtir une carrière prestigieuse. À juste titre, on y trouve Carolina Marin au badminton, Annika Sörenstam au golf ou Alexandra Ledermann à l’équitation. Dites-nous en commentaire les meilleures sportives qui ont marqué l’histoire de leur discipline. Par la suite, on conclura cette série d’articles par les athlètes féminines en handisport.

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.